Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Lingelser (Jean-Paul), Eglise Saint-Maurice de Fegersheim, 250 années d’histoire, 1768-2018

Bernardswiller, ID Édition, 2017, 280 p.
Fabien Baumann
p. 498-499
Référence(s) :

Lingelser (Jean-Paul), Eglise Saint-Maurice de Fegersheim, 250 années d’histoire, 1768-2018, Bernardswiller, ID Édition, 2017, 280 p.

Texte intégral

1J.-P. Lingelser, historien bien connu de Fegersheim, vient de publier, à l’occasion du 250e anniversaire de l’édifice (1768-2018), une monumentale monographie de 280 pages qui détaille l’histoire de l’église Saint-Maurice et de son mobilier, ainsi que celle de la paroisse, tout en retraçant aussi divers aspects de la vie religieuse de la localité. L’auteur, qui se réfère à des sources parfois inédites, exploite ainsi, grâce à un corpus de 723 notes en bas de page, de nombreuses références archivistiques ; il renvoie également à des ouvrages et articles plus anciens cités en bibliographie et termine son étude par un index très utile au lecteur pour la recherche d’une personne. Cet index nous révèle ainsi le rôle important occupé dans l’ouvrage par le curé François Rohmer, en poste de 1873 à 1915, dont l’empreinte est déterminante pour saisir les nombreux aménagements visibles encore aujourd’hui dans l’édifice, notamment les vitraux qu’il a commandés à la maison Ott de Strasbourg.

2Les chapitres, qui se comptent au nombre de 17, présentent non seulement l’histoire de la paroisse à diverses époques, notamment le bref mais très pittoresque épisode de l’introduction de la Réforme protestante entre 1596 et 1603, mais aussi le chantier de l’église baroque, sous la conduite de Jean-Michel Ruescher, un maître d’œuvre originaire du Vorarlberg. Les aménagements mobiliers sont également détaillés, qu’il s’agisse des remarquables autels baroques dus au menuisier Thomas Hechinger d’Oberhausen, près d’Ettenheim en Bade (1780), jusqu’aux jouées des bancs, ornées de reliefs sculptés fournis par une entreprise du Tyrol, en 1890, sur commande de l’abbé Rohmer.

3Nous pouvons ainsi saluer, à travers cette somme monumentale, l’érudition et la pédagogie de son auteur qui a inséré un total de 396 illustrations (photos anciennes, documents d’archives, plans, photographies du mobilier actuel…), très souvent en couleurs, pour éclairer son propos, et précisé non seulement de nombreux aspects hagiographiques sur les saints et saintes représentés dans l’église, mais également fourni des détails sur des pratiques religieuses aujourd’hui abandonnées, notamment les nombreuses processions qui ponctuaient la vie de la paroisse.

4Signalons, en dernier lieu, l’engagement financier pris par la Société d’Histoire des Quatre Cantons pour son soutien indéfectible à ce projet, engagement sans lequel cette belle publication n’aurait probablement pas vu le jour. Celle-ci mérite encore indéniablement d’être connue et présentée dans la commune lors d’événements liés au jubilé de l’édifice religieux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabien Baumann, « Lingelser (Jean-Paul), Eglise Saint-Maurice de Fegersheim, 250 années d’histoire, 1768-2018 », Revue d’Alsace, 144 | 2018, 498-499.

Référence électronique

Fabien Baumann, « Lingelser (Jean-Paul), Eglise Saint-Maurice de Fegersheim, 250 années d’histoire, 1768-2018 », Revue d’Alsace [En ligne], 144 | 2018, mis en ligne le 23 avril 2019, consulté le 19 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2929

Haut de page

Auteur

Fabien Baumann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page