Navigation – Plan du site
Regards franco-allemands sur la justice dans la construction européenne

Faire justice ou s’ajuster ? Les registres de l’injustice dans trois institutions d’aide à l’emploi en France et en Allemagne

Hadrien Clouet et Alice Lavabre
p. 57-72

Résumés

Cet article a pour but de comparer les logiques du recours au registre du juste dans différentes institutions d’intermédiation sur le marché du travail : des agences publiques pour l’emploi françaises et allemandes et des associations d’aide aux chômeurs. Les configurations relationnelles entre demandeurs d’emploi et représentants de ces institutions, ainsi que leurs dispositions sociales, modulent le dicible et l’indicible. Plusieurs discours-types d’expression de l’injustice peuvent être identifiés dans chaque institution. Nous montrons ainsi que les expressions de l’injustice dépendent des formes de l’institution, qui déterminent la capacité des acteurs à contester, et les arguments de la contestation.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2019.

Plan

1. L’injustice au défi des contraintes institutionnelles
1.1. Dans les associations : le maintien de relations d’assistance
1.2. Dans les agences publiques : une relation inégale entre assurance et assistance
2. Recours du registre de l’injustice et profils sociaux des acteurs
2.1. Dans les associations : profil sociaux et recours au registre de l’injustice
2.2. Dans les agences publiques : des rapports socialement situés aux catégories réglementaires
3. Typologies des discours de l’injustice
3.1. Trois discours sur l’injustice au travail dans le monde associatif
3.2. Trois discours sur l’injustice qui tournent autour des règles dans les agences publiques
Conclusion

Aperçu du texte

Cet article interroge l’expression du sentiment d’injustice dans le monde du travail. Il l’aborde dans le contexte particulier d’institutions de soutien aux chômeurs, qui sont pour partie des agences publiques, pour partie des associations de bénévoles. Les unes et les autres, avec leurs moyens propres, visent à faciliter le retour au travail de demandeurs d’emploi, tout en étant caractérisées par une asymétrie forte des relations entre leurs représentants et les demandeurs d’emploi.

Dans un contexte où les inégalités dans l’accès à l’emploi focalisent de plus en plus l’attention publique, le registre du « juste » et de l’« injuste » est-il considéré comme légitime au sein de ces institutions ? Qu’en est-il des autres pans du monde professionnel qui peuvent être abordés au cours des entretiens entre membres de ces organismes et leurs bénéficiaires ? Les associations sont-elles plus favorables à l’expression du sentiment d’injustice que le service public de l’emploi, ou constituent-el...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hadrien Clouet et Alice Lavabre, « Faire justice ou s’ajuster ? Les registres de l’injustice dans trois institutions d’aide à l’emploi en France et en Allemagne », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 50-1 | 2018, 57-72.

Référence électronique

Hadrien Clouet et Alice Lavabre, « Faire justice ou s’ajuster ? Les registres de l’injustice dans trois institutions d’aide à l’emploi en France et en Allemagne », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [En ligne], 50-1 | 2018, mis en ligne le 30 juin 2019, consulté le 15 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/637 ; DOI : 10.4000/allemagne.637

Haut de page

Auteurs

Hadrien Clouet

Doctorant, Centre de sociologie des organisations (CSO), Sciences Po-CNRS, UMR 7116

Articles du même auteur

Alice Lavabre

Doctorante, Centre Georg Simmel, EHESS

Haut de page

Droits d’auteur

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Haut de page
  • OpenEdition Journals