Navigation – Plan du site
La République démocratique allemande dans l’espace public européen (1949-2018)

Die DDR retten? Historisierung der DDR-Diktatur in französischen Medien 1989-2009

Dominique Herbet
p. 129-140

Résumés

Depuis le traité de l’Élysée signé en 1963 par de Gaulle et Adenauer, les relations franco-allemandes étaient avant tout les relations entre la France et la République fédérale. À l’instar de François Mauriac, ministre de De Gaulle, qui disait « J’aime tellement l’Allemagne que je préfère qu’il y en ait deux », une partie de l’opinion publique a considéré la deuxième Allemagne comme une alternative ou un modèle jusqu’en 1989. Dans le contexte de la Guerre froide, il existait un contre-espace public autour du PCF et d’une partie du PS. En 1989, certains Français n’étaient pas prêts à voir disparaître la RDA, une expérience placée sous le signe de l’antifascisme et du communisme, et ils ne doutaient pas de sa capacité à se réformer. De 1990 à 2009, sauver la RDA signifierait donc œuvrer pour un devoir de mémoire, qui ne serait pas seulement axé autour de la mémoire de la dictature et de la délégitimation du système-SED.
Cette étude s’articule autour des problématiques de la victoire du monde libre et de la société capitaliste, des questions culturelles et de mémoire avec une mise en perspective des opinions publiques française et allemandes et une analyse des sous-espaces publics ainsi structurés : pour le corpus d’articles de presse ont été privilégiées les années 2000 avec la commémoration des dix ans de l’unité et un premier bilan de l’unification, et 2009 avec la commémoration des soixante ans de la création de la RFA et des vingt ans de la chute du mur, ainsi qu’un débat sur la RDA comme État de non-droit. L’étude met en évidence que la RDA a vraiment occupé une place spécifique dans l’espace public européen et permet de vérifier à travers l’information la persistance d’une nostalgie du communisme en France.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2020.

Plan

Ein historisches Weltereignis und drei Hauptthemen: Mauerfall und Ende der Teilung, Ende der Diktatur und absoluter Sieg des Kapitalismus
DDR-Kultur und keine Fußnote der europäischen Kulturgeschichte
Aufarbeitung der DDR-Vergangenheit vs. Ostalgie: die DDR als Alternative?
Fazit

Aperçu du texte

Die im Titel vorliegender Studie formulierte Fragestellung soll keine Provokation an sich sein, hier wird aber absichtlich eine Losung aufgegriffen, die im November und Dezember 1989 Vorhaben und Haltung der Bürgerbewegung in der DDR und darunter vieler Intellektuellen bzw. Dissidenten in der DDR reflektierte: durchaus im Geiste des von Stefan Heym im Fernsehen vorgelesenen Aufrufs „Für unser Land“ vom 28. November und seiner Mahnung, die DDR werde ja schließlich zu einer „Fußnote der Weltgeschichte“.

Es soll nämlich um das Bild der DDR in Frankreich nach 1990 gehen, also auch im Vergleich mit einem eher westdeutsch geprägten DDR-Bild sowie in der Perspektive der Post Cold War Studies: hat sich zum Beispiel das Bild des SED-Staates im französischen öffentlichen Raum gewandelt? Dabei muss davon ausgegangen werden, dass es nicht nur ein Bild der DDR und der DDR-Bürger gab und gibt. In der Bundesrepublik wurde seit der Jahrhundertwende darüber heftig gestritten, ob das vorrangig und int...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Herbet, « Die DDR retten? Historisierung der DDR-Diktatur in französischen Medien 1989-2009 », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 51-1 | 2019, 129-140.

Référence électronique

Dominique Herbet, « Die DDR retten? Historisierung der DDR-Diktatur in französischen Medien 1989-2009 », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [En ligne], 51-1 | 2019, mis en ligne le 02 juillet 2020, consulté le 23 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/1565 ; DOI : 10.4000/allemagne.1565

Haut de page

Auteur

Dominique Herbet

Professor der Germanistik an der Universität Lille, CECILLE EA 4074

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Haut de page
  • OpenEdition Journals