Navigation – Plan du site

AccueilDossiersHS 3L'abyme du collectifLumière d’août, croisements de te...

L'abyme du collectif

Lumière d’août, croisements de textes

Marine Bachelot Nguyen

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

En introduction à un entretien avec les membres du collectif Lumière d’août, ce texte est paru pour la première fois dans la revue Frictions (n° 26, 2016, p. 157). Nous remercions son autrice, Marine Bachelot Nguyen, et le rédacteur en chef de la revue Frictions, Jean-Pierre Han, d’en avoir autorisé la nouvelle publication dans les pages de la revue Agôn.

Texte intégral

1Lumière d’août est un collectif et une compagnie théâtrale fondée en 2004 à Rennes, composée de six auteur·e·s : Nicolas Richard, Laurent Quinton, Juliette Pourquery de Boisserin, Alexandre Koutchevsky, Alexis Fichet et Marine Bachelot Nguyen. Trois d’entre nous (les derniers cités) sommes également metteurs en scène. Éclatés géographiquement (entre Rennes, Paris et Champlitte), nous échangeons beaucoup par mail et nous nous réunissons deux fois par an au complet, pour des résidences d’écriture et de lecture. […]

2Ce qui unit notre collectif, c’est l’amitié (parfois conflictuelle ou frictionnelle…), le goût de la littérature, le goût des formes théâtrales variées (se jouant sur des plateaux de théâtre ou dans des petits lieux, tout comme à ciel ouvert dans le paysage…), de la rencontre avec les publics. Et un souci de capter le monde contemporain dans sa complexité.

3Nous n’écrivons et nous ne créons pas ensemble (hormis quelques projets), mais les un·e·s à côté des autres, avec une part de circulations secrètes. Nous avons toujours tenu à ce que chaque texte ou mise en scène soit signée. Fonctionner en collectif a permis à chacun d’entre nous, certainement, d’affirmer plus fortement sa singularité et son univers, ses angles et ses obsessions propres.

4La mutualisation des moyens de production au sein de la compagnie s’accompagne donc d’un compagnonnage artistique et littéraire au long cours entre les auteur·e·s. Chaque membre de Lumière d’août connaissant l’ensemble de l’œuvre des autres, le croisement des regards, dans les échanges et critiques, s’avère souvent stimulant et précieux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marine Bachelot Nguyen, « Lumière d’août, croisements de textes »Agôn [En ligne], HS 3 | 2022, mis en ligne le 12 mai 2022, consulté le 21 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/agon/8116 ; DOI : https://doi.org/10.4000/agon.8116

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search