Navigation – Plan du site
Les sociétés des Trente Glorieuses

1963 : Société d’Histoire du Val de Lièpvre

Agnès Henrichs
p. 221-222

Texte intégral

Faire connaitre l’histoire de la Vallée

1La Société d’Histoire du Val de Lièpvre (SHVL) a été créée le 2 février 1963 à la mairie de Lièpvre. Le Dr Naudo, alors jeune médecin installé dans cette commune, en était l’initiateur. Il s’était entouré d’amateurs d’histoire locale, venus de toute la vallée. L’assemblée constitutive rassemblait entre autres le pasteur, le curé-doyen de Sainte-Marie-aux-Mines, M. Baumann, journaliste à L’Alsace et futur maire de Sainte-Marie-aux-Mines, des professeurs du collège, comme on disait alors, la directrice de l’école élémentaire de Lièpvre et des étudiants – à l’époque c’était un véritable titre !

2Dès 1963, les buts de la société étaient clairs :

  • Etudier et faire connaître l’histoire de la vallée

  • Rassembler les écrits qui lui sont consacrés

  • Rechercher, répertorier et, si possible, rassembler les archives

  • Aider à la sauvegarde des autres traces du passé

  • Consigner les résultats des travaux dans un cahier périodique

3Ils n’ont pas changé!

Affronter la durée

4L’essentiel de l’activité de l’association est la publication d’un annuaire, qui, comme son nom l’indique, est censé paraître chaque année. En 1998, paraissait le 20e cahier, preuve que la société n’avait pas tenu le rythme. Ce 20e cahier contient un index de toutes les publications antérieures. De 1996 à 2008, les publications ont été annuelles ; les tirages se font à 500 exemplaires.

5La Société d’Histoire du Val de Lièpvre n’a eu en 45 ans d’existence que deux présidents :

  • Le Dr Guy Naudo, longtemps maire de Lièpvre et conseiller général emblématique du canton de Sainte-Marie-aux-Mines

  • Agnès Henrichs, professeur de Lettres classiques au Lycée de Sainte-Marie-aux-Mines, maire de Sainte-Croix-aux-Mines depuis 2001 et vice-présidente de la Communauté de Communes du Val d’Argent, néologisme qui désigne le Val de Lièpvre.

6La SHVL n’a pas d’autre activité que la publication d’un annuaire et parfois une sortie à but historique. Lors de son assemblée générale annuelle, elle programme une conférence et fait souvent appel à Pierre Fluck, professeur à l’université de Mulhouse, longtemps spécialiste des mines et maintenant du patrimoine industriel, deux facettes importantes de notre histoire locale, avec la diversité religieuse. Notre autre référence scientifique a longtemps été Mlle Béatrice Weis chercheuse au CNRS de Strasbourg, hélas décédée. Nos divers directeurs et directrices de la publication (Mlle Weis, M. Jean-Paul Patris, Mme Agnès Henrichs, Mlle Nicole Heckel) avec l’aide d’historiens locaux comme MM. Guerre, Patris, Jung, Kieffer, etc, ont su faire vivre la Société depuis 45 ans, pour le plus grand plaisir de plus de 200 abonnés, souvent fidèles jusqu’à leur disparition.

Contact

7Société d’Histoire du Val de Lièpvre

85, rue de la Gare
68160 Sainte Croix-aux-Mines

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Henrichs, « 1963 : Société d’Histoire du Val de Lièpvre », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 221-222.

Référence électronique

Agnès Henrichs, « 1963 : Société d’Histoire du Val de Lièpvre », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/840 ; DOI : 10.4000/alsace.840

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page