Navigation – Plan du site
Humanités environnementales – Quoi de neuf du côté des méthodes ?

Le croquis ethnographique, du regard au trait sur le papier

Retour d’expérience d’un atelier étudiant
Chloé Le Mouël et Lucille Maugez
p. 255-266

Résumés

Un atelier de croquis ethnographique sur le thème « Le corps dans l’espace » a été mis en place, sur une initiative étudiante, à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg au courant de l’année scolaire 2016-2017. Cet article est un retour d’expérience de cette activité. Il reprend et prolonge certaines réflexions menées par le groupe autour de la question du dessin comme mode de production du savoir valide. Afin de construire un outil adapté à nos besoins, l’atelier a été nourri de méthodes issues des arts plastiques, de l’architecture et de l’archéologie. Le croquis ethnographique est d’une part un regard spécifique sur le monde, une habilité visuelle exercée par le chercheur. D’autre part, il est un outil de communication, servant à transcrire une expérience vécue et portant en lui les hypothèses d’analyse qu’en fait le chercheur.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Le dessin comme méthode anthropologique
Apprendre à voir et à penser le monde
Apprendre à signifier
Apprendre à jouer avec les conventions
Apprendre à sélectionner, ou l’art de l’inachevé
Conclusion

Aperçu du texte

Un atelier de croquis ethnographique a été mis en place, sur une initiative étudiante, à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg au courant de l’année scolaire 2016/2017. Nous proposons ici de retracer un retour d’expérience de cette activité. Le projet a été créé à l’initiative de Lucille Maugez, étudiante en master anthropologie sociale et culturelle et présidente de l’Association d’ethnologie de Strasbourg, structure ayant encadré la mise en place de ce projet. Il est né de la rencontre de son désir de trouver une alternative à la photographie, méthode peu adaptée à son terrain, et de l’envie de Laurane Delavier et Chloé Le Mouël de créer un lieu de réflexion et de transmission de connaissance autour d’une méthode qu’elles utilisaient intuitivement. Conjointement, nous avons décidé de mener à bien ce projet afin d’enrichir notre formation et de transmettre les connaissances que nous avions en relation à la pratique du dessin.

Cet atelier a été construit au cours de d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chloé Le Mouël et Lucille Maugez, « Le croquis ethnographique, du regard au trait sur le papier », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 50-2 | 2018, 255-266.

Référence électronique

Chloé Le Mouël et Lucille Maugez, « Le croquis ethnographique, du regard au trait sur le papier », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [En ligne], 50-2 | 2018, mis en ligne le 30 décembre 2019, consulté le 19 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/856 ; DOI : 10.4000/allemagne.856

Haut de page

Auteurs

Chloé Le Mouël

Doctorante en architecture et anthropologie, Laboratoire Amup, Université de Strasbourg ; Laboratoire Ciéra, Université Laval

Lucille Maugez

Étudiante en master anthropologie sociale et culturelle, Institut d’ethnologie, Université de Strasbourg, présidente de l’Association d’ethnologie de Strasbourg 2016-2017

Haut de page

Droits d’auteur

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Haut de page
  • OpenEdition Journals