Navigation – Plan du site
In memoriam

In memoriam, René Epp (1927-2009)

Claude Muller
p. 561-562

Texte intégral

René Epp (1927-2009)

René Epp (1927-2009)

1Le jeudi 16 juillet 2009, René Epp « s’est endormi dans l’espérance de la résurrection ». La formule introductive n’a d’autre but que de rappeler qu’il était, avant tout, un homme de Dieu, ordonné prêtre au titre du diocèse de Strasbourg en 1950, élevé au rang de chanoine honoraire de la cathédrale en 1983.

2Né à Natzwiller, au haut de la vallée de la Bruche, le 2 janvier 1927, réfugié dans l’Ouest de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, René Epp entre au grand séminaire de Strasbourg en 1945. Après l’obtention du diplôme d’études supérieures de droit canonique en 1949 et de la licence en théologie en 1950, il exerce les fonctions d’aumônier au pensionnat Notre-Dame à Molsheim de 1950 à 1953, puis enseigne l’histoire et la géographie au collège épiscopal Saint-Etienne à Strasbourg de 1953 à 1970 et parallèlement à l’institution de la Doctrine Chrétienne à Strasbourg de 1955 à 1970 et au petit séminaire de Walbourg de 1958 à 1960. Tout en assumant ses cours, il poursuit ses études : licence ès lettres en 1954, licence d’histoire de l’art et d’archéologie en 1960, diplôme d’études supérieures d’histoire en 1965, doctorat d’Etat en théologie catholique en 1973.

3Chargé de cours à la Faculté de Théologie Catholique de Strasbourg pour l’histoire de l’Eglise contemporaine en 1968, chargé d’enseignement pour l’histoire de l’Eglise moderne et contemporaine en 1970, maître de conférences en 1973, professeur des Universités de 1975 à 1992, c’est lui qui introduit véritablement l’étude de l’histoire contemporaine à ladite Faculté.

4Ses recherches (bibliographie quasi exhaustive dans NDBA, n° 44, p. 4589-4590) se sont essentiellement concentrées dans un premier temps, sur l’histoire du catholicisme alsacien au XIXe siècle, avec deux ouvrages majeurs, Le mouvement ultramontain dans l’Eglise catholique en Alsace au XIXe siècle (1802-1870), 1975 et Mgr Raess, évêque de Strasbourg de 1842 à 1887, 1979, ainsi qu’une centaine d’articles sur ce thème. Retraité, le professeur Epp a concentré son axe de recherche sur la Seconde Guerre mondiale avec trois ouvrages, pas moins, consacrés au catholicisme et aux prêtres pris dans la tenaille nazie (voir RA, 2001, p. 349-350 et 2003, p. 366). Son dernier ouvrage, recensé dans le présent numéro, s’intitule sobrement 1940. Il relie sa propre vie au mouvement général de l’humanité.

5Comme il se doit, le chanoine s’engage aussi dans le monde de la publication historique. De 1978 à 1993, il est rédacteur en chef de la Revue des Sciences Religieuses. En 1980, il devient président de la Société d’Histoire de l’Eglise d’Alsace, affiliée à la Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace, succédant à René Metz, un poste qu’il occupe jusqu’en 2008. En 1982, il fonde l’ERCAL, équipe de recherche pour l’histoire du catholicisme en Alsace-Lorraine. A ce titre il fait paraître dix volumes jusqu’en 1993. Enfin, en 1983, il accepte encore la présidence de l’association de la Revue de Droit Canonique, une fonction assumée jusqu’en 1995.

6Si l’Eglise perd avec René Epp un prêtre bon et modeste (il a refusé par trois fois et malgré l’insistance de Rome le siège épiscopal de Strasbourg comme successeur de Mgr Léon-Arthur Elchinger), l’histoire d’Alsace perd, elle, un serviteur fidèle et compétent.

Haut de page

Table des illustrations

Titre René Epp (1927-2009)
URL http://journals.openedition.org/alsace/docannexe/image/970/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Muller, « In memoriam, René Epp (1927-2009) », Revue d’Alsace, 135 | 2009, 561-562.

Référence électronique

Claude Muller, « In memoriam, René Epp (1927-2009) », Revue d’Alsace [En ligne], 135 | 2009, mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 18 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/970 ; DOI : 10.4000/alsace.970

Haut de page

Auteur

Claude Muller

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page