Navigation – Plan du site

AccueilNuméros148Comptes rendusGlanesEspesses Bertrand Thierry des, Ra...

Comptes rendus
Glanes

Espesses Bertrand Thierry des, Ramond l’Alsacien. Enquête sur l’enfance et la jeunesse de Ramond de Carbonnières (1755-1827)

Strasbourg, Jérôme Do Bentzinger Éditeur, 2021, 352 p.
Éric Hassler
p. 456
Référence(s) :

Espesses Bertrand Thierry des, Ramond l’Alsacien. Enquête sur l’enfance et la jeunesse de Ramond de Carbonnières (1755-1827), Strasbourg, Jérôme Do Bentzinger Éditeur, 2021, 352 p.

Texte intégral

1Connu aujourd’hui pour être l’un des premiers pyrénéistes, Louis Ramond de Carbonnières participe de ces individus qui eurent plusieurs vies. À vingt ans, il suivit des études de droit à l’université de Strasbourg et devint avocat. Au contact des milieux intellectuels strasbourgeois de la Deutsche Gesellschaft, il s’ouvre à la littérature du Sturm und Drang et publie, en 1777, sous l’influence de Goethe, Les Dernières Aventures du jeune d’Olban. Entre 1777 et 1779, les voyages lui permettent de multiplier rencontres intellectuelles (Lavater, Haller, Bonnet…) et expériences romantiques. Les espoirs d’une carrière parisienne qu’il met dans le drame historique, La guerre d’Alsace pendant le grand schisme d’Occident terminée par la mort du vaillant comte Hugues surnommé le soldat de Saint Pierre, qu’il publie en 1780, s’avèrent rapidement déçus et l’obligent à revenir à Strasbourg où il entre au service du dernier cardinal de Rohan. Il y rencontre l’aventurier Cagliostro, se trouve mêlé à l’Affaire du Collier, et suit le cardinal dans son exil à la Chaise-Dieu en 1786. Au cours d’un séjour à Barèges, il découvre les Pyrénées qui constitueront une autre vie. Entre-temps et dernière étape de cette longue « jeunesse », les bancs de l’Assemblée législative qui succède en 1791 à la Constituante. C’est cette période, riche en rebondissements, qui s’étale de 1755 à 1791 que propose d’étudier cette biographie de Carbonnières. Pour ce faire, l’auteur s’appuie sur un corpus de sources de première main, à commencer par la correspondance de Carbonnières qui permet donner chair à son récit et propose de nouveaux éclairages sur la vie strasbourgeoise de la fin du XVIIIe siècle, comme sur l’intrigant Cagliostro ou l’Affaire du Collier qui défraya la chronique. Le volume est fort opportunément complété de deux cahiers d’illustrations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Hassler, « Espesses Bertrand Thierry des, Ramond l’Alsacien. Enquête sur l’enfance et la jeunesse de Ramond de Carbonnières (1755-1827) »Revue d’Alsace, 148 | 2022, 456.

Référence électronique

Éric Hassler, « Espesses Bertrand Thierry des, Ramond l’Alsacien. Enquête sur l’enfance et la jeunesse de Ramond de Carbonnières (1755-1827) »Revue d’Alsace [En ligne], 148 | 2022, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 22 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/alsace/5357 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsace.5357

Haut de page

Auteur

Éric Hassler

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search