Navigation – Plan du site
Les sociétés des Trente Glorieuses

1958 : Société d’histoire d’Ensisheim

Jean-Jacques Schwien
p. 205-206

Texte intégral

1Née le 6 février 1958, la société d’histoire de la ville et la région d’Ensisheim s’était donnée pour premier objectif de créer un musée. Selon ses statuts, elle voulait :

2engager ou soutenir toute étude artistique, historique ou documentaire se rapportant à la région d’Ensisheim, organiser des conférences, créer une bibliothèque contenant des livres, des archives, des manuscrits des estampes, des photographies et réaliser toute publication utile à développer l’intérêt pour l’histoire locale parmi la population.

Une course bien remplie

3Aujourd’hui, après 50 ans d’activités, ces buts ont été largement atteints. Un musée et une bibliothèque ont été créés, pris en charge dorénavant par la municipalité : le musée réunit des collections archéologiques (fouilles de Mme et M. Mathieu pour la pré et protohistoire) et historiques (dont une série de Thalers). De nombreuses manifestations historiques ont été proposées à la population dont, pendant quelques années, des fresques théâtrales évoquant des événements ou des figures de l’histoire locale, sous l’impulsion du maire M. Egloff. Une attention particulière a été portée à la météorite tombée le 7 novembre 1492, la plus ancienne répertoriée en Europe, dans le cadre d’une confrérie spécifique, et devenue depuis une association à part entière. Un de nos membres éminents, M. Peter, a aussi créé un second musée, consacré à l’exploitation de la potasse à Ensisheim.

Henri Furstenberger, premier président de la société, en 1951 (coll. privée)

Henri Furstenberger, premier président de la société, en 1951 (coll. privée)

4Plutôt que de créer sa propre revue, notre société s’est affiliée à l’Annuaire des Régions de Thann-Guebwiller. Elle a aussi à son actif quelques ouvrages, dont un numéro spécial du Bulletin de la Société Industrielle de Mulhouse (1985). Les conférences, visites guidées de la ville ainsi que l’organisation de colloques (Jacques Baldé, 1982) font de même partie de ses activités.

5La Société s’est aussi évertuée à protéger et promouvoir le patrimoine bâti de la ville. Ainsi, elle a obtenu l’inscription à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments historiques des vestiges de l’enceinte et du site du château en 1996 et a milité pour la sauvegarde de bâtiments ou vestiges menacés (Mairie-ancienne école de filles, bastion Specklin…).

Page de couverture du numéro spécial du BSIM consacré à Ensisheim en 1985

Page de couverture du numéro spécial du BSIM consacré à Ensisheim en 1985

Un aggiornamento bienvenu

6La dernière assemblée générale, en 2008, a procédé à une modification importante des statuts, pour s’adapter au contexte actuel. La Société se centre sur Ensisheim, plusieurs villages du canton ayant depuis créé leur propre société. Les objectifs se tournent aussi vers la sauvegarde et la valorisation du patrimoine bâti, le musée étant désormais bien établi.

Le chantier de la nouvelle Mairie, ancien Hôtel de Cointet, sauvé de la démolition grâce à l’action de la SHE, en 1991 (coll. part.)

Le chantier de la nouvelle Mairie, ancien Hôtel de Cointet, sauvé de la démolition grâce à l’action de la SHE, en 1991 (coll. part.)

7Elle organise principalement des conférences et des visites guidées tout en soutenant diverses manifestations historiques (dont les expositions au musée). Elle a, par exemple, participé aux journées du patrimoine (2008), avec des visites (couvent des Tiercelines) qui ont remporté un vif succès.

8Des notices spécifiques ont été rédigées sur MM. Egloff, Furstenberger et Mathieu dans le NDBA.

9Les présidents successifs de la société d’histoire d’Ensisheim :

  • Henri Furtstenberger, principal de collège, fondateur (1958-1993)

  • Claude Sommerhalter, professeur de collège (1993-2005)

  • Jean-Jacques Schwien, maître de conférences (depuis 2005)

Contact

10Société d’histoire d’Ensisheim

1130, route de Saverne
67370 Wiwersheim

Haut de page

Table des illustrations

Titre Henri Furstenberger, premier président de la société, en 1951 (coll. privée)
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/832/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 300k
Titre Page de couverture du numéro spécial du BSIM consacré à Ensisheim en 1985
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/832/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 732k
Titre Le chantier de la nouvelle Mairie, ancien Hôtel de Cointet, sauvé de la démolition grâce à l’action de la SHE, en 1991 (coll. part.)
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/832/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 700k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Jacques Schwien, « 1958 : Société d’histoire d’Ensisheim », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 205-206.

Référence électronique

Jean-Jacques Schwien, « 1958 : Société d’histoire d’Ensisheim », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/832 ; DOI : 10.4000/alsace.832

Haut de page

Auteur

Jean-Jacques Schwien

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page