Navigation – Plan du site
Les sociétés des années 80 à nos jours

1990 : Société d’Histoire et de Traditions de Habsheim

Jean-Marie Aulen
p. 390-393

Texte intégral

1La Société d’Histoire et de Traditions de Habsheim (SHTH) a été créée sous l’égide de la municipalité par Martin Johann le 19 janvier 1990. Il en assure la présidence jusqu’en 1998 date à laquelle, souffrant, il cède la place à Guy Heyberger qui prend le relais jusqu’en 2007. La Société démarre ses activités avec 22 membres et en comptera 220 en fin 2006. Depuis février 2007, la présidence est assurée par Jean-Marie Aulen.

Maibaum, arbre de mai sur la place de la mairie

Maibaum, arbre de mai sur la place de la mairie

2Elle a pour vocation de promouvoir toute action ayant trait au passé de la commune, de réunir tous les éléments se rapportant à l’histoire, à l’art, aux traditions, au folklore, à l’archéologie, à la généalogie et de créer une banque de données réunissant des ouvrages, des manuscrits, des archives, des photographies et tous autres objets intéressants de notre commune.

Maintenir la vie de nos traditions

3Le Maibaum. Le Maibaum – arbre de mai – est érigé sur la place de la Mairie, chaque 30 avril, avec le concours d’un groupe musical ou folklorique. Symbole de la végétation et de la vie inépuisable, l’arbre décoré est conduit en cortège et érigé sur la place centrale afin de transmettre à la communauté sa force et sa vigueur. Cette tradition revit depuis 1991.

4LesDurnibakepf. Les Durnibakepf – têtes de betteraves – illuminent le centre du village la nuit du samedi qui suit la Toussaint. Cette tradition serait célébrée depuis plus de 2000 ans à la fin du mois d’octobre… Des betteraves évidées, éclairées de l’intérieur par une bougie sont utilisées pour effrayer les mauvais esprits. La tradition est réintroduite en 1999.

5La« Course aux œufs » : ancienne manifestation organisée à l’origine par les conscrits est reprise en 1992 et définitivement abandonnée en 1999.

La tradition du Durnibakepf

La tradition du Durnibakepf

6Le Bubbaverbranna : la tradition duBubbaverbranna - crémation de la poupée -, marquant la fin de l’hiver, organisée il y a quelques années encore par la Société de quilles, a été reprise en 2009, en partenariat avec celle-ci, par la Société d’Histoire. La nouvelle version est agrémentée d’un cortège avec Guggamusik et intègre une version bilingue alsacien-français du Schnetzelbank.

7Le Maibaum et les Durnibakepf ont fait l’objet d’un reportage sur « Rund Um » (France 3).

Expositions temporaires

8Les expositions thématiques restent occasionnelles. Les thèmes évoqués jusqu’à présent concernent : « En attendant Noël » - « Pâques » - « La vigne à Habsheim » - « Noël en Alsace »…

9En 2007, on aura cependant pu noter le « Forum des associations » organisé par la Municipalité où la SHTH a tenu un stand avec des panneaux d’affichage présentant une partie de notre collection de cartes postales et photos anciennes dont principalement des photos de groupe sur lesquelles les ainés aiment à reconnaître leurs connaissances. Le tout a été agrémenté d’une projection de présentation de la Société et d’un aperçu de quelques pages d’histoire.

10Une deuxième exposition exclusivement photographique a permis aux participants au voyage dans le Gers, évoqué plus loin, de partager l’ensemble des photos prises avec leurs familles et leurs amis ainsi qu’avec tous les curieux intéressés par le sujet. L’exposition était intitulée « Retour du Gers » avec une sélection d’une centaine de photos présentée sur des panneaux d’affichage mais également sous forme de diaporama projeté, de même qu’un petit film tourné sur place.

L’inauguration des plaques de rues bilingues

L’inauguration des plaques de rues bilingues

L’inauguration des plaques de rues bilingues s’est déroulée le 18 mars 2006 en présence de Guy Heyberger (président de la SHTH à l’époque) à gauche et de Gérard Lamy (maire de Habsheim à l’époque et encore actuellement) à droite.

Causeries et conférences

11Nos conférences sont nombreuses et portent sur des thèmes variés relatifs à l’histoire locale et aux traditions. Elles concernent Habsheim : L’école de Habsheim ; Aviatik et l’aérodrome de Habsheim ; Gaulois et romains à Habsheim ; Les résultats des fouilles archéologiques à Habsheim ; La vie à Habsheim de 1940 à 1948 ; La foire Simon et Jude ; Habsheim, l’Alsace et l’Empire au Moyen Âge… Elles portent sur nos Traditions : Les traditions alsaciennes de Pâques - Les traditions de Noël et Saint Nicolas - Les traditions alsaciennes de Carnaval - De la Toussaint à l’Avent. Des sujets généraux d’histoire  de l’Alsace sont abordés : l’immigration suisse en Haute-Alsace après la guerre de Trente ans ; Les moulins du Sundgau ; Le diable en Alsace ; La sorcellerie en Alsace. D’autres thèmes sont traités : Saint-Jacques de Compostelle ; Initiation à la généalogie et à la paléographie.

Nos visites guidées et voyages

12L’organisation de visites guidées à Habsheim et dans les alentours, mais nos buts peuvent être plus lointains.

13Ainsi, nous avons fait récemment un émouvant pèlerinage dans le Gers. Il a fait suite aux interviews des anciens à l’occasion du livre « Habsheim dans la tourmente ». De leur cité alsacienne de Habsheim, ils furent nombreux à partir en catastrophe, en ce printemps de débâcle que fut mai 1940. Selon des statistiques d’époque, 570 furent alors hébergés à Vic-Fezensac et 170 à Jegun. Bon nombre de ces derniers ont manifesté le souhait de retourner sur les lieux de leur évacuation. Certains n’étaient jamais revenus. D’autres, malgré plusieurs visites ces dernières années, ont une fois encore été submergés par l’émotion.

Notre bulletin périodique

14L’édition d’un Bulletin périodique « Hapsen ou le petit autour » et d’ouvrages spécifiques.

15Le Bulletin dont la première édition a paru dès la première année d’existence de la société en décembre 1990 a fait l’objet d’une nouvelle version revue et modifiée à partir du numéro 5, « Hapsen ou le petit autour » en mars 2001. Il paraît en moyenne tous les 18 mois et comprend les rubriques suivantes : archéologie à Habsheim, généalogie, activités économiques, traditions, courriers des lecteurs.

Nos réalisations majeures

L’ouvrage « La Deuxième Guerre mondiale en Alsace - Habsheim dans la tourmente »

16Quatre années de travail auront été nécessaires à l’auteur, André Bernabel, pour élaborer l’ouvrage de 241 pages. Plus de 100 pages sont consacrées aux 47 témoignages recueillis auprès de 30 anciens dont 8 sont décédés depuis. Ces témoignages sont constitués de récits d’événements précis, d’un épisode de la guerre (l’évacuation, l’occupation, la libération…), de situations particulières (incorporé, réfractaire, résistant, déserteur…) voire du vécu intégral de la période considérée, mais aussi de lettres et documents précieusement conservés et commentés par leurs possesseurs.

En haut : Les habitants de Habsheim ont été évacués à Vic-Fezensac et à Jegun Gem du 17 mai au 1er septembre 1940

En haut : Les habitants de Habsheim ont été évacués à Vic-Fezensac et à Jegun Gem du 17 mai au 1er septembre 1940

Les habitants de Habsheim ont été évacués à Vic-Fezensac et à Jegun Gem du 17 mai au 1er septembre 1940 (après un regroupement à Guewenheim). La photo est prise devant l’église de Vic-Fezensac entre les deux dates précitées. 4e rang: Mangold-Kettler Marthe/ 3e rang : Nachbauer Madeleine, Ruckly Joseph, Gasser Madeleine, Ettlin Germaine, Kankowsky Ernest, Soeur Adèle Gardemalade, Abbé de Vic-Fezensac, Mangold Auguste, Inconnue non habsheimoise. 2e rang : Goeringer Anna, Sigrist Emilie. 1er rang : Fuchs-Lang Louise, Juncker-Schelcher Rose, Sigrist-Grosshenny Hélène, Sigrist Raymond, Wegbecher Marguerite, Kraft-Jaegly Marguerite, Fasnacht Henri.

Jeune filles au RAD

Jeune filles au RAD

Jeune filles au RAD : la photo date de 1943 sans autre précision et illustre le témoignage de Mme Jeanne Schlaflang-Kraft incorporée en mars 1943 à l’âge de 19 ans. Elle a été au camp 10/113 de Spalenberg à 40 km au nord de Kassel en Allemagne (5 alsaciennes sur 48 incorporées).

La numérisation de notre état civil

17Pierre Antony, membre honoraire du comité-directeur de la société, a procédé à la saisie informatique de tous les registres paroissiaux et actes d’état civil disponibles de la commune. Il a recensé 25 149 événements, 17 032 individus, 6 689 unions, 2 801 patronymes. Le plus ancien document concerne la naissance de Julie Hartman le 06/10/1581.

Le parcours de l’autour

18Le « parcours de l’autour » valorisant les monuments remarquables. Il s’agit d’un ensemble de 7 panneaux dont un expliquant le parcours et 6 implantés devant les monuments remarquables et commentant l’historique de ceux-ci.

Signalétique des rues en dialecte

19Le bilinguisme s’installe à Habsheim. Inauguration des plaques de rues bilingues le 18 mars 2006. Habsheim a profité du récent « Friejohr fer unser’i Sproch » pour concrétiser un projet de longue date : la mise en place de 44 plaques de rues bilingues…

La sensibilisation des jeunes des écoles

20Rallye historique avec les élèves de CE1, CM1, CM2, 6e et 2e. Rallye sur la Seconde Guerre mondiale avec les élèves de CM1 et CM2 . Distribution de sachets de graines de potirons et de potimarrons pour une sensibilisation à la tradition des Durnibakepf. Préparation de l’exposition « La vigne à Habsheim ».

21L’interview des anciens pour un enrichissement vivant de notre histoire : le recueil des témoignages donne  lieu à une publication périodique dans notre bulletin et a fait l’objet de l’édition de l’ouvrage déjà évoqué « La Deuxième Guerre mondiale en Alsace - Habsheim dans la tourmente ».

L’animation du site internet

22Une refonte complète de la première version a abouti à sa présentation actuelle.

Contact

23Société d’Histoire et de Traditions de Habsheim

24Mairie
68440 Habsheim

25Site : http://www.habsheim.org

Haut de page

Table des illustrations

Titre Maibaum, arbre de mai sur la place de la mairie
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/921/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 516k
Titre La tradition du Durnibakepf
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/921/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 592k
Titre L’inauguration des plaques de rues bilingues
Légende L’inauguration des plaques de rues bilingues s’est déroulée le 18 mars 2006 en présence de Guy Heyberger (président de la SHTH à l’époque) à gauche et de Gérard Lamy (maire de Habsheim à l’époque et encore actuellement) à droite.
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/921/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 312k
Titre En haut : Les habitants de Habsheim ont été évacués à Vic-Fezensac et à Jegun Gem du 17 mai au 1er septembre 1940
Légende Les habitants de Habsheim ont été évacués à Vic-Fezensac et à Jegun Gem du 17 mai au 1er septembre 1940 (après un regroupement à Guewenheim). La photo est prise devant l’église de Vic-Fezensac entre les deux dates précitées. 4e rang: Mangold-Kettler Marthe/ 3e rang : Nachbauer Madeleine, Ruckly Joseph, Gasser Madeleine, Ettlin Germaine, Kankowsky Ernest, Soeur Adèle Gardemalade, Abbé de Vic-Fezensac, Mangold Auguste, Inconnue non habsheimoise. 2e rang : Goeringer Anna, Sigrist Emilie. 1er rang : Fuchs-Lang Louise, Juncker-Schelcher Rose, Sigrist-Grosshenny Hélène, Sigrist Raymond, Wegbecher Marguerite, Kraft-Jaegly Marguerite, Fasnacht Henri.
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/921/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 464k
Titre Jeune filles au RAD
Légende Jeune filles au RAD : la photo date de 1943 sans autre précision et illustre le témoignage de Mme Jeanne Schlaflang-Kraft incorporée en mars 1943 à l’âge de 19 ans. Elle a été au camp 10/113 de Spalenberg à 40 km au nord de Kassel en Allemagne (5 alsaciennes sur 48 incorporées).
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/921/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 332k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Aulen, « 1990 : Société d’Histoire et de Traditions de Habsheim », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 390-393.

Référence électronique

Jean-Marie Aulen, « 1990 : Société d’Histoire et de Traditions de Habsheim », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 26 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/921 ; DOI : 10.4000/alsace.921

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page