Navigation – Plan du site

AccueilNuméros148Comptes rendusWeltkrieg, la chronique illustrée...

Comptes rendus

Weltkrieg, la chronique illustrée d’Eugène Birsinger. Un village à l’heure de la guerre mondiale 1914-1918

Strasbourg, La Nuée Bleue, 2021, 856 p.
Raphaël Georges
p. 437-438
Référence(s) :

Weltkrieg, la chronique illustrée d’Eugène Birsinger. Un village à l’heure de la guerre mondiale 1914-1918, Strasbourg, La Nuée Bleue, 2021, 856 p.

Texte intégral

1Cet ouvrage est la version traduite d’une chronique illustrée tenue pendant la Première Guerre mondiale par Eugène Birsinger, cultivateur atypique du Sundgau, ou plutôt cultivateur par défaut, car ce qu’il aime par-dessus tout c’est le dessin. S’il n’avait pas été contraint de se substituer à son père défunt pour tenir l’exploitation familiale, il aurait pu aller au bout de sa vocation et devenir typographe. Face au destin qui en a décidé autrement, il parvient tout de même à assouvir sa passion en consacrant son rare temps libre à l’écriture d’un journal, puis d’une chronique illustrée à la faveur d’une guerre venue bouleverser le quotidien de son village. Inédite par son ampleur (cinq volumes) comme par la profusion des illustrations originales (souvent des caricatures), la chronique éditée judicieusement par la Nuée bleue s’accompagne d’une introduction de Claire Lebailly-Birsinger, petite-fille de l’auteur, et spécialiste de cette œuvre qu’elle a traduite et étudiée auparavant dans le cadre de sa maîtrise (1981), puis de sa thèse (1993), sous l’angle de la littérature populaire alsacienne, ainsi que des « éclairages » de Thérèse Willer, conservatrice du Musée Tomi Ungerer, et de Jean-Noël Grandhomme, professeur à l’université de Lorraine, offrant une contextualisation historique et artistique utile.

2Né en juillet 1871, E. Birsinger est déclaré inapte au service armé en 1914 pour surdité partielle, mais finalement incorporé en janvier 1917 et affecté à un régiment prussien à Thorn. Sa chronique relate ainsi dans un premier temps la vie quotidienne à Neuwiller, enclave alsacienne en Suisse déclarée au début de la guerre « zone neutre » et isolée des villages voisins par des barrages puis par une véritable barrière en barbelés. Il y suit avec attention les événements marquants à l’échelle locale (mobilisation des classes d’âge successives, réquisitions, rationnements, restrictions des libertés – notamment de circuler –, cantonnement des troupes, arrivée des réfugiés, célébrations patriotiques, etc.), et n’hésite pas à commenter également l’actualité internationale. Il s’informe en lisant la presse suisse, conscient d’acquérir ainsi une distance critique vis-à-vis des informations allemandes. Opposé à la guerre au nom de la dignité humaine, hostile aux Allemands, en particulier aux Prussiens et à l’empereur Guillaume II qu’il surnomme Attila, il dénonce tour à tour la propagande et la naïveté de la population qui y accorde du crédit, la suspicion dont sont victimes les Alsaciens, les tracasseries causées par les autorités locales ou encore les incidents à la frontière, les difficultés d’approvisionnements et la hausse des prix. Quand il se retrouve lui-même sous l’uniforme sur le front russe, il juge important de décrire les mœurs et les coutumes des populations locales, si différentes de ce qu’il connaît. La fréquence avec laquelle il a tenu cette chronique a dû varier en fonction de ses disponibilités, car pour obtenir un résultat si soigné il devait sans doute chercher à dégager des plages horaires étendues. Un siècle plus tard, un témoignage si riche méritait incontestablement d’être porté à la connaissance du plus grand nombre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Raphaël Georges, « Weltkrieg, la chronique illustrée d’Eugène Birsinger. Un village à l’heure de la guerre mondiale 1914-1918 »Revue d’Alsace, 148 | 2022, 437-438.

Référence électronique

Raphaël Georges, « Weltkrieg, la chronique illustrée d’Eugène Birsinger. Un village à l’heure de la guerre mondiale 1914-1918 »Revue d’Alsace [En ligne], 148 | 2022, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 21 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/alsace/5263 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.5263

Haut de page

Auteur

Raphaël Georges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search