Navigation – Plan du site
Les sociétés des années 80 à nos jours

1998 : Le Parc de la Maison Alsacienne Reichstett

Livia Poteur et Jean-Claude Kuhn
p. 423-426

Texte intégral

Genèse

1Un constat s’impose : dans de nombreux villages alsaciens le patrimoine architectural et mobilier disparaît à une vitesse foudroyante. En quelques heures une maison plusieurs fois centenaire est transformée en gravats. D’autres maisons sont restaurées d’une telle manière que plus grand-chose ne subsiste d’ancien. Les fenêtres et les portes anciennes sont systématiquement détruites. Quelques fois les éléments anciens sont déposés mais faute de remploi finissent par être détruits. Le mobilier archéologique est systématiquement détruit tandis que bon nombre d’objets anciens sont soit détruits soit passent sur le marché de l’art où beaucoup d’entre eux sont vendus en Angleterre ou aux Etats-Unis. La question qui se pose immédiatement est : que restera-t-il de ce patrimoine dans une ou deux générations dans notre région ?

Parc de Reichstett : maison originaire de Kutzenhausen

Parc de Reichstett : maison originaire de Kutzenhausen

2Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, un petit groupe de personnes réfléchissait sur ce sujet et c’est en mars 1998 que le pas fut franchi pour créer une association à Reichstett. Vous me direz, encore une association de plus. Pour surmonter cet écueil, nous avons décidé d’orienter nos efforts vers la constitution d’un écomusée. C’était, selon nous, la seule manière de préserver des fragments de patrimoine mais aussi de faire remonter l’histoire de la maison paysanne de la région strasbourgeoise jusqu’au Moyen Age et d’avoir un support pour conseiller les particuliers, propriétaires de maisons à préserver. La commune de Reichstett avec Claude Marty pour Maire nous a immédiatement épaulés en mettant une partie de sa logistique à notre disposition et en nous baillant un terrain d’une vingtaine d’ares pour réaliser notre projet.

Parc de Reichstett : Maison originaire de Herrlisheim

Parc de Reichstett : Maison originaire de Herrlisheim

Réalisations

3Très rapidement après la constitution de notre association nous avons eu l’occasion de démonter des bâtisses anciennes. C’est à Vendenheim que nous nous sommes essayés sur une maison à « Kniestock » datant des années 1710. Son état était cependant trop dégradé pour pouvoir envisager une reconstruction.

4De mai à août 1998, nous nous sommes attelés au démontage d’une maison sise impasse des Cerisiers à Kutzenhausen. Cette maison datée de 1723, à un niveau habitable, était quasiment dans son état des années 1900. Nous avons donc récupéré le maximum des matériaux de cette maison. Nous l’avons reconstruite, telle quelle fut à son emplacement d’origine, dès le printemps 1999. Après cinq ans de travaux la maison a été inaugurée le 13 septembre 2003.

Parc de Reichstett : chantier de bénévoles

Parc de Reichstett : chantier de bénévoles

5Pendant l’automne 1998, les membres de l’association ont ensuite démonté une grande maison du Ried-Nord sise à Herrlisheim, 9 rue du Marais, et datant de 1698. Cette bâtisse possédait au moment du démontage essentiellement deux périodes dans ses intérieurs : la période d’origine sous un épais plâtre et la période 1930-1960. Sa reconstruction a été menée à partir de 2001 dans l’esprit de lui donner son éclat de 1698. Dans un an, c’est-à-dire en 2008, la maison devrait être achevée et ouverte au public. L’année suivante, en 2009, le rez-de-chaussée sera entièrement aménagé tel qu’il était en 1698 et à l’étage de nombreux meubles polychromes des XVIIe et XVIIIe siècles seront exposés.

6En l’an 2000, les bénévoles de l’association démontent une grange datée de 1807 sise 5 rue du Moulin à Plobsheim. Cette grange est exceptionnelle à plus d’un titre. Elle est quasiment entièrement conservée dans son état de 1807 et, dans quelques années, elle fera partie des rares granges encore conservées car elles sont systématiquement détruites. Elle est remontée en 2002 telle que nous l’avons trouvée. Elle abrite de nombreux outils et machines agricoles sur le thème de la paille et du grain. Elle est inaugurée le 10 septembre 2005.

7En 2006 et 2007, furent construits deux hangars qui abritent une collection de machines agricoles sur le thème des labours et des transports.

Parc de Reichstett : activités périscolaires, démonstration culinaire traditionnelle

Parc de Reichstett : activités périscolaires, démonstration culinaire traditionnelle

Projets

8La commune de Reichstett a acquis en 2006 une ferme située à côté du Parc de la Maison Alsacienne. Elle fait partie du Musée depuis 2007. Bon nombre de travaux y ont eu lieu et peu à peu la maison principale, datée de 1724, retrouve sa splendeur passée. La grange est également en cours de restauration.

9Une maison datée de 1682 et provenant de Blaesheim complètera le quartier des maisons baroques. Une autre maison provenant d’Eckwersheim et datée par dendrochronologie de 1544 fera également partie de l’écomusée. Une buanderie et un atelier de tonnelier ainsi que des latrines de 1847 sont également au programme.

10Ainsi dans quelques années le musée se visitera idéalement de la manière suivante : tout d’abord le visiteur sera accueilli dans la ferme de Reichstett par un artisan et la maison d’habitation consacrée à l’histoire du village. Passé un jardin d’enfants, la maison d’Eckwersheim le plongera dans la vie de la fin du Moyen Age et de la Renaissance. Après les guerres du XVIIe siècle, la reconstruction et le renouveau culturel des campagnes seront illustrés par la maison de Herrlisheim. Dans la maison de Blaesheim, le visiteur découvrira la vie d’un artisan autour de 1800. Quelques pas plus loin, la maison de Kutzenhausen permet de se plonger dans les années 1900. Pour finir, au fond de la parcelle, dans et autour de la grange de Plobsheim, seront exposées des machines agricoles. Une petite maison du XIXe siècle permettra enfin au visiteur de prendre une collation dans ce cadre.

Activités

11Ces réalisations et les projets décrits plus haut sont l’œuvre pour une très grande part de bénévoles. Ainsi l’association multiplie ses activités pour donner différentes dimensions au projet.

12L’activité principale jusqu’ici sont ses chantiers. Pendant l’année, les bénévoles se retrouvent le mercredi pour des activités très diverses comme la maçonnerie, la charpente, la peinture, la menuiserie, la restauration de polychromes anciens, l’électricité… Tout le monde est le bienvenu.

13Pendant l’été, se déroulent les chantiers internationaux de jeunes bénévoles. Des équipes allant jusqu’à 25 personnes se succèdent pour édifier, faire du torchis… Ce sont aussi de merveilleux moments de rencontre et d’échange. Depuis dix ans, ce sont plus de 250 jeunes venant de trois continents (Europe, Asie et Afrique) qui ont apporté leur pierre à l’édifice.

14Les fouilles archéologiques sont aussi au programme. Le sous-sol des maisons paysannes est riche en objets ; un certain nombre d’entre eux sont d’ailleurs déjà exposés.

15La collecte de renseignements et d’objets est également dévorante en temps. Mais que de belles découvertes dont nous pouvons citer des coffres des XVIe au XVIIIe siècle, un « olmer » de 1748, jusqu’aux objets les plus humbles comme un pot à lait vers 1880 ou une mesure à lait vers 1950.

16Petit à petit une équipe met en place des activités sur notre site en direction d’un large public. Ouverture du musée le dimanche et pendant l’été, ateliers pour les scolaires, fêtes de Mai, de Septembre et de Noël rythment la vie de notre site. Ces activités sont le poumon de l’association car elles permettent de survivre financièrement (30 % du financement est communal et presque tout le reste est trouvé par l’association). Il est regrettable que la CUS et le Conseil Général ne s’investissent pas plus dans ce projet. L’Etat et la Région sont totalement absents dans ce domaine.

17Pour terminer, ce panorama ne serait complet si nous n’évoquions pas les publications de notre association. L’annuaire « Maisons alsaciennes, vie rurale et habitat » en est à son neuvième numéro. Son but est de compléter voire renouveler l’état des connaissances sur la maison alsacienne et son environnement.

Intérieur alsacien : l’alcôve et le poêle

Intérieur alsacien : l’alcôve et le poêle

Les personnalités marquantes de notre association

18Une association s’est constituée puis vit grâce à des hommes et des femmes.

19Pour commencer il faut féliciter le maire de Reichstett, Claude Marty, flanqué de ses fidèles adjoints, Paul-Gérard Voltz, Albert Holtzmann et Jean-Pierre Baumann d’avoir accueilli notre projet puis de l’avoir soutenu avec ferveur.

20Le Dr Guy Rabet nous a lancé sur ce projet et a fait en sorte que notre entreprise réussisse.

21Dès la première heure une équipe intrépide et solide s’est constituée qui, après dix ans d’existence, est toujours là : Alain Fritsch, Jean-Claude Pierron, Vincent Torres et Jim Vanhove.

22Une autre équipe anime le site les dimanches et accueille les jeunes : Monique Freund, Alice Meder, Stéphane Morgant et Carole Obrecht.

23Nous ne devons pas oublier Christophe Grunenwald, menuisier-charpentier, à qui nous devons la construction des charpentes et la restauration des meubles.

24Bien d’autres bénévoles sont passés par l’association, d’autres cotisent. Les entreprises aussi font de louables efforts pour nous aider.

Composition du conseil d’administration

25M.HenriBronner ;MmeMonique Freund ; M. Alain Fritsch, M. Christophe Grunenwald ; M.Denis Keigler ; M.Jean-Claude Kuhn ; M.Christophe Maechling ; M.Stéphane Morgant ;MlleCarole Obrecht ; M.Jean-Claude Pierron ;MmeLivia Kuhn Poteur ; Mme Anne-Marie Rabet ;Mme Marie-Annette Schir ;M.Vincent Torres ; M.Jim Vanhove.

Contact

26Le Parc de la Maison Alsacienne- Reichstett

2734, rue Courbée
67116 Reichstett
Tél. : 03 88 20 59 90

Haut de page

Table des illustrations

Titre Parc de Reichstett : maison originaire de Kutzenhausen
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/940/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 960k
Titre Parc de Reichstett : Maison originaire de Herrlisheim
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/940/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 852k
Titre Parc de Reichstett : chantier de bénévoles
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/940/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 856k
Titre Parc de Reichstett : activités périscolaires, démonstration culinaire traditionnelle
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/940/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 768k
Titre Intérieur alsacien : l’alcôve et le poêle
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/940/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 866k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Livia Poteur et Jean-Claude Kuhn, « 1998 : Le Parc de la Maison Alsacienne Reichstett », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 423-426.

Référence électronique

Livia Poteur et Jean-Claude Kuhn, « 1998 : Le Parc de la Maison Alsacienne Reichstett », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/940 ; DOI : 10.4000/alsace.940

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page