Navigation – Plan du site
Les premières sociétés d'histoire et d'archéologie en Alsace de 1799 à 1914

1887 : Le Souvenir Français

Mireille Hincker
p. 55-56

Texte intégral

1Le Souvenir Français est une association créée en 1887 par un professeur alsacien, Xavier Niessen, qui refuse le nouvel ordre prussien en Alsace et en Moselle. L’idée est de rassembler les citoyens autour des valeurs de la France et de la République, de prouver l’attachement indéfectible des Alsaciens et des Lorrains à la Patrie et de maintenir le Souvenir des provinces perdues dans tous les départements français.

Label du Souvenir Français

Label du Souvenir Français

2Pour atteindre ces objectifs, deux tâches matérielles paraissent essentielles : entretenir les tombes des 100 000 soldats sacrifiés en 1870-1871 où qu’elles se trouvent et élever des monuments à leur mémoire, le principe des monuments aux morts communaux n’existant pas encore à l’époque.

3Le 1er février 1906 l’association est déclarée d’utilité publique et est aujourd’hui à ce titre l’une des plus anciennes associations de France.

4Au cours de la Première Guerre mondiale de nombreux adhérents du Souvenir Français sont mobilisés. Les membres qui ne sont pas appelés sous les drapeaux veillent aux sépultures et à l’accompagnement des familles des morts pour la France. Dès la fin du conflit, le Souvenir Français qui a déjà en charge l’entretien de 88 000 tombes de la guerre de 1870-1871 ne peut s’occuper avec ses seuls moyens des 1 700 000 morts de la Grande Guerre. La loi du 31 juillet 1920 crée ainsi le service national des sépultures et prend en charge les cimetières militaires et organise les nécropoles nationales.

5Après la Seconde Guerre mondiale, les sépultures des 100 000 soldats morts pendant les combats de la bataille de France sont répertoriées à la demande du Souvenir Français, afin de les entretenir.

6Les missions du Souvenir Français sont aujourd’hui de conserver la mémoire de celles et de ceux qui sont morts pour la France, de veiller et participer à l’entretien de leurs tombes ainsi que des monuments élevés à leur gloire et de transmettre le devoir de mémoire aux générations successives en leur inculquant par le souvenir de ces morts un idéal de liberté et d’amour de la patrie.

7Une délégation du Souvenir Français est installée dans chaque département. 1 640 comités locaux sont répartis sur l’ensemble de la France et l’on compte 65 représentations à l’étranger (19 correspondances et 46 délégations). 150 000 membres actifs font partie de l’association.

8Le Souvenir Français du Bas-Rhin compte 4 000 adhérents, une délégation départementale dirigée par Mireille Hincker, et compte 36 comités locaux.

Contact

9Le Souvenir Français

1042, rue Lauth
Caserne Turenne
67000 Strasbourg

11Tél. : 03 88 36 19 52

12http://www.souvenir-francais67.fr

Haut de page

Table des illustrations

Titre Label du Souvenir Français
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/678/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 549k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mireille Hincker, « 1887 : Le Souvenir Français », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 55-56.

Référence électronique

Mireille Hincker, « 1887 : Le Souvenir Français », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 18 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/678 ; DOI : 10.4000/alsace.678

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page