Navigation – Plan du site
Les sociétés des années 80 à nos jours

1986 : Société d’Histoire et de culture d’Ingersheim

Jacques Schaffhold
p. 379-381

Texte intégral

1986 : la fondation

1Le 11 avril 1986 a lieu l’AG constitutive en présence de M. J.-B. Thomann, maire. Le Président fondateur : M. Pierre Meyer ; le Président d’honneur : M. Maurice Boesch ; le Président actuel : Jacques Schaffhold, entouré d’un comité comportant : deux Vice-Présidents : M. Guy Rosfelder et M. Eugène Schubnel ; un Trésorier : M. Eugène Hess ; un Trésorier-adjoint : M. Paul Hoefflinger ; une Secrétaire : Mme Germaine Frankenberger ; un Secrétaire-adjoint : M. Romain Fleith ; quatre assesseurs : Mmes Colette Fleith et Marlyse Lihrmann ; MM. Michel Rogez (chargé des publications) et F. Battmann ; les membres de droit : M. Gérard Cronenberger, Maire ; Mme Anne Florence, Directrice des services ; M. l’Adjoint chargé des affaires culturelles.

2Ses statuts mentionnent qu’elle a pour but :

  • d’éveiller et de stimuler dans la population, surtout auprès des jeunes, l’amour et le respect du passé ;

  • de promouvoir les études et les travaux relatifs à toutes les époques de l’histoire de la commune et d’en effectuer la publication ;

  • de cultiver les traditions avec un attachement tout particulier pour le dialecte alsacien ;

  • La société n’a aucun but politique, religieux ou lucratif.

3Son siège social : l’Hôtel de Ville d’Ingersheim.

4Le nombre de ses membres : 150.

Promouvoir l’histoire de la commune

5Sans remonter au néolithique, (le plus ancien vestige d’occupation a été découvert au lieu-dit « Dorfburg », entre Ingersheim et Katzenthal, au pied de la colline du Florimont). Ingersheim était déjà connue dans les années 768… sous le nom d’Aungehisesheim grâce aux riches archives du monastère de Murbach et à des actes de donation à ce monastère par des âmes pieuses pour « acheter à l’aide de richesses éphémères, la vie éternelle » (Ch. Wilsdorf). Sans doute les terres d’Ingersheim et son vignoble étaient-ils d’un bon rapport, témoin l’important patrimoine foncier accumulé au fil des siècles par le chapitre de Saint-Dié dont la cour domaniale d’Ingersheim est mentionnée pour la première fois en 1295.

6En 20 ans, notre Société a apporté bien des éléments pour réaliser l’immense puzzle qu’elle continue patiemment à construire. Sans se livrer à l’inventaire de tous les travaux qu’ont entrepris les plus passionnés d’entre-nous aux côtés de notre Président-Fondateur Pierre Meyer puis de Maurice Boesch qui lui a succédé 12 ans durant, il demeure que la moisson est abondante. « Transmettre à toutes les générations d’Ingersheimois une image fidèle de leur passé en explorant tous les filons de leur histoire proche et lointaine, c’est leur permettre de faire une pause dans le tourbillon du monde d’aujourd’hui, de faire un arrêt image sur les événements les plus marquants qu’ont vécus notre cité et notre province, s’arrêter sur ce passé qui nous a façonnés pour y puiser sa « substantifique moëlle » et ne pas perdre nos racines et notre spécificité.

Pierre Meyer, président fondateur de la Société en 1986

Pierre Meyer, président fondateur de la Société en 1986

Chroniques d’Ingersheim

7Citons nos activités:en premier lieu la rédaction de11 numéros des « Chroniques d’Ingersheim » qui relatent par exemple ce qui s’est passé dans la cité pendant la Guerre de Trente ans, nous font connaître les revenus de l’église en 1678, son approche archéologique, l’histoire de l’hôpital, de la « Hintergasse » ou encore découvrir le village provisoire de l’après-guerre... 4 numéros spéciaux de ces chroniques avec pour titres : « Les familles d’Ingersheim », le « 50e anniversaire de la Libération en février 1945 », « L’orgue de l’église Saint-Barthélémy » et celui du « 90e anniversaire de la bataille d’Ingersheim en août 1914 »; 4 volumes aux sujets plus spécifiques ayant pour titres : « Ingersheim, 2000 ans d’histoire », une somme inépuisable de renseignements sur les origines, le passé et la vie de la cité depuis sa naissance à nos jours, « Ingersheim, les guerres de 1914-1918 et 1939-1945 », « La Villa Fleck », aujourd’hui centre culturel et maison des associations, « Histoire de Conscription : les conscrits d’Ingersheim » et le dernier né « Ingersheim 1888-2008 » magnifiquement illustré. Merci à leurs auteurs : MM. Pierre Meyer, Maurice Boesch, Michel Rogez et Eugène Schubnel ainsi qu’au photographe J.-L. Syren.

Conférences et expositions

8Nous procédons à l’organisation de conférences animées par des férus d’histoire et aux sujets très variés : Quelques exemples : la vie et l’œuvre du statuaire Auguste Bartholdi (M. J.-M. Schmitt) ; les traditions de la vallée de Munster (Gérard Leser) ; les quatre cardinaux de Rohan et l’Alsace (Claude Muller) ; la Décapole (Me Yves Muller) ; les Habsbourg (Me Yves Muller). Le montage d’expositions, témoins de la vie de nos aînés : en 1992, Ingersheim et les deux guerres ; en 2001, Il était une fois Ingersheim (1ère partie) ; en 2004, Il était une fois Ingersheim - la bataille d’Ingersheim. La participation à différentes manifestations : au salon du livre, moment exceptionnel de rencontres et de découvertes ; aux journées du patrimoine à l’église d’Ingersheim en association avec les Amis de l’orgue ; au marché de la Saint-Nicolas ; à la Semaine Culturelle d’Ingersheim organisée tous les deux ans par la municipalité.

Sorties proches et lointaines

9L’organisation de sorties dans notre environnement immédiat, celles plus lointaines dans nos belles provinces ou dans les pays voisins : sorties d’une journée : Saint-Dié, Musée d’histoire de Bâle, Kaysersberg, Porrentruy, Wissembourg... Voyage-découverte annuel de plusieurs jours : Prague, Rome, Vienne, Lille et les Flandres, Touraine, Périgord... (toutes à visée historique... sans négliger pourtant... la gastronomie) ; des échanges amicaux avec d’autres sociétés historiques ou culturelles : celles de Mauriac (ville-marraine de l’après-guerre de notre cité détruite à 75 %) ; Brison-Saint-Innocent (charmante cité au bord du Lac du Bourget où nous fûmes accueillis lors d’un séjour en Savoie). Reste la rencontre incontournable du « vin nouveau », un moment particulièrement convivial dans la vie de la société, chaque automne.

Maurice Boesch, président d’honneur de la Société

Maurice Boesch, président d’honneur de la Société

Le musée du vigneron

10Parmi nos réalisations importantes, la création du « Musée du Vigneron » en association avec la « Cave Vinicole Jean Geiler » d’Ingersheim. Vitrine d’un passé laborieux et pas si lointain, elle s’est faite sous la houlette du Président Boesch, accompagné de membres motivés et connaisseurs. On peut regretter par contre la disparition de la chorale de la société très présente lors de nos différentes manifestations et dirigée par le regretté Joseph Muller et son assistante Laurence Higelin. Il en est de même pour le marché aux puces, animé pendant de nombreuses années par l’infatigable Germain Schreiber.

Salles de travail et bibliothèque

11Toutes nos réunions, nos conférences ou nos expositions ne pourraient se faire sans le total soutien de la municipalité et de M. le Maire Gérard Cronenberger que je voudrais ici remercier publiquement et chaleureusement : les salles de la mairie, de l’ancienne mairie, de la Villa Fleck, sont régulièrement mises à notre disposition. Et, chaque année, une subvention nous est allouée pour notre fonctionnement. Cette année 2008 verra se réaliser un de nos projets : deux salles viennent en effet de nous être attribuées dans des locaux communaux. Nous pourrons y aménager : salle de réunion, de travail (informatique...), bibliothèque, archives. Le travail ne manquera pas en 2008, mais quel stimulus pour notre société ! L’avenir est devant nous : Avoir 20 ans, c’est l’âge de toutes les espérances, de tous les projets. Fouiller dans les archives, explorer notre village, découvrir ses monuments, ses vieilles demeures, ses vieilles pierres pour qu’il nous soit de plus en plus familier. Voici par exemple une piste parmi d’autres pour tous les passionnés de notre histoire locale.

Contact

12Société d’Histoire et de culture d’Ingersheim

1332, rue Robert Schumann
68040 Ingersheim

Haut de page

Table des illustrations

Titre Pierre Meyer, président fondateur de la Société en 1986
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/912/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Titre Maurice Boesch, président d’honneur de la Société
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/912/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 249k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Schaffhold, « 1986 : Société d’Histoire et de culture d’Ingersheim », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 379-381.

Référence électronique

Jacques Schaffhold, « 1986 : Société d’Histoire et de culture d’Ingersheim », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 20 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/912 ; DOI : 10.4000/alsace.912

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page