Navigation – Plan du site
La Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie
Relations transfrontalières

Relations transfrontalières

Gabriel Braeuner
p. 547

Texte intégral

1Nous l’avions annoncée comme imminente lors de notre assemblée générale du 21 avril 2012, la création du réseau des sociétés d’histoire des trois pays. Il a été porté sur les fonts baptismaux le 16 juin 2012 à Lucelle. Le siège administratif et la coordination de l’ensemble sont assurés à partir du musée des trois Pays à Lörrach, en Allemagne. Ses deux expressions les plus spectaculaires en sont : le site internet qui s’affine progressivement et qui vise à dresser, à terme, l’état des sociétés d’histoire du Rhin supérieur et surtout l’organe de liaison, la newsletter qui parait trois fois par an, début février, début juin et début octobre, en ligne et dont la Fédération, dans son propre bulletin de liaison, assure un tirage papier. « Brève et concise – selon ses responsables – elle se limite à la diffusion des manifestations d’intérêt transfrontalier et aux événements majeurs de la vie des sociétés ».

2Quoique franco-germano-suisse, il serait souhaitable que le réseau soit autre chose qu’une simple auberge espagnole, où chacun apporte ce qu’il veut. Ou la justification tardive mais bienvenue de crédits européens obtenus qu’il faut à tout prix dépenser. Créer un réseau est une bien noble tâche qu’il convient de saluer, le faire vivre en acceptant de se libérer quelque peu de l’esprit des frontières et de quelques habitudes nationales tenaces est une tâche plus difficile. Mais c’est parce que la voie est difficile, disait Rilke, qu’il nous faut l’emprunter.

3Aujourd’hui, la seule structure organisée, à l’intérieur de ce mariage à trois, est la Fédération. Nos voisins allemands et suisses ont, de leur propre aveu, toutes les peines du monde à créer une Fédération semblable à la nôtre.

4Concrètement, nous avons proposé au réseau d’organiser et de prendre en charge le 2e colloque d’histoire transfontalière qui est censé intervenir deux ans après celui d’Offenbourg. Nos amis suisses, ayant rejoint le réseau, la matière s’est encore élargie et la substance également. Ce nouveau colloque d’histoire transfrontalière aura lieu le 26 octobre 2013 à Strasbourg au Conseil régional. Finalement, c’est la Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace qui en sera l’organisateur exclusif. Ce colloque vient compléter l’information sur l’actualité transfrontalière que nous diffusons régulièrement au sein de la Revue d’Alsace et du Bulletin fédéral tout au long de l’année.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gabriel Braeuner, « Relations transfrontalières », Revue d’Alsace, 139 | 2013, 547.

Référence électronique

Gabriel Braeuner, « Relations transfrontalières », Revue d’Alsace [En ligne], 139 | 2013, mis en ligne le 01 octobre 2013, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/1977 ; DOI : 10.4000/alsace.1977

Haut de page

Auteur

Gabriel Braeuner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page