Navigation – Sitemap
Varia

La peinture, médium privilégié de l’art contemporain allemand

Hélène Trespeuch
p. 247-257

Zusammenfassungen

Seit einigen Jahrzehnten erscheint die Malerei als ein bevorteiltes Medium der deutschen zeitgenössischen künstlerischen Szene. Diese Situation entstand in den achtziger Jahren. Als die figurative Malerei im Vordergrund in Europa sowie in den Vereinigten Staaten zurückkehrt, ist Deutschland das Land geworden, das ein Medium verteidigt, das von einem großen Teil der amerikanischen künstlerischen Szene in den sechziger und achtziger Jahren als obsolet betrachtet wird. Die Verteidigung der Malerei erscheint also als eine besonders effiziente Strategie, um die Vereinigten Staaten – das verschreibende Land was die Gegenwartskunst betrifft – zu konkurrieren.

Seitenanfang

Auszug aus dem Text

Dieses Dokument erscheint online im Volltext am Juli 2020.

Aufbau

Un lien privilégié entre la peinture contemporaine et l’Allemagne
Plusieurs générations de peintres allemands à la renommée internationale
Du désintérêt des années 1970 à la gloire des années 1980
Un récit qui dépasse les seuls intérêts de la scène allemande

Übersicht

Un lien privilégié entre la peinture contemporaine et l’Allemagne

Depuis les années 1990, l’art contemporain s’ouvre de plus en plus à des artistes venus d’Asie, du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Amérique du Sud. Si ces effets de la mondialisation sont visibles, notamment dans la programmation des institutions muséales, il n’en demeure pas moins que les États-Unis et l’Allemagne demeurent les deux principaux pays prescripteurs en matière d’art contemporain. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil sur les résultats du « Kunstkompass » des dernières années. Dans ce classement des artistes vivants les plus renommés – qui a le mérite de ne pas prendre en considération les données marchandes de l’art (prix des œuvres, résultats des ventes aux enchères, etc.) – il est aisé de constater que les nationalités états-uniennes et allemandes sont les mieux représentées, et ce depuis plusieurs décennies. En octobre 2011, l’historien de l’art et critique Philippe Dagen interrogeait cette domi...

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Hélène Trespeuch, « La peinture, médium privilégié de l’art contemporain allemand », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 51-1 | 2019, 247-257.

Online-Version

Hélène Trespeuch, « La peinture, médium privilégié de l’art contemporain allemand », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [Online], 51-1 | 2019, Online erschienen am: 02 Juli 2020, abgerufen am 17 Oktober 2019. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/1636 ; DOI : 10.4000/allemagne.1636

Seitenanfang

Autor

Hélène Trespeuch

Maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Seitenanfang

Urheberrechte

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Seitenanfang
  • OpenEdition Journals