Navigation – Plan du site

AccueilNuméros148Comptes rendusMuller Claude (dir.), Regards sur...

Comptes rendus

Muller Claude (dir.), Regards sur l’Alsace du XXe siècle

Strasbourg, Éditions du Signe, 2021, 315 p.
Marie-Claire Vitoux
p. 430-432
Référence(s) :

Muller Claude (dir.), Regards sur l’Alsace du XXe siècle, Strasbourg, Éditions du Signe, 2021, 315 p.

Texte intégral

1L’Institut d’histoire d’Alsace, avec le soutien de la Bibliothèque alsatique du Crédit mutuel, poursuit son panorama d’une histoire de la province à travers les siècles avec ce numéro sur l’Alsace au XXe siècle.

2Première constatation, qui n’est superficielle qu’en apparence : la mise en page est soignée, les photos sont originales et dialoguent judicieusement avec le texte.

3L’ouvrage est le fruit d’un colloque, ce qui explique que le projet global soit traité par petites touches. La cohérence est donc assurée par l’introduction, rédigée par Cl. Muller, faisant d’une part un point historiographique et, d’autre part, présentant la problématique qui organise le plan de l’ouvrage : « Un siècle, trois guerres, Trente Glorieuses ». Le directeur de l’Institut d’histoire d’Alsace soulève la question « mémoire/histoire » en s’appuyant sur les propos de F. Rapp à la fois acteur dans ce siècle et historien. À l’aube du XXIe siècle, en effet, les témoins disparaissent : Lazare Ponticelli, le dernier poilu, est décédé en 2008 ; ceux qui ont vécu la Seconde Guerre mondiale se font de moins en moins nombreux et témoignent maintenant ceux de la guerre d’Algérie… dont il faut noter qu’elle n’est pas évoquée par l’ouvrage, faute de travaux de recherche et bien que l’historien Yves Frey ait ouvert la voie en 2013 avec La guerre d’Algérie en Alsace, parue à la Nuée bleue.

4Loin des affirmations polémiques selon lesquelles l’histoire d’Alsace serait délaissée par les historiens professionnels, Claude Muller peut établir des listes d’ouvrages issus de recherches universitaires tant sur la Première que sur la Seconde Guerre mondiale. Dès lors, il fallait aborder dans l’ouvrage les deux guerres mondiales et leurs « sorties de guerre » avec des approches originales et/ou avec des études de cas. L’étude de Luemschwiller dans le Sundgau durant la Première Guerre mondiale (M. Glotz) et la biographie du général Léon Francfort (J.‑N. Grandhomme) précèdent la synthèse sur les années 1918-1919 écrite par Cl. Muller. Pour l’entre-deux-guerres, la « relation ambivalente » entre l’Alsace et la Lorraine durant cette période, analysée par Ph. Alexandre, est complétée par deux articles consacrés à l’enseignement du français. Tant D. Morgen que P. Vonau y analysent avec finesse mais sans complaisance toute la complexité de la politique linguistique gouvernementale trop souvent caricaturée. La montée du nazisme est traitée par J. Schweitzer sous l’angle original de la presse satirique avec une étude comparée de Dr Franc-tireur, le journal de Zislin et de Das Narrenschiff, le journal autonomiste.

5La Seconde Guerre mondiale est abordée par la question longtemps taboue des volontaires alsaciens dans la Wehrmacht et la Waffen SS (G. Diebold) et de la répression de ces autres Alsaciens que sont les Tsiganes, les Témoins de Jéhovah, les « asociaux » et les homosexuels (F. Stroh). La transmission familiale de l’histoire des Malgré-Nous est illustrée par l’étude de G. Muller, tandis que M. Haenzler étudie le sort du Musée des Unterlinden durant l’annexion nazie et que G. Koenig analyse la vision allemande sur l’Alsace pendant les combats de la Libération (de la défaite allemande donc). Ces articles portant sur la guerre précèdent deux études sur la reconstruction, l’un des aspects de la « sortie de guerre » qui commence à être bien connu : P. Zirnhelt traite d’Ingersheim et M. Danner de l’utopie sociale et architecturale de Kientzville.

6La troisième partie de l’ouvrage est consacrée aux mutations culturelles et sociétales et porte sur l’ensemble du siècle. La thématique n’ayant suscité à l’heure d’aujourd’hui ni un nombre suffisant d’études de cas ni de première synthèse, cette dernière partie est constituée comme un kaléidoscope, chaque étude concourant à stimuler la réflexion sans qu’une stabilisation du tableau général soit possible. Se juxtaposent ainsi des études sur la vie quotidienne (« L’arrivée de l’eau courante dans l’Outre-Forêt au début du XXe siècle » par D. Peter), la patrimonialisation de la petite France par J.‑Cl. Richez, le théâtre français de Mélanie de Pourtalès par V. Kuentzler, la bibliothèque humaniste de Sélestat par L. Naas, l’œuvre littéraire d’Ernst Robert Curtius comme réflexion sur l’humanité (« la culture face à la barbarie : Ernst Robert Curtius ») par G. Banderier, l’évolution des finalités du Musée d’impression sur étoffes par A. Gril-Mariotte, l’analyse de ce que dit le film La Grande Illusion sur l’Alsace (O. Gozillon-Fronsacq) et enfin le football entre France et Allemagne par A. Wahl.

7Cet ouvrage, justement intitulé Regards sur l’Alsace du XXe siècle, présente tout à la fois des approches originales sur des périodes bien étudiées et des études de cas pionnières indiquant des pistes prometteuses de recherche. En ce sens, il démontre la vitalité des recherches sur l’histoire d’Alsace à l’aube du XXIe siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Claire Vitoux, « Muller Claude (dir.), Regards sur l’Alsace du XXe siècle »Revue d’Alsace, 148 | 2022, 430-432.

Référence électronique

Marie-Claire Vitoux, « Muller Claude (dir.), Regards sur l’Alsace du XXe siècle »Revue d’Alsace [En ligne], 148 | 2022, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 18 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/alsace/5243 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.5243

Haut de page

Auteur

Marie-Claire Vitoux

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search