Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Recht (Roland) et Richer (Jean-Claude), dir., Dictionnaire culturel de Strasbourg, 1880-1930

Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2017, 600 p.
Éric Hassler
p. 514-515
Référence(s) :

Recht (Roland) et Richer (Jean-Claude), dir., Dictionnaire culturel de Strasbourg, 1880-1930, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2017, 600 p.

Texte intégral

1« Nous vivons comme dans une colonie mais aussi sur une terre volcanique fertile ». L’historien Friedrich Meinecke évoquait en ces termes l’effervescence intellectuelle qu’il connut durant son séjour strasbourgeois au tournant du XXe siècle. Un moment particulier de l’histoire de Strasbourg, élevée au rang de capitale du Reichsland, « laboratoire » culturel et urbanistique érigé en vitrine germanique puis française, ouverte aux influences extérieures. 1880 c’est le commencement de la métamorphose de la ville en métropole, par la construction de la Neustadt et la création de multiples institutions universitaires ou artistiques visant à la fois l’excellence et la modernité. La fin de la période considérée est justifiée par deux événements de première importance : la création de l’ensemble décoratif d’Avant-garde de l’Aubette, parfois qualifiée de « chapelle Sixtine de l’art moderne » (1928) ; la fondation des Annales d’histoire économique et sociale (1929) par les historiens Marc Bloch et Lucien Febvre qui proposaient de repenser la science historique en l’ouvrant aux autres sciences sociales. Ce terminus ante quem offre du reste une vision nuancée de l’entrée de Strasbourg dans la modernité : à la réussite des Annales, qui feront École et marqueront définitivement le « métier de l’historien » s’oppose l’échec de l’Aubette, dont la modernité esthétique et intellectuelle ne sut convaincre les Strasbourgeois.

2Pensé en parallèle, et en complémentarité de l’exposition Strasbourg, un laboratoire d’Europe, et de son catalogue, ce dictionnaire, réunissant cent cinquante spécialistes d’horizons divers, s’assigne en sept cents entrées la mission de montrer en quoi le parcours de tel individu, de tel bâtiment, collection ou institution prend sens dans la période 1880-1930. La variété des domaines traités reflète la richesse de l’efflorescence culturelle strasbourgeoise et la capacité de réception de ses élites intellectuelles, ouvertes aux influences extérieures : arts visuels, littérature, musique, sciences humaines ou sciences dures, médecine… Cependant, parce que ce dictionnaire s’impose une unité intellectuelle et problématique, il est un véritable ouvrage de référence d’histoire culturelle, grâce à l’introduction d’outils complémentaires : une chronologie à la dimension pédagogique, une cartographie inédite basée sur un travail documentaire approfondi, une riche iconographie enfin qui entend renouveler l’imagerie de cette période. De fait, il s’agit d’un magnifique objet, qui démontre s’il en était besoin la grande maîtrise de réalisation des Presses universitaires de Strasbourg. C’est enfin un outil de travail précieux, qui n’offre pas seulement un bilan des connaissances actuelles, mais qui foisonne de nouvelles perspectives de recherches.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Hassler, « Recht (Roland) et Richer (Jean-Claude), dir., Dictionnaire culturel de Strasbourg, 1880-1930 », Revue d’Alsace, 144 | 2018, 514-515.

Référence électronique

Éric Hassler, « Recht (Roland) et Richer (Jean-Claude), dir., Dictionnaire culturel de Strasbourg, 1880-1930 », Revue d’Alsace [En ligne], 144 | 2018, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 23 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/alsace/3028

Haut de page

Auteur

Éric Hassler

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page