Navigation – Plan du site
Les sociétés fondées entre 1818 et 1940

1939 : Société d’histoire et d’archéologie de Cernay et environs

Jean-Paul Bevilacqua
p. 148-153

Texte intégral

Historique de la SHACE

1Le notaire Armand Ingold (1816-1906), le chimiste Joseph Depierre – auteur d’un ouvrage référence paru en 1907 sous le titre « Cernay, son passé, son présent » et le professeur Camille Oberreiner (1874-1944) ont consacré une grande partie de leur vie à étudier le passé de leur ville natale.

2Par ailleurs, un musée ouvert en 1864 à l’initiative de notables locaux occupe trois salles spacieuses au 1, rue Latouche. Il ferme ses portes en 1877 et les collections sont dispersées.

3Il faut attendre juin 1939 pour que soit créée « la Société du Musée de Cernay et de la région du Vieil Armand », présidée par André Rollin, ancien maire de la ville.

4La Porte de Thann – classée Monument Historique le 19.03.1920 – est choisie pour abriter les modestes collections de l’époque gérées par le notaire Joseph Remy.

5Pendant l’Occupation, les autorités allemandes y présentent une collection de « vieilles armes », pillées à la Libération. Eugène Schneider, âgé de 76 ans – il a exercé la fonction de maire en 1945 – remplace le notaire Remy démissionnaire au poste de conservateur. Au prix de patients efforts, il peut présenter au public : des armes, des monnaies, des souvenirs historiques de la ville et des différentes sociétés locales.

6Ce musée municipal à vocation historique et folklorique, ouvert gratuitement le jeudi et le dimanche, est contrôlé par la Direction des Musées de France qui lui apporte son soutien financier. Il prend une nouvelle impulsion en 1955, avec l’arrivée de Henri Natter, tailleur couturier installé à deux pas de la Porte de Thann. Une série de travaux programmés par les Monuments Historiques en assurent la progressive restauration.

7A partir des années 1960, les Alsaciens témoignent d’un intérêt croissant pour leur histoire locale. C’est dans ce contexte que naît la « Société d’histoire et d’archéologie de Cernay et environs », inscrite au registre des associations du Tribunal d’Instance de Thann (vol. V folio 28, en date du 18.03.1963).

8Les statuts adoptés à l’A.G. constituante du 16.02.1962 ont été rédigés après consultation de MM. Boigeol et Baumann de la Société des Amis de Thann et de Paul Stintzi, secrétaire de la Société d’Histoire Sundgauvienne. Outre l’étude, la conservation et la revalorisation du patrimoine historique local, les statuts prévoient aussi la gestion et le développement du musée municipal.

9Le comité directeur comprend :

10Jean Sutter – docteur en médecine, président

11Arthur Ineich – directeur des écoles et du CEG, vice-président

12Pierre Lehr – professeur, secrétaire

13Robert Veron – ingénieur chimiste, Cernay, trésorier

14Henri Natter – tailleur, conservateur

15Pierre Sieger – ingénieur textile, assesseur

16Edmond Kannengiesser, assesseur

17Cette période pionnière est marquée par la réorganisation du musée – la précédente « Société du Musée » est dissoute dès 1963 – la conservation d’une partie du fonds de la première bibliothèque municipale (1862) – une exposition consacrée au 20e anniversaire de la Libération de la ville (4.02.1945) et la publication d’une brochure tirée à 1 000 exemplaires.

18Le comité directeur démissionne le 6.01.1966. Dans un courrier adressé au maire Xavier Herrgott, Jean Sutter déplore « l’attitude incompréhensible, voire hostile, d’un Conseil Municipal peu informé de nos suggestions » ainsi que « l’ouverture inopinée pour la Société d’Histoire d’un chantier le long de la voie romaine, sacrifiant à jamais des vestiges archéologiques non encore recensés. »

19Pour autant, le musée continue d’accueillir des visiteurs grâce au dévouement et au patient travail de Henri Natter. Une page élogieuse lui est consacrée dans les DNA du 10.08.1974. Malheureusement, un vol important est perpétré le 26.11.1974 : la salle d’armes est pillée. L’enquête menée par la gendarmerie est restée vaine.

20De nouveaux statuts sont adoptéslors de l’AG contitutive du 09.02.1979 (inscription à Thann le 24.06.1980 au registre des Associations, vol. XIII, N° 34). Marc Drouot, principal du collège Cassin de Cernay en est l’initiateur et préside le nouveau comité :

  • Jean Sutter, vice-président ;

  • Michel Weber, secrétaire ;

  • Henri Fohrlen, trésorier ;

  • Henri Natter, conservateur ;

  • Gabrielle Stamm, archiviste ;

  • Marcel Meyer, assesseur ;

  • Claude Natter, assesseur ;

  • Marcel Stephan, assesseur ;

  • Francis Stoffel, assesseur ;

  • M. Riether, assesseur.

21Le maire Pierre Tritsch, membre de droit, leur apporte son soutien et met à leur disposition les locaux de la villa Carrère, 1 rue Latouche.

22Une période féconde commence. Un ouvrage collectif paraît en 1983 : « Regards sur l’histoire de Cernay ». D’autres suivent tous les deux ans : « Le 40e anniversaire de la libération de Cernay », « Images de Cernay en cartes postales (1896-1920) », « Le 150e anniversaire de la ligne de chemin de fer Mulhouse-Thann », « Histoire d’un vignoble Steinbach – Cernay ».

23En 1986, Henri Natter cède son poste de conservateur à Roger Kuster après 33 années de fidélité au musée de la Porte de Thann. Si la thématique principale reste militaire, une place est faite aussi au passé industriel de la cité ainsi qu’à une riche collection de minéraux. Durant l’année 1989, Marc Drouot anime un cycle de conférences consacrées à la Révolution de 1789 en Alsace. Une exposition est présentée dans ce contexte. La ville acquiert la maison Hans (nom de son ancien propriétaire), attenante à la Porte de Thann, en prévision d’une extension du musée.

24Le 19.06.1991, Marc Drouot présente sa démission, officialisée à l’A.G. du 4 octobre 1991. Jean Sutter, épaulé par Claude Natter, retrouve son poste de président.

25A son initiative, le blason de la cité posé sur la façade ouest de la Porte Haute est inauguré le 4 mai 1991.

26En 1992, après sa restauration et son classement, « Le Grand Bon Dieu » (Christ géant polychrome du XVIIe siècle) retrouve sa place dans l’église Saint-Etienne : heureuse conclusion d’un dossier ouvert en 1986.

271993 : Le Christ-reliquaire de l’hôpital est restauré par Jean-Jacques Briswalter.

28Publication d’« Images de Cernay en cartes postales (1920-1950) »

29Intervention archéologique de l’ASPAWE sur le site du puits « dit romain » de l’Ochsenfeld.

30Décès de Pierre Riether, historien – érudit de Wattwiller.

311995 : publication d’un ouvrage collectif consacré au 50e anniversaire de la Libération de Cernay et ses environs.

32Emmanuel Job et Marie-Claire Grollemund mettent en place une exposition consacrée à l’histoire de l’hôpital de Cernay après la guerre et durant les Trente Glorieuses. Elle est présentée au premier étage de la maison Hans, aménagé pour cette occasion.

331996 : une petite salle d’art sacré est ouverte autour du Christ-reliquaire de la première église.

34Lors de l’A.G. du 24.11.1997, Jean Sutter met fin à son mandat pour raison de santé. Le nouveau comité comprend :

35Marc Drouot : président d’honneur ;

36Jean-Paul Bevilacqua : président actif (entré à la SHACE comme secrétaire en 1989) ;

37Françoise Dumas : vice-présidente, chargée des archives ;

38Annette Biguzzi : secrétaire ;

39Alain Saffroy : trésorier ;

40Luc Laruel : trésorier adjoint ;

41Marie-Claire Grollemund : conservateur ;

42Paul Brun, Bernard Eberlen, René Jean Moro, Fernand Schweitzer et Michel Knoerr : assesseurs.

La relance de 1998

43En 1998, le dispositif gouvernemental « nouveaux services emplois jeunes », appuyé par la Municipalité, nous permet de créer un poste d’agent de valorisation du patrimoine. Il est occupé par David Bevilacqua, titulaire d’une maîtrise en archéologie. 35 heures de présence hebdomadaire et sa polyvalence en font vite une des chevilles ouvrières de notre association. Il participe ainsi au traitement informatisé de nos archives, à l’inventaire des collections du musée et au relevé des principaux sites archéologiques de notre canton. Il aide à la mise en place de nos expositions temporaires et anime un club archéologique au collège Cassin. Il s’implique dans les chantiers – jeunes patrimoniaux ainsi que dans la publication de notre bulletin.

Jean-Paul Bevilacqua

Jean-Paul Bevilacqua

44De nos nombreuses actions destinées à sauvegarder ou valoriser notre patrimoine historique nous retiendrons :

45En 1998 : une intervention à Uffholtz pour dégager un « Trottstein » (contrepoids d’un pressoir à balancier). La pose d’une plaque commémorative au 18, rue des Moulins : Louis XIV y a fait étape en 1683. Le transfert du Christ de l’hôpital dans sa chapelle d’origine. Une exposition consacrée à la vie et l’œuvre du peintre Jean-Paul Carrère (1878-1933).

46En 1999 : la restauration d’un obusier allemand (1914-1918) en partenariat avec le Musée – mémorial du Linge. La présentation au public d’une statue de l’apôtre Saint Simon (XVIe siècle) (collection privée). Une exposition évoquant « les dentelles d’hier et d’aujourd’hui ». Une autre pour le 700e anniversaire du sceau urbain.

47En 2000 : un déplacement à Vichy pour récupérer des archives inédites offertes par la belle-fille de Camille Oberreiner. La participation aux sondages archéologiques entrepris par Antea S.A. sur le site de la ferme Walter (ancienne Cour de Ferrette). La découverte d’un tronçon de la première enceinte urbaine (XIIIe siècle). La restauration de l’abri de berger (XIXe siècle) au lieu-dit Lügner à Uffholtz (tranche 1). Une exposition consacrée aux faïences de Sarreguemines. Une autre à la vie et l’œuvre de Guido Longhi, tailleur de pierre en art sacré. Le 14 novembre, décès de Jean Sutter, le président fondateur de notre association. Il avait 72 ans.

48En 2001 : la restauration de l’abri de berger (tranche 2). L’exposition temporaire « Verre et cristal de Meisenthal ». A l’occasion de la commémoration du 11 novembre : rétrospective de l’engagement US sur le front des Vosges en 1914-1918. Notre intervention sur un site sensible de la Grande Guerre : la cote 425 à Steinbach.

49En 2002 : intervention sur le site du camp Turenne (Steinbach) – réfection de l’enclos d’un ancien cimetière militaire 1914-1918. Fin du chantier – restauration de l’abri de berger. Expositions temporaires : « Le costume en Alsace ». « Cernay libéré (hiver 1944-1945). Constitution d’un dossier pour le classement à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques concernant le Tribunal de Cernay (1906) et les fresques de Kuder (église Saint-Etienne). Le premier prix des sociétés d’histoire d’Alsace nous est remis au Salon du Livre de Colmar.

50En 2003 : action en faveur de notre patrimoine industriel, récupération d’une partie des turbines Negri qui équipaient l’ancienne fabrique de navettes Lisch (Cernay). Dégagement des vestiges de l’ancienne tour d’angle - nord-est. (site médiéval) tranche 1.

Vers un nouveau musée

51Fermeture du musée pour travaux de rénovation programmés par la municipalité. Les collections sont transférées dans un local désaffecté mis à disposition par l’administration du Hasenrain (Mulhouse). Mise en place d’une commission – musée. 31 juillet : licenciement de notre agent du patrimoine pour raison économique, après 63 mois passés au sein de l’association.

52En 2004 : 2e tranche de travaux sur le site de la tour d’angle nord-est (avec l’accord du SRA). Cette année est marquée par l’important chantier d’aménagement du nouveau musée municipal. Parallèlement, l’association participe aux côtés du pôle patrimoine inter-communal à l’élaboration du nouveau concept muséal. La thématique principale retenue traite des destins d’Alsaciens durant la Seconde Guerre mondiale avec le concours de la Fédération des Anciens de Tambow, présidée par Jean Thuet.

532005 : intervention sur le site du nouveau musée (en particulier nettoyage de l’ancien fossé en vue d’y aménager un jardin). Remaniement du projet muséal suite à la défection de M. Thuet. Exposition à la mairie de Cernay à l’occasion du 60e anniversaire de la libération de la ville et du baptême du pont Mourier (inauguré le 24.09.2004). Diagnostic archéologique (INRAP) sur le site de l’ancienne Cour de Ferrette (Cernay). Le 27.10. M. Laquieze, directeur de la DRAC nous rend une courte visite dans nos nouveaux locaux, 1, rue Haffner.

542006 : intervention sur le site de l’ancien ermitage Sainte Marie Madeleine de Steinbach (XVe-XVIIIe siècle). De nombreuses réunions de travail ont jalonné l’année en partenariat avec la ville de Cernay afin de concrétiser le projet musée dans les meilleurs délais. Néanmoins, nous assurons une permanence dans nos locaux chaque lundi après-midi pour traiter nos affaires courantes.

552007, septembre : Journées Européennes du Patrimoine. A cette occasion le nouveau musée d’Histoire et d’Archéologie de la Porte de Thann est inauguré en présence du député – maire Michel Sordi.

Le musée de Cernay

56C’est l’aboutissement d’un difficile mais passionnant chantier qui nous a mobilisés quasi en permanence durant 3 années ! Plus de 700 personnes se sont déplacées pour découvrir dans la Porte de Thann, la salle Ingold : elle évoque la vie des premiers occupants de notre canton de l’époque néolithique aux Celtes. La salle Oberreiner voisine traite de la période romaine jusqu’au peuplement franc. Au 1er étage de la maison Hans, la salle Weinstoerffer présente Cernay sous le joug nazi et les combats de la Libération. Au rez-de-chaussée, la salle Jean Sutter accueille une exposition temporaire préparée en partenariat avec l’INRAP Dijon sur le thème : « Du rempart au parking de la Cour de Ferrette : 800 ans de mémoire archéologique ». Une maquette de Cernay au XVIe siècle (échelle 1/72e, soit 4 m2) avec scènes de rues est en chantier (fin des travaux avril 2008).

57Nous avons également une personne chargée de l’accueil et du développement du patrimoine historique engagée en CDI. Le poste est financé par la ville et la Région.

58Horaires d’ouverture du musée de la Porte de Thann, 1 rue de Thann à Cernay : les dimanches de 14 h à 18 h en mars, novembre et décembre

59En saison du 1er avril au 30 octobre : dimanche : 10 h - 12 h et 14 h - 18 h, lundi, mardi, mercredi : 14 h - 17 h, samedi : 14 h - 17 h. Les groupes sur demande à l’année, tél : 03 89 75 88 80.

Conclusion

60Aujourd’hui forte d’une cinquantaine de membres et sympathisants, notre association se trouve à la croisée des chemins. En effet, elle se doit de rajeunir un comité vieillissant dont le renouvellement à moyen terme est loin d’être assuré. Pour autant, le fait d’avoir délocalisé depuis quelques années notre A.G. dans l’espace intercommunal fort de 15 000 habitants nous a permis d’une part de sensibiliser nos élus aux questions patrimoniales et d’y trouver d’autre part quelques personnes – relais motivées et actives. Par ailleurs, nos nombreux chantiers – jeunes patrimoniaux et archéologiques nous ont permis d’accompagner des ados sur le terrain et de les sensibiliser autant que faire se peut à notre cause. « Puissent – ils un jour se lancer dans la carrière quand leurs aînés n’y seront plus ! ». Puissions-nous aussi continuer à valoriser notre patrimoine historique grâce à nos conférences, et à nos circuits touristiques intra muros fil Rouge, à nos animations muséales ainsi qu’à notre bulletin associatif annuel. Puissions-nous continuer à créer ainsi du lien social et à le renforcer par nos rencontres avec d’autres associations interrégionales et nos sorties à thème annuelles toujours conviviales. Voilà 10 années que je préside la SHACE ; je ne peux que m’en réjouir, car malgré les aléas liés à la vie d’une association, nous restons toujours porteurs de projets :

  • préparer notre exposition temporaire 2009 sur le thème de la vie quotidienne à Cernay en 1900 au travers d’objets et de cartes postales de l’époque.

  • ou celui de la vie des mineurs dans le piémont vosgien au XVIIe siècle avec le concours de l’association des Trolls.

61A nous de trouver les soutiens nécessaires à leur réalisation et de poursuivre ainsi l’œuvre entreprise par nos prédécesseurs avec l’espoir que la relève soit assurée !

Contact

62Société d’histoire et d’archéologie de Cernay et environs

6314, rue de Wattwiller
68700 Uffholtz
Tél : 03 89 75 68 07

Haut de page

Table des illustrations

Titre Marc Drouot
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/767/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Titre Jean-Paul Bevilacqua
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/767/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 271k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Paul Bevilacqua, « 1939 : Société d’histoire et d’archéologie de Cernay et environs », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 148-153.

Référence électronique

Jean-Paul Bevilacqua, « 1939 : Société d’histoire et d’archéologie de Cernay et environs », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/767 ; DOI : 10.4000/alsace.767

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page