Navigation – Plan du site

AccueilNuméros145Comptes rendusBertrand (André) et Schneider (An...

Comptes rendus

Bertrand (André) et Schneider (André), Le scandale de Strasbourg, mis à nu par ses célibataires même

Montreuil, L’Insomniaque, 2018, 336 p.
Benoît Wirrmann
p. 440-441
Référence(s) :

Bertrand (André) et Schneider (André), Le scandale de Strasbourg, mis à nu par ses célibataires même, Montreuil, L’Insomniaque, 2018, 336 p.

Texte intégral

1Avec Le scandale de Strasbourg…, les auteurs apportent un nouveau témoignage éclairant dans cette affaire qui secoua l’université de Strasbourg en 1966-1967, et qui préluda à Mai 68. Il est important dans la mesure où il est donné par deux des principaux acteurs du scandale qui donnent leur version des faits plus de 50 ans après.

2En effet, en mai 1966, un groupe d’étudiants contestataires, avec à leur tête André Schneider, prend la direction de l’AFGES, l’Association fédérative générale des étudiants de Strasbourg, dans le but de mener une action révolutionnaire. Quelques mois plus tard, en novembre 1966, ces mêmes étudiants – dont André Bertrand, auteur à l’époque d’un comics intitulé Le retour de la colonne Durutti – de concert avec des membres de l’Internationale situationniste, publient un pamphlet à l’origine d’un scandale dont la presse locale, nationale et internationale se fait l’écho. Intitulé De la misère en milieu étudiant… le texte tire à boulets rouges sur l’Université, et plus largement sur la société dans son ensemble.

3La première moitié de l’ouvrage est consacrée à la vie quotidienne et à ce qui attire ces jeunes gens peu ordinaires dans la première moitié des années 60 à Strasbourg : les lieux qu’ils fréquentent alors (cafés, tavernes…), leurs lectures (marxistes, anarchistes, dadaïstes, situationnistes…), leurs goûts musicaux (jazz, rock…), leurs amitiés, leurs mœurs débridées. De ces premières pages, on retient aussi (déjà) un goût certain pour la provocation. C’est sans nul doute une longue et nécessaire introduction qui éclaire d’un jour nouveau ces mois et ces années qui précèdent l’action de ceux qu’on nomme abusivement et par commodité les « Situs » strasbourgeois.

4La suite n’en est pas moins intéressante dans la mesure où elle décrit minutieusement la prise de contrôle de l’AFGES, l’élaboration puis la diffusion de De la misère en milieu étudiant grâce aux fonds de l’association étudiante, l’annonce de la liquidation de l’AFGES par ses dirigeants, sans oublier les suites sans fin de l’affaire (notamment l’aspect judiciaire), son écho au plan national (à l’UNEF et à la MNEF), et les relations pour le moins compliquées entre la plupart des Strasbourgeois impliqués (membres ou non de l’Internationale situationniste) et Guy Debord.

5En s’appuyant sur des archives en partie inédites, le livre offre la possibilité aux auteurs de dire « leur vérité » sur le scandale, de rappeler l’action de certains de leurs amis et camarades parfois disparus (on pense ici notamment à Daniel Joubert), de nuancer l’action d’autres qui auraient (beaucoup trop) tiré la couverture à eux. Il n’en reste pas moins que l’ouvrage permet au lecteur de puiser à l’intérieur des faits éclairants et de mieux replacer ce « scandale » dans l’histoire de l’université de Strasbourg et, du fait de son écho national et international, plus largement dans l’histoire sociale, politique et des idées de la seconde moitié du XXe siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Wirrmann, « Bertrand (André) et Schneider (André), Le scandale de Strasbourg, mis à nu par ses célibataires même »Revue d’Alsace, 145 | 2019, 440-441.

Référence électronique

Benoît Wirrmann, « Bertrand (André) et Schneider (André), Le scandale de Strasbourg, mis à nu par ses célibataires même »Revue d’Alsace [En ligne], 145 | 2019, mis en ligne le 01 février 2020, consulté le 04 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/alsace/3960 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.3960

Haut de page

Auteur

Benoît Wirrmann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search