Navigation – Plan du site
Fêtes en Alsace de l'Antiquité à nos jours

Fêtes et processions : une occupation rituelle de l’espace public

Celebrations and processions: a religious custom meant to occupy the public space
Feste und Prozessionen: Auf Plätzen und Straßen geben sie den Ton an
Benoît Jordan
p. 157-177

Résumés

La notion de fête est intimement liée au calendrier liturgique chrétien. Certaines dates renvoient à des solennités dont la célébration demande une ampleur inaccoutumée : la Fête-Dieu, mais aussi les Rogations, les fêtes de certains saints tutélaires. Si des constantes, fixées par les rituels, sont évidentes au niveau diocésain, chaque paroisse peut avoir ses coutumes spécifiques. Au-delà de l’aspect dévotionnel, la fête et la procession constituent également un moteur important de la conscience collective d’une communauté.

Parmi les formes que revêtent les fêtes, la procession constitue un marqueur catholique qui mobilise la population d’une communauté paroissiale et fait appel à des objets du culte spécifiques : bannières, croix de procession, dais, décors éphémères.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Plan

Le temps des processions
Processions et vie publique
Une manifestation de cohésion ?
Les acteurs, les objets, le cérémonial
Fêtes organisées ou dérégulées
Conclusion

Aperçu du texte

Après plusieurs années d’absence, voici que les processions de la Fête‑Dieu refont surface du nord au sud de l’Alsace, voulues non tant par le clergé que par des associations de laïcs qui ressuscitent cette pratique « comme au bon vieux temps », en lui donnant également un contenu communautaire et en lui restituant son rôle fédérateur. Mutatis mutandis, on pourrait rapporter cette résurgence, liée à une évolution de la société depuis les années 1960, à celle qui a suivi la promulgation des Articles organiques en 1802 : la Révolution avait également interrompu ces manifestations publiques qui reprennent alors vie. Deux siècles plus tôt, c’était la Réforme qui avait marqué un temps de rupture dans les régions où elle avait été adoptée.

Le temps des processions

La fête religieuse s’inscrit dans une expression ritualisée de la foi, centrée sur la célébration des fêtes christologiques, mais aussi des saints. Dans le calendrier liturgique catholique, les processions les plus importantes dan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Jordan, « Fêtes et processions : une occupation rituelle de l’espace public », Revue d’Alsace, 141 | 2015, 157-177.

Référence électronique

Benoît Jordan, « Fêtes et processions : une occupation rituelle de l’espace public », Revue d’Alsace [En ligne], 141 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 25 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2370 ; DOI : 10.4000/alsace.2370

Haut de page

Auteur

Benoît Jordan

Conservateur du patrimoine, membre du Conservatoire du patrimoine religieux en Alsace

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page