Navigation – Plan du site
Les paysages de l'archéologue et de l'historien: visions croisées

Du paysage à l’environnement : le massif du Rossberg aux périodes médiévale et moderne

From landscape to environment. The Rossberg massif in medieval and modern history
Von der Landschaft zur Umwelt: Das Rossbergmassiv in mittelalterlichen und modernen Zeiten
Jean-Baptiste Ortlieb
p. 109-134

Résumés

L’étude historique du massif vosgien n’est pas nouvelle, mais a toujours gagné à se réinventer. L’histoire environnementale incite, en les considérant pour eux-mêmes, à interroger les principaux sommets des Vosges méridionales et à mettre en perspective la perception de leur paysage au cours du temps. Ce dialogue nouveau, entre paysage et environnement, repose sur un rapport original aux sources et à l’interdisciplinarité, dans le but de questionner les dynamiques à l’œuvre sur le temps long. L’histoire mouvementée du massif du Rossberg, entre les vallées de la Thur et de la Doller, permet d’illustrer ce propos.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2020.

Plan

Temps long et « paléopaysages » : quelles sources pour une histoire environnementale du Rossberg et des sommets vosgiens ?
Les apports des « géosciences » et des données de terrain
Quelle place pour les sources archivistiques ?
Un paysage sommital propre à un système agropastoral ?
Des sommets attribués au pâturage d’estive ?
Luttes et inégalités

Aperçu du texte

Les descriptions anciennes des Vosges offrent en histoire une clé d’entrée à l’étude des paysages du massif. Au XIIIe siècle, le moine bénédictin Richer de Senones livre, au début de sa chronique, une terrifiante « [d]escription de la situation et assiette de la Vosges, contrée solitaire » : « Ceste terre est farcie et occupée de hautes montagnes de rochers aspres, et de grosse et lourde façon, qu’il semble à les voir être des chasteaux naturellement posez aux sommetz d’icelles, redonnants de premier aspect horreur à ceux qui les regardent ». Cinq siècles plus tard, dans ses Observations minéralogiques, le géologue Pierre de Sivry entretient la thématique d’un paysage de moyenne montagne repoussant : « De La Poutroye en allant à l’Abbaye de Pairis, je suis passé sur des montagnes extrêmement hautes […]. Rien n’est plus affreux que leur aspect. Point de plantes, point d’arbres […]. Le chemin, si toutes fois c’en est un, est presque impratiquable. […] & l’on a peine à concevoir, en re...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Baptiste Ortlieb, « Du paysage à l’environnement : le massif du Rossberg aux périodes médiévale et moderne », Revue d’Alsace, 145 | 2019, 109-134.

Référence électronique

Jean-Baptiste Ortlieb, « Du paysage à l’environnement : le massif du Rossberg aux périodes médiévale et moderne », Revue d’Alsace [En ligne], 145 | 2019, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 07 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/alsace/4137 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.4137

Haut de page

Auteur

Jean-Baptiste Ortlieb

Doctorant en histoire moderne à l’Université de Strasbourg (EA 3400 - ARCHE)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page