Navigation – Plan du site
Humanités environnementales – Quoi de neuf du côté des méthodes ?
Une expérience d’interdisciplinarité en action à l’échelle du Rhin supérieur

Bâtir les humanités environnementales des matériaux géo-sourcés : construction et déconstruction des passerelles franco-germaniques

Sophie Némoz
p. 377-392

Résumés

À partir d’une enquête ethnographique conduite de 2006 à 2018 dans des chantiers de rénovation et de construction de maisons individuelles en terre crue et en marge des grandes villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce texte propose d’examiner comment la circulation des échanges franco-germaniques, dont font preuve les acteurs du gros œuvre, fonde l’ingéniosité et l’intelligibilité de leurs gestes singuliers. Après avoir présenté le cadre bâti et rural de la mise en œuvre actuelle d’un matériau millénaire, disponible mais diversement accessible selon les pays du monde, l’analyse de l’ensemble des implications pratiques montrera le caractère tactique des mouvements liminaires. Multiplier les points de vue, parfois antagonistes, dans un espace-temps diffus et au regard des humanités environnementales permet de repenser les phénomènes sociaux totaux et l’ensemble des implications pratiques entre des domaines généralement scindés par le dualisme entre nature et culture, entre sociétés et sciences.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Découvrir le gros œuvre de la terre par la recherche ethnographique sur l’habitat dit durable
Revisiter les circuits de matériaux géo-sourcés comme une totalité transfrontalière
Engager les humanités environnementales sur la piste d’une pragmatique terrestre
Conclusion

Aperçu du texte

« Un mur de pisé s’effondre sur un homme ». Dans le flux quasi-continu des multiples sites d’informations de nos sociétés contemporaines, ce titre publié il y a quatre ans sur Internet, par la presse locale, via ledauphine.com, a été repris par le journal télévisé France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Ce média régional avait pu mettre en avant une première explication relevant des sciences des matériaux :

« Un phénomène qui n’est pas si rare que ça dans le Dauphiné. Le pisé est un matériau utilisé en construction depuis des siècles et fait partie du patrimoine local. Mais l’humidité révèle parfois les faiblesses de ces murs en terre crue. »

De fait, avant cet incident survenu au mois de juin 2014, de tels événements ont été signalés comme des accidents domestiques sur les territoires ruraux du nord-Isère. Ainsi, à Flachères, une commune de 500 habitants, un père de famille, quinquagénaire, originaire du nord de la France, est enterré vivant sous l’effondrement d’un mur de pisé à l’intérieu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Némoz, « Bâtir les humanités environnementales des matériaux géo-sourcés : construction et déconstruction des passerelles franco-germaniques », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 50-2 | 2018, 377-392.

Référence électronique

Sophie Némoz, « Bâtir les humanités environnementales des matériaux géo-sourcés : construction et déconstruction des passerelles franco-germaniques », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande [En ligne], 50-2 | 2018, mis en ligne le 30 décembre 2019, consulté le 23 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/allemagne/965 ; DOI : 10.4000/allemagne.965

Haut de page

Auteur

Sophie Némoz

Maître de conférences en sociologie-anthropologie, Université de Bourgogne/Franche-Comté, UFR Sciences du langage de l’Homme et de la société

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande

Haut de page
  • OpenEdition Journals