Navigation – Plan du site
Les sociétés des années 80 à nos jours

2004 : Association pour la Conservation du Patrimoine Religieux en Alsace

Pierre Goetz
p. 441-442

Texte intégral

1En août 2004 est née une association intitulée : l’Association pour la conservation du patrimoine religieux en Alsace, qui rejoint la Fédération en 2009.

Patrimoine bâti et objets mobiliers

2A l’origine de cette association, on trouve une initiative de l’archevêque de Strasbourg Mgr Doré et du président du Conseil Régional d’Alsace, M. Adrien Zeller, qui suggèrent la création d’une telle structure. Quelques personnes issues de différents milieux (associatif, cultuel, universitaire, patrimonial) et conscientes de la déperdition actuelle d’un aspect important de notre patrimoine, le patrimoine cultuel, fondent alors l’ACPRA. Cette prise de conscience est ancienne : dès le milieu du XIXe siècle, des personnalités s’inquiètent des destructions, des ventes, des modifications intempestives aliénant ou mutilant ce qu’on appellera plus tard le patrimoine. L’abbé Alexandre Straub, l’un des fondateurs de la SCMHA puis son président (mort en 1891) est l’un des grands noms de cette prise de conscience. Les mutations sociales et les modifications apportées aux rites dans la seconde moitié du XXe siècle n’ont fait qu’augmenter les risques de déperdition, alimentés par une nouvelle relation au sacré et par une volonté d’une simplification accrue, sans oublier les vols et les destructions passives par l’oubli.

Témoins d’une sensibilité

3Il ne s’agit pas de regretter cette évolution, mais de préserver des objets qui, patrimoine matériel, sont révélateurs d’un riche patrimoine immatériel et sont représentatifs des trois cultes anciennement présents en Alsace (juif, catholique, protestant) ; ces trois cultes ont marqué le paysage par les édifices et les édicules, mais aussi les esprits et la société par le contenu qu’ils véhiculent.

4Les paroisses et les communautés sont souvent propriétaires d’objets très divers, parfois précieux (calices, encensoirs, ensemble de sainte Cène, plaques de Torah), difficiles à conserver (ornements et tissus) et dont l’évaluation tant esthétique que patrimoniale et ethnologique n’est pas aisée. Le but de l’association est de proposer ses services à ces communautés pour les aider à comprendre ce patrimoine, à l’apprécier et à le conserver, ce qui s’inscrit dans l’opération d’inventaire lancée par le diocèse catholique.

Ostensoir du Mont-Sainte-Odile, par Edmond Becker, 1934

Ostensoir du Mont-Sainte-Odile, par Edmond Becker, 1934

Détail de la statue de la sainte

Photo : B. Jordan

Le projet d’un conservatoire

5Par ailleurs, dans le cas où une communauté ne pourrait pas assumer cette conservation, l’association travaille à l’ouverture d’un conservatoire, qui ne serait pas un musée, mais un lieu de rencontre, d’étude et de valorisation de ce patrimoine. Deux sites provisoires existent, à Rouffach (grâce au soutien de la municipalité de cette ville), et à Strasbourg.

6Enfin, l’activité de l’association se développe d’ores et déjà dans le domaine éducatif, à travers des interventions dans des actions initiées par l’Education nationale : il ne suffit pas de conserver, il convient également d’expliquer aux jeunes générations ce pan de notre héritage.

7Le domaine d’action de ce conservatoire se veut donc patrimonial mais aussi ethnologique. D’autres régions françaises, sans oublier les musées diocésains en Belgique, Allemagne et en Autriche, ont montré la voie. L’Alsace présente un retard certain. C’est un défi que de le relever.

Publications

8La Société publie un bulletin trimestriel de quatre pages intitulé « Rencontre et Patrimoine » ainsi que des catalogues d’exposition.

Contact

9Association pour la Conservation du Patrimoine Religieux en Alsace

10Pierre Goetz
23, Place de l’Esplanade
67000 Strasbourg

Haut de page

Table des illustrations

Titre Ostensoir du Mont-Sainte-Odile, par Edmond Becker, 1934
Légende Détail de la statue de la sainte
Crédits Photo : B. Jordan
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/955/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 380k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Goetz, « 2004 : Association pour la Conservation du Patrimoine Religieux en Alsace », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 441-442.

Référence électronique

Pierre Goetz, « 2004 : Association pour la Conservation du Patrimoine Religieux en Alsace », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/955 ; DOI : 10.4000/alsace.955

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page