Navigation – Plan du site
Fêtes en Alsace de l'Antiquité à nos jours

Mulhouse fête son alliance avec les XIII cantons (30 juin - 2 juillet 1515)

Mulhouse commemorating its alliance with the 13 Swiss cantons (June 30th- July 2nd, 1515)
Mulhouse feiert seinen Eintritt in den Bund der XIII Kantone (30. Juni - 2. Juli 1515)
Odile Kammerer
p. 59-72

Résumés

Après s’être alliée avec Berne, Lucerne et Bâle, la ville de Mulhouse a réussi de haute lutte diplomatique à devenir l’alliée (zugewandter Ort) des XIII cantons en 1515. Le traité a été signé le 19 janvier et la fête organisée le 1er juillet. Dans un contexte difficile, cette fête a été organisée comme un spectacle selon le protocole des prestations de serment mais avec un faste tout particulier propre à impressionner les délégués et les Mulhousiens : l’enjeu de cette alliance n’était rien moins que la garantie de l’indépendance de la ville. Les délégués suisses furent accueillis aux limites du ban pour entrer en cortège par la porte de Bâle et rejoindre la place magnifiquement décorée. Logés dans les bonnes auberges, les délégués prêtèrent serment le dimanche, sur une estrade montée entre les deux corps de bâtiments de l’hôtel de ville. L’exiguïté de l’endroit que l’on a pu reconstituer sur un plan, invalide le récit du chroniqueur Petri qui y fait défiler 500 chevaliers ! Un somptueux festin réjouit ensuite les participants, comblés de cadeaux en vin. Le caractère « populaire » de cette fête ne peut être prouvé mais tel était, sans aucun doute, le message de la fête voulue par les édiles mulhousiens.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Plan

Un traité difficile à négocier
La fête dans un contexte tendu
Le programme de la fête
Acte 1 : L’entrée en scène
Acte 2 : La cérémonie
Acte 3 : Les réjouissances

Aperçu du texte

Ayant signé un traité d’alliance avec les cantons helvétiques le 19 janvier 1515 (fig. 1), la ville de Mulhouse organise une grande fête pour recevoir les députés des cantons qui vont prêter serment : cette manifestation a lieu sept mois plus tard, après la fête de saints Pierre et Paul. Si le déroulement de cette festivité est connu, l’enjeu mérite d’être explicité dans ce volume consacré à la fête.

Les conditions de signature du traité qui fait de Mulhouse l’alliée (zugewandter Ort) des XIII cantons doivent être rapidement évoquées car elles expliquent pour une part la date choisie et le déroulement des festivités pour la prestation de serment. Le contexte politique et économique dans lequel s’est organisée la manifestation renforce, si nécessaire, le message que les édiles mulhousiens ont voulu donner à tous tant intra muros qu’extra muros.

C’est dans ce contexte que sera analysée la mise en scène de ces trois jours, du 30 juin au 2 juillet 1515.

Un traité difficile à négocier

Le 19 ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Odile Kammerer, « Mulhouse fête son alliance avec les XIII cantons (30 juin - 2 juillet 1515) », Revue d’Alsace, 141 | 2015, 59-72.

Référence électronique

Odile Kammerer, « Mulhouse fête son alliance avec les XIII cantons (30 juin - 2 juillet 1515) », Revue d’Alsace [En ligne], 141 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2365 ; DOI : 10.4000/alsace.2365

Haut de page

Auteur

Odile Kammerer

Professeur émérite d’histoire médiévale, Université de Haute-Alsace

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page