Navigation – Plan du site

AccueilNuméros145Comptes rendusVariaArchitecture du XXe siècle Grand Est

Comptes rendus
Varia

Architecture du XXe siècle Grand Est

Lyon, éditions Lieux Dits, 2018, 288 p.
Nicolas Lefort
p. 453-454
Référence(s) :

Architecture du XXe siècle Grand Est, Lyon, éditions Lieux Dits, 2018, 288 p.

Texte intégral

1Piloté par la Conservation régionale des monuments historiques, cet ouvrage collectif consacré à l’architecture du XXe siècle dans le Grand Est est la première publication de la DRAC depuis la fusion des régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne. Il paraît alors que le label « Patrimoine du XXe siècle », créé en 1999, est devenu « Architecture contemporaine remarquable » avec la loi de 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine. Il est le fruit de trois études de recensement lancées en 2014 dans chacune des anciennes régions et « vise à sensibiliser, à éveiller l’intérêt du public et porter le regard sur ce patrimoine moins connu, fragile et, dans une certaine mesure, constitutif de l’identité patrimoniale d’une région qui a été profondément marquée par les deux reconstructions d’après-guerre » (Anne Mistler). Il propose un florilège de 63 édifices et ensembles urbains datant du lendemain de la Première Guerre mondiale aux années 1990, disséminés dans les 10 départements qui composent actuellement le Grand Est, dont 14 situés sur le territoire de l’ancienne Région Alsace. Chaque exemple est traité sous la forme d’une courte monographie (4 pages) illustrée de très belles photographies. Le nombre restreint d’exemples pose la question de leur sélection. Le choix a été fait d’écarter les réalisations les plus célèbres pour mettre en valeur des œuvres peu connues d’architectes connus et d’autres de maîtres d’œuvre méconnus. Les monographies ne sont pas classées géographiquement ou chronologiquement mais selon 11 fonctions : apprendre, commémorer (monument du Hartmannswillerkopf), organiser la vie publique (palais des Droits de l’Homme à Strasbourg), prier (synagogue de la Paix à Strasbourg, église Saint-Arbogast de Herrlisheim), produire (« Le Louvre » à Guebwiller, Gaz de Strasbourg), reconstruire (village d’Ammerschwihr, porte de Bâle à Mulhouse), se déplacer (échangeur de la Croix de la Hardt près Mulhouse), se divertir, se loger (cité Rotterdam à Strasbourg, une maison viticole à Orschwihr, tour de l’Europe à Mulhouse), se rencontrer (centre d’interprétation du patrimoine à Lichtenberg) et travailler. On remarquera l’absence de la fonction « soigner » donc de l’architecture hospitalière. De cette sélection, il ressort sans surprise en conclusion que la production architecturale et urbaine reflète les événements et les évolutions qui ont marqué le XXe siècle : les destructions des guerres mondiales et les reconstructions, l’apparition de nouvelles techniques constructives, le développement de l’industrie et de l’habitat social, les réformes liturgiques de Vatican II, la construction de grands ensembles de logements et l’essor des loisirs pendant les Trente Glorieuses, ainsi que le développement d’une conscience patrimoniale. On regrettera certains oublis dans la bibliographie et des manques curieux dans l’analyse, pour n’en citer qu’un : l’absence d’explication du symbolisme du plan triangulaire de la tour de l’Europe, renvoyant aux trois frontières. Enfin, et ce n’est pas le moindre des paradoxes, on remarquera la présence au sommaire de l’ancien siège de la Société nancéienne de crédit industriel et de dépôts (SNCI), œuvre de l’architecte André Prouvé datant du début des années 1970, actuellement menacé par un projet de « destruction-reconstruction » contre lequel le label « Architecture contemporaine remarquable » ne peut rien…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Lefort, « Architecture du XXe siècle Grand Est »Revue d’Alsace, 145 | 2019, 453-454.

Référence électronique

Nicolas Lefort, « Architecture du XXe siècle Grand Est »Revue d’Alsace [En ligne], 145 | 2019, mis en ligne le 01 février 2020, consulté le 23 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/alsace/4040 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.4040

Haut de page

Auteur

Nicolas Lefort

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search