Navigation – Plan du site
Les sociétés fondées entre 1818 et 1940

1929 :L’ESSOR (vallée de la Bruche)

p. 129-131

Texte intégral

1La nécessité de créer dans la Vallée de la Bruche un établissement scolaire qui accueillerait les élèves sortant de l’école primaire était apparue dès le retour de nos régions à la France, en novembre 1918.

2Tout au long des premiers mois de 1919 le projet prit corps. Grâce à l’impulsion décisive donnée par la Municipalité de Schirmeck l’ouverture d’un Cours Complémentaire put être annoncée pour le premier lundi d’octobre 1919.

3Le C.C. fut installé Place de la Gare, dans les locaux de l’Ancienne Douane dont les salles du rez-de-chaussée gardent aujourd’hui encore leur vocation scolaire.

4La nouvelle école avait donc un toit – ce qui est essentiel – peu de moyens – ce qui est gênant – mais beaucoup d’espérances ce qui est consolant. Par chance, elle disposait d’une remarquable équipe de professeurs, M. et Mme Maignant, M. et Mme Godot. Surmontant des difficultés sans cesse renaissantes, ces maîtres remarquables allaient assurer le succès du nouvel établissement.

Fondation de l’association en 1929

5M. Maignant l’avait certes constaté. Un signe commun caractérisait ses anciens élèves. Il avait été frappé que – mis à part quelques indifférents indéchiffrables – tous eussent conservé intact leur esprit de camaraderie, souvent un intérêt certain pour les choses de l’école, et parfois aussi quelque nostalgie de leurs années d’études.

6L’idée de créer une Association d’Anciens prit naissance et fit son chemin. Elle trouva son meilleur défenseur en la personne de M. Pierre André d’Hersbach, qui ne ménagea point ses efforts pour en activer la réalisation.

7En juin 1929 les Anciens et les Anciennes élèves sont invités à se réunir à Schirmeck. Ils y viennent en si grand nombre que la grande salle de la mairie peut difficilement les contenir.

8L’Association fut constituée. Par un choix heureux elle désigna Pierre André comme président.

Naissance de l’Essor en 1930

9C’est encore une idée de M. Maignant qui va être à l’origine de la création de L’Essor, le bulletin des anciens élèves du cours complémentaire de Schirmeck, qui va finalement désigner la société elle-même. À peine la suggestion est-elle émise de publier une revue que le Comité l’adopte avec enthousiasme. Le premier numéro paraît en 1930. Il est accueilli avec intérêt par les Anciens.

10À côté d’articles divers, de comptes rendus sur la vie de l’Association, une rubrique, celle des nouvelles d’Anciens, va prendre rapidement une place importante et sera particulièrement appréciée par les Anciens établis loin de la Vallée. Les « Anciens », à cette époque, ne sont encore que quelques centaines et beaucoup se connaissent. On commence à les désigner communément par leur sigle : ils sont « les A.C.C.S. ». Mais la marche en avant de l’Association va être bientôt ralentie, puis stoppée par les événements. Septembre 1939, la guerre éclate. Au hasard d’une permission, quelques membres du Comité se rencontrent encore une fois à Schirmeck. Bientôt il n’y aura plus, ni de C.C., ni d’Association des Anciens. La guerre terminée, le C.C rouvre ses portes en 1945.

Nouveau départ

11L’Association se reforme en 1947. Les adhérents affluent. L’Essor paraît à nouveau et poursuit sa carrière.

12En 1947, M. Maignant prend une retraite qui hélas sera bien courte puisqu’il disparaît le 10 janvier 1951. M. Godot le remplace à la direction du C.C. Il y restera jusqu’en 1953.

13L’Association va-t-elle sombrer en même temps que s’éloignent ceux qui ont fondé l’École ? Non.

14Curieusement on vient de s’aviser que l’Association n’avait pas de statuts, donc pas d’existence légale. M. Godot emploie les derniers mois de sa présence à Schirmeck à élaborer ce document de base avec quelques Anciens de bonne volonté. Et lorsque M. Roland Liotté est nommé directeur du C.C. de Schirmeck en 1953, tous les articles des statuts de l’Association sont prêts.

15Le 9 mai 1954 un comité est mis en place et le premier soin de la jeune équipe sera d’adopter les statuts de l’Association.

16Depuis, l’Association a vu plusieurs présidents se succéder et ses statuts modifiés. C’est ainsi que la présidence fut assurée par :

17Pierre André de juin 1929 à 1930 ; Antoine Colonna d’Istria de 1930 à 1975 ; Arnold Kientzler de 1975 à 1995 ; Claude Jerome de 1995 à 1996 ; Arnold Kientzler de 1996 à 1999 ; Gilbert Schneider et Josette Brunissen de 1999 à 2000 ; Josette Brunissen de 2000 à 2001 ; Paul Loison depuis 2001.

Les buts poursuivis

181. Mieux faire connaître par l’intermédiaire de ses membres tout ce qui fait l’originalité locale, spécialement le passé, les traditions, les richesses naturelles, touristiques et linguistiques. Cet intérêt se traduit notamment par la publication de la revue trimestrielle intitulée « L’Essor-Accs ».

192. Collaborer avec les instances publiques et privées pour le développement culturel local.

203. Maintenir des liens de camaraderie et d’entraide et organiser des rencontres amicales entre les « Anciens, les Non Anciens » et « Amis lecteurs » de l’Association.

Les activités actuelles de l’Essor

21- publie un numéro tous les trimestres

22- organise un voyage annuel, propose ou effectue des conférences lors de manifestations, apporte son aide aux structures touristiques locales (office du tourisme - mémorial d’Alsace-Moselle). Il a par ailleurs largement contribué à la publication du livre « Schirmeck au cœur de la Vallée de la Bruche » et a entamé l’édition d’une série « Documents » avec la sortie de trois ouvrages, savoir : « Le camp d’internement de Schirmeck », « Le camp de concentration de Struthof » et « Nos vallées au souffle du passé ».

Contact

23ESSOR ACCS

249, rue Principale
67130 Grandfontaine

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« 1929 :L’ESSOR (vallée de la Bruche) », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 129-131.

Référence électronique

« 1929 :L’ESSOR (vallée de la Bruche) », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/761 ; DOI : 10.4000/alsace.761

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page