Navigation – Plan du site

AccueilNuméros145Comptes rendusVariaSchuhler-Wargniez (Anne) dir., Le...

Comptes rendus
Varia

Schuhler-Wargniez (Anne) dir., Les toiles pour papeteries. Une industrie pionnière d’Alsace à la conquête du monde

Eckbolsheim, Éditions du Signe, s.d. (2018), 220 p.
Nicolas Stoskopf
p. 447-449
Référence(s) :

Schuhler-Wargniez (Anne) dir., Les toiles pour papeteries. Une industrie pionnière d’Alsace à la conquête du monde, Eckbolsheim, Éditions du Signe, s.d. (2018), 220 p.

Texte intégral

1L’industrialisation de Sélestat est très originale : s’appuyant sur une tradition locale d’artisans tamisiers, Ignace Roswag y fonde en 1778 une entreprise de toiles métalliques et met au point dans les années qui suivent un métier à tisser. À la toute fin du XVIIIe siècle, il est capable de fabriquer les toiles métalliques sans fin pour équiper les machines à papier en continu mises au point à cette époque. Son succès suscite des émules : Louis Lang, ouvrier de Roswag, se met à son compte en 1821 ; puis suivent les entreprises Hatterer (1830), Franck (1858) et Martel-Catala (1868) qui achèvent de faire de Sélestat une capitale de la toile métallique au rayonnement international. Cette histoire qui se prolonge jusqu’au début du XXIe siècle est l’objet d’un bel album abondamment illustré de documents originaux.

2Rédigé par un collectif de quarante auteurs, cet ouvrage n’évite pas l’écueil des redites, de la diversité des approches et de l’écriture, voire d’une apparence de fouillis. Mais il n’en constitue pas moins une étude de référence offrant une mine de renseignements sur cette industrie de biens d’équipements, discrète par nature, et sur cette face relativement cachée de l’histoire économique régionale. Il commence par un rappel d’histoire technique du papier et de sa fabrication qui aboutit à la description détaillée du tissage mécanique des toiles métalliques, rédigée par deux professionnels, A. Pothier et Cl. Walter. Puis suivent les monographies des quatre premières entreprises historiques, pour en arriver finalement, à la moitié de l’ouvrage, au morceau de consistance, l’historique de l’entreprise Martel-Catala & Cie. A. Schuhler-Wargniez commence par raconter l’histoire de ses aïeux, les Catala et les Martel, qui ont en commun d’être originaires du Sud de la France, de se fixer à Sélestat « grâce aux hasards de la vie militaire » et à la suite d’un mariage, de travailler pour certains d’entre eux chez Roswag. Les deux familles s’unissent par le mariage de Marceline Catala avec Fortuné Martel en 1857 et par la fondation en 1868 d’une nouvelle entreprise qui associe ce dernier avec son beau-frère, Adolphe Catala. L’exploitation du fonds privé des archives Martel-Catala et de témoignages permet un suivi chronologique de l’évolution de l’entreprise, surtout centré sur les aspects commerciaux et techniques avec notamment le tournant de la fabrication de toiles en plastique à partir de la fin des années 1950. Deux chapitres à part sont consacrés à la vie professionnelle et aux aspects sociaux et culturels. Martel-Catala & Cie passe progressivement entre 1985 et 1988 sous le contrôle du groupe américain Albany qui maintient sur le site la dénomination Martel-Catala jusqu’en 2001 puis y stoppe ses dernières activités en 2016. Quelques développements sont encore consacrés aux émules des fabricants sélestadiens, en particulier au plus célèbre d’entre eux, Lazare Weiler.

3Il faut rendre hommage à A. Schuhler-Wargniez d’avoir voulu et su mobiliser ces nombreuses compétences pour écrire cette page d’histoire très neuve qui comble une lacune de l’historiographie économique alsacienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Stoskopf, « Schuhler-Wargniez (Anne) dir., Les toiles pour papeteries. Une industrie pionnière d’Alsace à la conquête du monde »Revue d’Alsace, 145 | 2019, 447-449.

Référence électronique

Nicolas Stoskopf, « Schuhler-Wargniez (Anne) dir., Les toiles pour papeteries. Une industrie pionnière d’Alsace à la conquête du monde »Revue d’Alsace [En ligne], 145 | 2019, mis en ligne le 01 février 2020, consulté le 29 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/alsace/4251 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.4251

Haut de page

Auteur

Nicolas Stoskopf

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search