Navigation – Plan du site
Les sociétés des années 80 à nos jours

2006 : Association Pro Hugstein

Jean-Marie Nick
p. 445-447

Texte intégral

1L’association « Pro Hugstein » est officiellement née le 22 mai 2006 à l’occasion de l’assemblée générale constitutive qui s’est tenue à l’hôtel de ville de Guebwiller. Selon ses statuts,

2L’association s’est donnée pour objectif de sécuriser, de consolider, de restaurer et de conserver la ruine du Hugstein, le château fort le plus important de l’arrondissement de Guebwiller, la ruine la plus spectaculaire de la région et l’un des multiples repères historiques du « Pays d’Art et d’histoire » de la région de Guebwiller.

3« Pro Hugstein » fédère cinq sociétés d’histoire affiliée à la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace, à savoir la Société d’histoire de Guebwiller et du musée du Florival, les « Amis du Retable de Buhl », « S’Lindeblätt», « l’association d’histoire du Haut-Florival », l’association « Châteaux forts et villes fortifiées d’Alsace » et l’association du « Club Vosgien » de Guebwiller. Elle est soutenue par des partenaires institutionnels (les communes de Guebwiller et de Buhl, la communauté de communes de la Région de Guebwiller, le Conseil Général et le Conseil Régional) et par de nombreux défenseurs du patrimoine architectural médiéval (plus d’une centaines de membres actifs).

4L’association est co-présidée par les maires de Guebwiller (Denis Rebmann) et de Buhl (Fernand Doll) qui en ont délégué l’animation à un bureau dirigé par Jean-Marie Nick, président honoraire de l’association « Châteaux forts et villes fortifiées d’Alsace », entouré notamment de Philippe Legin (président de la Société d’histoire de Guebwiller), Christian Cheray (secrétaire de l’association des Amis du Retable de Buhl) et Michel Ruh, président du Club Vosgien de Guebwiller.

Le Hugstein romantique

Le Hugstein romantique

Gravure de Rothmuller (Musée pittoresque et historique de l’Alsace, 1863).

Un peu d’histoire

5Erigé à cheval sur les bans de Buhl et de Guebwiller, le château fort du Hugstein a été fondé, selon toute vraisemblance, par l’abbé de Murbach Hugo, dit de Rothenbourg, un proche et un fidèle de Frédéric II de Hohenstaufen. Forteresse qui a vu le jour dans le contexte du développement castral en Alsace au XIIIe siècle, le Hugstein est une burg solide, bien conçue architecturalement parlant. Sur le front sud (du côté de la montagne), une massive muraille aveugle à laquelle est intégré le donjon-beffroi, constituent du côté de l’attaque un bouclier couvrant les bâtiments intérieurs et notamment la résidence abbatiale.

6Le Hugstein constitue « une pièce maîtresse du dispositif de défense mis en place au XIIIe siècle par les abbés de Murbach », ainsi que l’a souligné Georges Bischoff, et devint la résidence des abbés à proximité de la capitale  de leur seigneurie, Guebwiller. Foudroyé en 1598, abandonné au XVIIe siècle, utilisé comme carrière, le site a été heureusement classé monument historique en 1898 par les Allemands et en 1930 par les Français.

7Suite à échange de terrains avec l’Etat, le château appartient à la ville de Guebwiller et à la commune de Buhl.

Les activités de l’association

8Depuis sa création, l’association a entrepris de dégager progressivement la ruine de sa gangue de verdure en organisant régulièrement des journées de débroussaillage, animée par l’équipe de travail des bénévoles du Club Vosgien. Certaines opérations sont directement entreprises avec les moyens en hommes et en matériel des services techniques des deux communes, voire avec l’aide d’ouvriers forestiers communaux. Un chantier de jeunesse, encadré par une animatrice du patrimoine, complète en 2009 les opérations bénévoles de mise en valeur.

Un groupe de visiteurs découvrant l’intérieur de la ruine du Hugstein lors des journées du patrimoine 2007

Un groupe de visiteurs découvrant l’intérieur de la ruine du Hugstein lors des journées du patrimoine 2007

Photo : Françoise Maurer.

Préserver

9L’association, qui ne veut en aucun cas reconstruire la ruine, souhaite consolider les vestiges visibles les plus importants afin que site apparaisse au grand public et aux spécialistes comme un document historique, c’est-à-dire un témoin de l’histoire de Murbach, de son bailliage de Guebwiller et de la principauté abbatiale toute entière. Les membres de la société souhaitent que le château soit une archive vivante. La société vise plutôt une « cristallisation » du lieu, c’est-à-dire une mise en valeur à l’anglaise, avec une ruine consolidée et sécurisée, dans un cadre verdoyant.

Etudier

10Afin de consolider les connaissances de ses membres en matière de sauvegarde castrale, « Pro Hugstein » organise chaque année une journée d’études sur le terrain en visitant divers sites en cours de sauvegarde. Dans ce cadre ont été visités le Landskron en 2006, le château de Wieladingen, à Bad Säckingen en 2007, les ruines de Wangenbourg et du Freudeneck en 2008 et les châteaux de l’Engelbourg à Thann et de Wildenstein à Kruth en 2009.

11Pro Hugstein envisage un relevé topographique de la ruine durant l’été 2009 (ou au plus tard en 2010) en relation avec l’archéologue Jean-Michel Rudrauf. Afin de renforcer ses fondations financières, la société vit de la cotisation de ses membres, de la vente de reproductions de cartes postales anciennes et de la brochure « Le Hugstein, sentinelle du Florival » de Philippe Legin. Elle bénéficie aussi de subventions communales.

12Elle organise par ailleurs, des visites guidées sur le terrain et des conférences permettant aux membres et au public de mieux appréhender le site.

Contact

13Association Pro Hugstein

14Mairie
68500 Guebwiller
Tel. : 03 89 76 80 61

15Site : http://www.ville-guebwiller.fr/​public/​pro_hugstein.html
Mail : pro-hugstein@ville-guebwiller.fr
Mail : jm.nick@evhr.net

Haut de page

Table des illustrations

Titre Le Hugstein romantique
Légende Gravure de Rothmuller (Musée pittoresque et historique de l’Alsace, 1863).
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/959/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Titre Un groupe de visiteurs découvrant l’intérieur de la ruine du Hugstein lors des journées du patrimoine 2007
Crédits Photo : Françoise Maurer.
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/959/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Nick, « 2006 : Association Pro Hugstein », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 445-447.

Référence électronique

Jean-Marie Nick, « 2006 : Association Pro Hugstein », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 octobre 2012, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/959 ; DOI : 10.4000/alsace.959

Haut de page

Auteur

Jean-Marie Nick

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page