Navigation – Plan du site
Humanités environnementales – Quoi de neuf du côté des méthodes ?
Une expérience d’interdisciplinarité en action à l’échelle du Rhin supérieur

Croiser les regards pour renouveler l’analyse du risque

Valentine Erné-Heintz
p. 345-354

Résumés

Les stratégies de résilience bousculent l’analyse du risque. Elles mobilisent différentes approches et se retrouvent finalement au cœur de l’interdisciplinarité. Elles suggèrent une autre façon de construire les connaissances et déplacent le positionnement épistémologique. Cette contribution tente de démontrer en quoi la résilience propose de croiser les regards. Mais, ce n’est pas sans conséquence épistémologique car la discussion porte autant sur le problème scientifique et sa résolution pratique que sur la manière de créer une connaissance.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

1. La résilience, au cœur de l’interdisciplinarité
2. Une autre façon de construire les connaissances : une révolution épistémologique est en marche

Aperçu du texte

Les stratégies de résilience se sont progressivement imposées bousculant les traditionnelles disciplines de l’analyse du risque : un travail de décomposition et de recomposition s’organise alors autour d’une exigence à agir dans un contexte de plus en plus complexe. Le besoin de renouveler l’analyse du risque apparaît également dans l’idée qu’il puisse y avoir un décalage entre les savoirs des experts, le « savoir agir » face au « devoir agir » du fait d’enjeux inédits induits par cette modernité évoquée par Ulrich Beck. Cette nouvelle période se construit en opposition à une première modernité fondée sur l’idéologie optimiste des Lumières du xviiie siècle et sur une croyance en un développement linéaire et cumulatif de la connaissance. Dans cet esprit, concentrer l’analyse du risque autour de la résilience mobilise de nouveaux savoirs comme les mémoires, les pratiques ou encore les savoirs profanes. Cette façon de revoir le risque devient plurielle et force à ouvrir l’approche pour...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valentine Erné-Heintz, « Croiser les regards pour renouveler l’analyse du risque », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 50-2 | 2018, 345-354.

Référence électronique

Valentine Erné-Heintz, « Croiser les regards pour renouveler l’analyse du risque », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [En ligne], 50-2 | 2018, mis en ligne le 30 décembre 2019, consulté le 20 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/940 ; DOI : 10.4000/allemagne.940

Haut de page

Auteur

Valentine Erné-Heintz

Maître de conférences en sciences économiques, Université de Haute-Alsace, Mulhouse, Centre européen de recherche sur le risque, le droit des accidents collectifs et des catastrophes (CERDACC), EA 3992, Colmar

Haut de page

Droits d’auteur

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Haut de page
  • OpenEdition Journals