Navegación – Mapa del sitio

InicioNúmeros40Reseñas/Comptes rendusMauricio Correa-Casanova, Juny Mo...

Reseñas/Comptes rendus

Mauricio Correa-Casanova, Juny Montoya Vargas et Eloy Patricio  Mealla (Comp.), Ética aplicada. Perspectivas desde Latinoamérica, Bogotá, DGP Editores S. A. S., 2019, p. 341

Mauricio  Ávila Barba

Texto completo

1L'éthique appliquée est un champ interdisciplinaire qui interroge les enjeux émergents des sociétés tirées par le progrès scientifique et technologique (les risques globaux et locaux que cela implique); par le marché et le système néolibéral, comme par ses répercussions mondiales et régionales en Amérique latine; et par l'irruption des luttes des groupes vulnérables, minoritaires ou exclus. De même, l'éthique appliquée est une préoccupation qui s'est insérée dans différentes sphères académiques —en tant que sujet—, juridique —telle qu'elle est formalisée dans les Constitutions et liée aux droits de l'homme—, politique —elle est introduite dans un régime: démocratique— et sociale —elle est liée aux valeurs, à la coexistence, etc.

2Ces domaines de l'éthique appliquée définissent les sujets qui entremêlent les réflexions du livre «Éthique appliquée. Perspectives d'Amérique latine». Travail compilé par Mauricio Correa Casanova (professeur à la Pontificia Universidad Católica de Chile), Juny Montoya Vargas (professeurs à l'Universidad de los Andes, Bogotá) et Eloy Patricio Mealla (professeur à l'Universidad del Salvador, Argentine). Comme ils le soulignent, ce travail était une initiative du Réseau latino-américain d'éthique appliquée (Réseau LAEA) en collaboration avec le Centre d'éthique appliquée de l'Universidad de los Andes (Bogotá, Colombie); organisation composée de chercheurs de pays comme le Pérou, le Mexique, l'Uruguay, l'Argentine, le Chili et la Colombie. Un réseau de chercheurs dont l'intérêt est l'étude, l'enseignement et la promotion des différents domaines interdisciplinaires de l'éthique practique.

3Ainsi, ce travail ne peut pas être encadré pour un public appartenant à une discipline spécifique: en sociologie, en philosophie, en droit, etc. La complexité des problèmes qui se posent dans ce travail, en général, dépasse les disciplines de chaque chercheur. Et, en particulier, le problème moral et les problèmes éthiques ne sont pas la propriété des philosophes. Une action humaine diversifiée en matière sociale, politique ou économique, sort toute discipline de sa zone de confort. Cela favorisera un chevauchement entre les disciplines nécessaires à l'approche et à la compréhension des problèmes éthiques et moraux.

4Il est important de souligner que la caractérisation du texte «d’Amérique latine» marque une position, non seulement académique, mais aussi politico-sociale. «d’Amérique latine» propose une manière de s'insérer dans les différentes traditions de l'éthique pratique - par exemple, avec Aristote, Tom L.Beauchamp, Adela Cortina, Ricardo Maliandi, entre autres - mais il suggère aussi d'écouter d'autres voix, certaines d’entre eux périphériques (groupes traditionnellement marginalisés, tels que les minorités ethniques, les peuples autochtones et les femmes). Ainsi «d’Amérique latine» implique de reprendre les différentes traditions qui définissent la compréhension des problèmes éthiques, loin des positions postcoloniales qui cherchent - sous le préjugé de l’originalité - à rompre avec les traditions qui traversent la pensée latino-américaine.

5Pour cette raison, la contribution de ce travail ne prétend pas être régionale —uniquement pour les Latino-Américains—, mais pour toute personne intéressée par l'éthique pratique, pour toute personne qui, sur la base de sa tradition, souhaite contribuer à la compréhension des problèmes éthiques mondiaux et régional. La pluralité des thèmes présentés converge vers «la nécessité et l'urgence de revitaliser éthiquement les activités et institutions sociales afin qu'elles deviennent les protagonistes d'un authentique développement intégral dans chacun de nos pays».

6Le texte est divisé en deux parties. La première section s'intitule «Signification de l'éthique appliquée et de son enseignement à l'université». Il nous guide à travers la trajectoire de l'éthique appliquée, de l'enseignement et des implications de l'éthique à l'université. La deuxième section est intitulée «Domaines d'éthique appliquée». Elle présente un panorama de sujets tels que la bioéthique, les affaires, l'écologie, les métiers, le développement, les politiques publiques et la citoyenneté. Cependant, de notre point de vue, de nombreux sujets sont partagés dans les différents travaux: par exemple, le caractère interdisciplinaire de la réflexion éthique, l'enseignement de l'éthique au-delà d'une simple éthique professionnelle, le citoyen et sa responsabilité éthico-sociale, politiques publiques et éthique, une critique du pragmatisme, entre autres.

7La première partie comprend deux sections. Le travail de Mauricio Correa Casanova s'intitule «De l'éthique à l'éthique appliquée». Il présente diverses discussions qui ont favorisé le développement de l'éthique appliquée. Pour cela, l'auteur trace un parcours de la philosophie morale à l'éthique appliquée, où se détachent le débordement de la philosophie morale et le virage vers l'éthique pratique; en d'autres termes: le retour ou la récupération de la dimension pratique de l'éthique tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de la philosophie. Ainsi, l'auteur définit la nature de l'éthique appliquée, son fondement et sa méthodologie. Enfin, il dresse un bref état de l'art de la philosophie pratique en Amérique latine. Ici, l'auteur présente les réseaux de recherche et de collaboration, les événements et les publications marquantes, les auteurs et la position de la réflexion latino-américaine sur l'éthique appliquée.

8Le travail de Juny Montoya Vargas et Gonzalo Cocomá Arciniegas s'intitule «L'enseignement de l'éthique à l'université». Ce travail vise à contribuer à répondre à la question sur les défis et les possibilités de l'enseignement et de l'apprentissage de l'éthique. Selon les auteurs, l'éthique doit être intégrée dans de nombreuses tâches fondamentales des universités: enseignement, recherche et diffusion, c'est sa place fondamentale. Pour cela, les auteurs analysent d'abord les approches qui guident la Conception curriculaire et pédagogique de la formation à l'éthique dans les universités: philosophique, déontologique, interdisciplinaire, politique et psychologique. Deuxièmement, ils proposent comment la tâche de l'éducation à l'éthique à l'université a été abordée. Ce sujet explique la position de l'éthique et l'éthique professionnelle dans les cours universitaires, ainsi que le caractère transversal de l'éthique et dans les projets d'intervention sociale. En fin, ils décrivent quelques pédagogies pour l'enseignement de l'éthique: l'analyse des dilemmes, les débats et l'apprentissage par problèmes, les conférences, la littérature, l'apprentissage par l'expérience et l'apprentissage par le service.

9La deuxième partie comprend sept sections. L'œuvre de Juan Pablo Faúndez Allier s'intitule «Bioétioca». Il expose la réception et la discussion de la bioéthique en Amérique latine. L'auteur présente un aperçu de l'émergence de la bioéthique —en tant que domaine interdisciplinaire— à partir de la discussion sur les implications de la connaissance scientifique et technologique et ses implications pour la société. Ensuite, il décrit les diverses perspectives de la bioéthique, encadrées dans deux domaines: le principialisme et le casuisme. De plus, il présente une synthèse des différentes approches européennes et nord-américaines. Dans cette synthèse, l'auteur souligne certaines caractéristiques de la bioéthique dans ces deux traditions: le paternalisme médical éthique, la critique du principe et les formes de résolution des conflits, entre autres. Enfin, dans la sphère latino-américaine, l'auteur présente l'héritage ibéro-américain à la bioéthique en Amérique latine, il décrit également des travaux de recherche, des publications, des auteurs et des institutions dans lesquels la bioéthique s'est développée.

10Dans l'ouvrage intitulé «L'éthique des affaires et les idéaux de justice: un nouveau rôle pour les institutions dans la vie sociale», Jovino Pizzi décrit l'éthique des affaires. L'auteur propose que l'éthique des affaires soit encadrée par un nouvel institutionnalisme. Cette caractérisation de l'éthique ne signifie pas un conventionnalisme conceptuel, elle implique surtout des attentes réciproques entre les acteurs sociaux et les idéaux de justice. L'auteur souligne le rôle que jouent les institutions dans la vie sociale et la manière dont les sociétés façonnent et remodèlent ces institutions.

11Dans l'ouvrage intitulé «Éthique écologique», Miguel Ángel Polo Santillán décrit le débat écologique, en particulier du point de vue éthique. Il essaie de montrer la complexité de ce problème et les différentes réponses éthiques qui ont été apportées. De même, il aspire à l'intégration de fausses dichotomies, telles que l'individu et le commun, le divin et l'humain, l'humain et le naturel. Avec Leonardo Boff et Félix Guattari, il propose quatre écologies: intégrale, environnementale, sociale et mentale. L'auteur décrit la place que la philosophie donne à la nature (quatre perspectives: naturalisme, divin, humaniste et post-humaniste). De plus, il explique les grands problèmes écologiques: 1. problèmes internationaux (ceux-ci renvoient à des problèmes politiques entre nations qui découlent de la crise environnementale), 2. problèmes intergénérationnels (responsabilité envers les êtres qui vivront dans le futur) et 3. problèmes interspécifiques (la relation entre les animaux humains et non humains). Plus tard, il présente les principales éthiques écologiques: écologie sociale, écoféminisme, entre autres perspectives. Finalement, l'auteur présente une série de fausses dichotomies qui, selon lui, limitent la compréhension des problèmes écologiques, tels que «nature-humain», «nature vivante-nature-inerte», entre autres.

12Dans l'ouvrage intitulé «Éléments du cadre théorique comme base de la structure d'une éthique professionnelle», Ana Hirsch Adler présente dix éléments du cadre théorique sur l'éthique professionnelle, aspects qu'elle a explorés dans le projet Étude sur l'excellence de la faculté universitaire National autonome du Mexique. Ces éléments, tels que l'éthique de l'enseignement professionnel, la déontologie professionnelle, la responsabilité professionnelle, entre autres, permettent de définir les caractéristiques pertinentes du champ thématique de l'éthique professionnelle, comme un espace interdisciplinaire (les disciplines convergent dans ce domaine), un espace dynamique ( professeurs et chercheurs convergent dans ce domaine) et un espace international (dans cet espace, les publications, les codes, les règlements, les normes sont promus à différents niveaux).

13Dans l’ouvrage intitulé «Education, éthique et développement: nouveaux défis», à partir de l’éthique appliquée, dans un dialogue entre philosophes et agents de développement, Eloy Patricio Mealla propose de repenser la notion de «développement».

14Selon l'auteur, cela implique une opportunité clé pour la pensée et l'action sociales pour surmonter une perspective sociale et néo-caritative pour faire face aux problèmes de pauvreté et d'inégalité. L'auteur soutient la notion de «développement» dans la Déclaration sur le droit au développement faite par l'Assemblée des Nations Unies en 1986. Il a proposé que la notion de «développement» renvoie à un processus formatif qui génère une prise de conscience critique de la réalité locale, national et mondial; de même, il fournit des outils de participation et de transformation sociale. Avec cela, l'auteur suppose qu'il sera possible de dépasser une notion de «développement» qui a été définie par la prédominance du capital financier ou dans une perspective extractiviste et exportatrice de matières premières, comme le propose le néolibéralisme. Enfin, l'auteur insiste sur le développement du sud, non seulement en tant qu'aire géographique: le sud n'indique pas une détermination géographique, ni ne pointe vers une fermeture régionaliste qui refuse tout échange. Cet ouvrage décrit les contributions à la discussion qui ont été faites à partir de ce Sud particulier: les droits des peuples, les divers latino-américains, la théologie de la libération, l'éducation populaire (P. Freire), entre autres.

15Dans l'ouvrage intitulé «L'analyse éthique des politiques publiques et l'autonomie soutenue», Agustín Reyes Morel présente les éléments fondamentaux pour élaborer une idéalisation des agents humains dans les politiques publiques (autonomie soutenue). Dans ce domaine, l'auteur souligne les Politiques Publiques en Amérique Latine, ceci sous trois notions structurantes: vulnérabilité, rationalité et autonomie des sujets ou agents impliqués dans la politique. D'autre part, l'auteur analyse le champ des politiques publiques dans les sociétés démocratiques sous certains ordres normatifs: éthique, moral, politique, social et juridique); Pour leur légitimité, ces ordres normatifs nécessitent des processus de justification publique. D'autre part, pour caractériser «l'idéalisation du sujet», l'auteur définit quatre aspects de l'autonomie dont il faut tenir compte dans toute politique publique: délibérative, exécutive, auto-interprétative et critique.

16Dans l'ouvrage intitulé «Ethique de la citoyenneté», Andrés Mejía Delgadillo fournit des éléments pour délimiter un ethos citoyen, et donc peut-être ses vertus correspondantes. L'auteur se concentre sur l'idée d '«ethos», ou de caractère, comme point de départ pour parler de l'éthique de la citoyenneté. Aussi, il définit la notion de «citoyen» et, ainsi, la distingue des autres champs d'action des individus. De plus, l'auteur propose des éléments généraux de l'éthos des citoyens, aspects qui se définissent autour d'une vision générale de la communauté des citoyens. Sur cette base, l'auteur suggère que la notion d'ethos implique, au moins, trois types d'amours principaux (aux groupes ou collectivités de citoyens, aux formes d'organisation de la politique et à nos capacités d'action citoyenne), également différents types d'émotions, de compétences et d'actions correspondantes pour le déploiement vertueux du citoyen.

17L'ouvrage Ética aplicada. Perspectivas desde Latinoamérica aborde donc de nombreux éléments critiques pour la compréhension des questions éthiques dans des domaines tels que «scientifique et technologique», «éducatif», «développement» et «politiques publiques».

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia electrónica

Mauricio  Ávila Barba, «Mauricio Correa-Casanova, Juny Montoya Vargas et Eloy Patricio  Mealla (Comp.), Ética aplicada. Perspectivas desde Latinoamérica, Bogotá, DGP Editores S. A. S., 2019, p. 341»Amérique Latine Histoire et Mémoire. Les Cahiers ALHIM [En línea], 40 | 2020, Publicado el 18 diciembre 2020, consultado el 27 enero 2021. URL: http://journals.openedition.org/alhim/9301; DOI: https://doi.org/10.4000/alhim.9301

Inicio de página

Autor

Mauricio  Ávila Barba

Universidad Autónoma de Querétaro (México)

Inicio de página

Derechos de autor

Licencia Creative Commons
Amérique latine Histoire et Mémoire está distribuido bajo una Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-SinDerivar 4.0 Internacional.

Inicio de página
  • Logo Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search