Navigation – Plan du site
Varia

L’histoire entre les lignes. Livre d’honneur des soldats saxons de Mediasch (Transylvanie, 1914-1918)

Catherine Roth
p. 491-506

Résumés

Le Livre d’honneur des soldats de la Guerre mondiale 1914-1918 de la paroisse luthérienne de Mediasch, en Transylvanie, rend hommage aux soldats tombés et publie des témoignages de leur famille d’une part, et de survivants d’autre part. Tous sont saxons de Transylvanie, une minorité germanophone. Cette source primaire, redécouverte par hasard, n’a jamais été analysée scientifiquement. Pourquoi certains soldats saxons ne sont-ils pas mentionnés ? Par ailleurs, ces hommes ont fait la guerre pour l’Empire austro-hongrois, mais rédigent leurs contributions en tant que minorité de Roumanie, ancien adversaire de la double monarchie. Comment gèrent-ils leur ancienne loyauté à l’Autriche-Hongrie, en l’affirmant et en s’attirant l’inimitié du nouvel État, ou en la reniant en faveur de la Roumanie ? L’étude montre qu’ils choisissent une troisième voie, en exprimant par l’implicite leurs anciennes convictions pour ne pas affronter ouvertement l’État roumain. Par divers biais, ils historicisent la mémoire et réécrivent l’histoire entre les lignes.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Les personnes, les types de documents et leurs fonctions génériques
Les figures collectives dans le Livre d’honneur
L’entre-trois politique
La disparition de l’Empire et le rattachement à la Roumanie
L’individu en guerre
L’absence des expériences-limites
Refoulement et silence face à la rhétorique de guerre
Conclusion : historiciser la mémoire

Aperçu du texte

Le Livre d’honneur des soldats de la Guerre mondiale 1914-1918 de la paroisse luthérienne de Mediasch, en Transylvanie (en roumain Mediaş), fut réalisé entre les deux guerres. Des livres d’honneur ou livres d’or ont été publiés dans tous les pays, ainsi les Livres d’or des Morts pour la France de 14-18, listes officielles des soldats tués durant le conflit, dressées par chaque commune et destinées à être déposées au Panthéon. En Transylvanie, les confessions sont plus ou moins équivalentes aux nations. Les luthériens mentionnés dans le titre du Livre d’honneur sont des Saxons de Transylvanie, une minorité germanophone originaire de régions essentiellement rhénanes, qui a été appelée à partir du xiie siècle par le roi de Hongrie. Ils deviennent citoyens roumains en 1920, et choisissent en 1989 un exode quasiment collectif pour l’Allemagne, après le communisme roumain qui était aussi un nationalisme hostile aux minorités.

Mediasch est une petite ville saxonne au centre de la Transylvan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Roth, « L’histoire entre les lignes. Livre d’honneur des soldats saxons de Mediasch (Transylvanie, 1914-1918) »Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 51-2 | 2019, 491-506.

Référence électronique

Catherine Roth, « L’histoire entre les lignes. Livre d’honneur des soldats saxons de Mediasch (Transylvanie, 1914-1918) »Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [En ligne], 51-2 | 2019, mis en ligne le 02 décembre 2020, consulté le 27 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/2041 ; DOI : https://doi.org/10.4000/allemagne.2041

Haut de page

Auteur

Catherine Roth

Maître de conférences en sciences de la culture et de la communication, Université de Haute-Alsace, CRESAT, EA 3436

Haut de page

Droits d’auteur

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Haut de page
  • OpenEdition Journals