Navigation – Plan du site
Vidéos du webinaire 2018 "Innovation pédagogique, numérique et apprentissage des langues"

Exploiter le web social, apports et limites

François Mangenot

Entrées d'index

Haut de page

Texte intégral

Faire travailler des apprenants de langue sur le web social (par exemple en publiant une critique de restaurant de son pays sur Tripadvisor) semble en adéquation avec la perspective actionnelle : Internet offre des occasions de sortir des murs de la classe, d'agir au sein de genres sociaux d'activité. Du classique document authentique support à une activité, on passe, dans le meilleur des cas, à une authenticité interactionnelle (Ellis). Fondé sur des exemples de tâches ou projets plus ou moins réussis, cet exposé montre que les paramètres à prendre en compte pour arriver à une communication fructueuse soulèvent des questions de contexte, de genre, de destinataires, de degré de formalité, d'accompagnement, de littéracie numérique.

Haut de page

Références

Les liens externes étaient valides à la date de publication.

Les liens externes étaient valides à la date de publication.

Castello, E. (2016). "Le Net participatif, levier d'acquisition des littératies traditionnelles et des littératies numériques". Canadian Journal of Learning and Technology, vol. 42, n° 4. https://www.cjlt.ca/index.php/cjlt/article/view/27476/20223

Dejean-Thircuir, C. & Mangenot, F. (2014). "Apports et limites des tâches web 2.0 dans un projet de télécollaboration asymétrique". Canadian Journal of Learning and Technology, vol. 40, n° 1. https://www.cjlt.ca/index.php/cjlt/article/view/26291

Ellis, R. (2018). Reflections on Task-Based Language Teaching. Bristol : Multilingual Matters.

Hannah, B. & de Nooy, J. (2003). "A funny thing happened on the way to the forum: Electronic discussion and foreign language learning". Language Learning & Technology, vol. 7, n° 1. pp.  61-75. https://www.learntechlib.org/p/95558/

Mangenot, F. (2013). "Internet social et perspective actionnelle". In Ollivier, C. & Puren, L. (dir.). Mutations technologiques, nouvelles pratiques sociales et didactique des langues – Le français dans le monde – Recherches et applications, n° 54. pp. 41-51.

Ollivier, C. (2007). "Ressources Internet, wiki et autonomie de l'apprenant". Actes du colloque EPAL 2007. https://archives-web.univ-grenoble-alpes.fr/epal/epal.u-grenoble3.fr/actes2007.html

Ollivier, C. & Puren, L. (2011). Le web 2.0 et l'apprentissage des langues. Paris : Éditions Maison des Langues.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence

François Mangenot, « Exploiter le web social, apports et limites », Alsic [En ligne],  | 2019, mis en ligne le 15 mars 2019, Consulté le 21 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/alsic/3577

Haut de page

Auteur

François Mangenot

François Mangenot est enseignant-chercheur en didactique des langues à l'université Grenoble Alpes. Il a auparavant enseigné le FLE dans plusieurs pays, puis il a été formateur à l'IUFM de Lyon. Au début des années 1990, il s'est spécialisé dans l'apprentissage des langues assisté par ordinateur, publiant plusieurs logiciels d'écriture créative. Suite à l'apparition d'Internet, il s'est ensuite tourné vers les échanges en ligne, auxquels il fait participer ses étudiants. Il a publié de nombreux ouvrages et articles et participé à plusieurs projets internationaux dans ce domaine. Son dernier ouvrage intitulé Formation en ligne et MOOC : Apprendre et se former en langue avec le numérique est paru en 2017 aux éditions Hachette.
Affiliation : laboratoire Lidilem, université Grenoble Alpes, France.
Courriel : francois.mangenot@univ-grenoble-alpes.fr
Adresse : Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles, université Stendhal – Grenoble 3, BP 25, 38040 Grenoble Cedex, France.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

CC-by-nc-nd

Haut de page