Navigation – Plan du site

AccueilVolumesVol. 23, n° 1Éditorial

Entrées d’index

Rubriques :

Éditorial
Haut de page

Texte intégral

1Ce numéro 1 du volume 23 de notre revue vous propose 14 textes répartis en quatre rubriques, onze textes sont en français et trois en anglais.
La rubrique Recherche ouvre le numéro avec un texte d'Aurélie Bourdais et Nicolas Guichon, Représentations et usages du traducteur en ligne par les lycéens, dans lequel ils dressent un état des lieux de la fréquence d'utilisation et des représentations des traducteurs en ligne par des lycéens. Ils analysent les pratiques déclarées pour identifier les enjeux didactiques dans le cadre de l'enseignement-apprentissage d'une langue. Des pistes de réflexion sur l'intégration des traducteurs au sein du cours de langue sont proposées en conclusion.

2Dans l'article suivant, Les habitudes des étudiants comme obstacle à la formation en ligne ?, Emmanuelle Croze fait l'analyse des raisons du déclin d'un dispositif de formation de français à distance. La question centrale est celle de savoir si ce sont les habitudes de travail des étudiants en Tanzanie, culturellement marquées, qui en sont la cause. Il s'avère toutefois que ce sont davantage les représentations de travail que les enseignants projettent sur les étudiants, et qui reposent sur leur propre expérience d'apprentissage, qui impactent le dispositif.

3Le texte suivant nous conduit au Québec avec Apport du portfolio numérique d'apprentissage et de la vidéo pour l'autoévaluation de la compétence en production orale d'élèves du secondaire en classe de français, langue d'enseignement, de Maxime Paquet et Thierry Karsenti. Les auteurs proposent une analyse des autoévaluations contenues dans les portfolios et des réponses à deux questionnaires de 77 élèves de 3ème secondaire, puis, de manière plus précise, du contenu des autoévaluations de 16 de ces élèves, qui ont également participé à une entrevue individuelle. Cette collecte de données permet de décrire de quelle manière le recours au portfolio numérique d'apprentissage permet d'accroître la capacité des élèves à s'autoévaluer.

4Marco Cappellini propose Télécollaboration et formation de formateurs en langues au tutorat en ligne – Un état de l'art. Il analyse, à partir de publications des années 2015-2019, l'intersection entre la télécollaboration et la formation de formateurs au domaine de l'apprentissage des langues médiatisé par les technologies et s'intéresse plus spécifiquement au tutorat en ligne. À partir des différentes études et de leur mise en tension, il dégage plusieurs questions de recherche qu'il serait selon l'auteur de l'article intéressant d'explorer.

5L'article de Thierry Soubrié, Penser le numérique : orientations pédagogiques et préoccupations de recherche en didactique des langues, s'intéresse à la manière dont des auteurs du domaine pensent le numérique. Il s'appuie sur un cadre théorique à trois niveaux : le numérique et ses caractéristiques, le couplage humain/non humain et la dimension critique. Il étudie également la manière dont les suggestions voire les préconisations pédagogiques et les préoccupations de recherche faites par les auteurs s'articulent avec les points de vue qu'ils portent sur le numérique.

6La rubrique se termine par Delivering task instructions in multimodal synchronous online language teaching, de Müge Satar et Ciara R. Wigham. Les deux chercheuses examinent les consignes données, relatives à une même tâche par trois enseignants expérimentés dans l’enseignement à distance. Elles proposent, à la fois, un aperçu complet et une micro-analyse détaillée des actions de niveaux supérieur et inférieur liées aux consignes. Chaque enseignant tire parti des affordances de différents modes de communication selon le cadrage visuel qu’il adopte dans la visioconférence. Ils font apparaître les consignes comme point focal de l'attention en recourant à divers modes de communication, de manière à atteindre une densité modale accrue dans leurs consignes.

7Dans la rubrique Analyse de livres, Henri Portine fait une Analyse de Des humains & des machines – Hommage aux travaux d'une exploratrice, ouvrage collectif saluant Monique Linard. Il apprécie, par exemple, que chaque contribution constitue un "chapitre" et que l'ouvrage suive un ordre raisonné, d'où un caractère très homogène de l'ensemble. Cette longue analyse se termine par un "Épilogue" qui voudrait "inciter le plus grand nombre possible de lecteurs/lectrices à se lancer dans l'aventure de la consultation et plus encore de la lecture de ce livre qui devrait faire date".

8Catherine Felce se penche sur un autre ouvrage collectif avec son Analyse de Enseigner à l'université avec le numérique – Savoirs, ressources, médiations, édité par Luc Massou et Nathalie Lavielle-Gutnik. L'ouvrage propose une variété d'investigations appliquées à un même corpus de données et met en perspective et en dialogue les éclairages qu'apportent les disciplines convoquées (sciences de l'information et de la communication, sciences de l'éducation, sciences du langage, sociologie, épistémologie, en particulier). Pour C. Felce, cet ouvrage compose une image d'ensemble cohérente du domaine, dans laquelle chaque fragment complète utilement la vision globale.

  • 1 NBIC : nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences du cerveau.

9Dominique Macaire se penche sur Un regard sur l'enseignement des langues – Des sciences du langage aux NBIC1. Elle salue l'initiative intelligente de Pierre Martinez qui consiste à mettre au clair sa conception de la "didactique réticulaire" et à la rendre disponible au plus grand nombre par un téléchargement gratuit. Elle apprécie la variété des supports que propose l'auteur pour atteindre des publics divers, tous concernés par le sujet et estime que rares sont les écrits de didactique des langues dont l'empan est aussi vaste et l'accroche aussi directe.

10Viennent ensuite deux ouvrages en anglais, d'abord avec Marco Cappellini pour Analyse et discussion de Informal Learning and institution-wide language provision: University Language Learners in the 21st Century. Pour lui, l'ouvrage de Denyze Toffoli présente à la fois un regard original sur des questions vives en didactique des langues dans l'enseignement supérieur et invite à des réflexions sur des concepts bien établis. Denyze Toffoli conseille de s'intéresser à ce qui peut être motivant pour que les apprenants prennent du plaisir dans la pratique d'une langue, et à alimenter ces passions, non seulement du point de vue pour ainsi dire technique, mais aussi sur le plan humain. L'ouvrage constitue, pour l'analyste, une excellente invitation à repenser les concepts théoriques, les espaces et dispositifs d'apprentissage, et la posture des formateurs.

11Ciara R. Wigham propose Review of The Handbook of Technology and Second Language Teaching and Learning, l'ouvrage dirigé par Carol A. Chapelle et Shannon Sauro. Il s'agit, pour elle, d'une contribution majeure même si quelques critiques de détail peuvent être formulées. L'ouvrage offre aux lecteurs non spécialistes un travail de référence dont un des points forts est sa manière de mettre au centre l'interface entre recherche et pratique. De plus, toutes les contributions sont replacées dans leur contexte historique, résument les questions vives du moment et discutent les perspectives d'avenir, tant du point de vue de la recherche que des développements technologiques ou des perspectives pour l'enseignement.

12Vous trouverez ensuite une Sélection de parutions 2020.
Finalement, la rubrique Points de vue, échanges vous invite à revenir sur le portfolio avec Conception d'un e-portfolio pour les langues : réflexions autour d'une évolution didactique et techno-pédagogique, de Sophie Othman. La démarche s'inspire du portfolio européen des langues mais insiste sur le plurilinguisme. Il s'agit d'identifier les traits saillants d'un e-portfolio intégré dans un environnement numérique et de proposer des lignes directrices et des points-clés à prendre en compte par les concepteurs tout en tenant compte de l'évolution des PEL, qui a vu une accentuation progressive de la dimension méta (métacognitive, métalinguistique et stratégique).

13Enfin, Katerina Zourou, dans Language learning as the agency for a social purpose: examples from the coronavirus pandemic, traite des pratiques et des possibilités d'apprentissage et d'utilisation d'une langue seconde ou étrangère dans des contextes d'apprentissage informels ou non formels, et en particulier ceux qui ont lieu dans le cadre d'actions citoyennes participatives dans la lutte contre la pandémie. Quatre types d'actions sont examinées : les jeux en ligne massivement multi-joueurs, les hackathons, l'activisme numérique dans les communautés locales et la science citoyenne. L'article s'appuie sur un cadre théorique socioculturel qui conçoit l'apprenant de langue en tant qu'acteur social et citoyen actif engagé dans une action collective.
Bonne lecture à tous !

14L'équipe éditoriale remercie les personnes qui ont expertisé des articles en 2020.

  • Nathalie Auger, université Paul-Valéry-Montpellier, FR

  • Denis Bédard, université de Sherbrooke, CA

  • Jean-François Bourdet, université du Maine, FR

  • Catherine Caws, University of Victoria, CA

  • Alain Kamber, université de Neuchâtel, CH

  • François Mangenot, université Grenoble Alpes, FR

  • Marie-Françoise Narcy-Combes, université de Nantes, FR

  • Elke Nissen, université Grenoble Alpes, FR

  • Henri Portine, université Bordeaux 3, FR

  • Cécile Poussard, université Paul-Valéry-Montpellier, FR

  • Stéphanie Roussel, université de Bordeaux, FR

  • Cédric Sarré, Sorbonne Université – Inspé, FR

  • Thierry Soubrié, université Grenoble Alpes, FR

  • Katerina Zourou, Web2Learn, GR

Haut de page

Notes

1 NBIC : nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences du cerveau.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Elke Nissen, « Éditorial »Alsic [En ligne], Vol. 23, n° 1 | 2020, mis en ligne le 30 décembre 2020, consulté le 19 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/alsic/4921 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsic.4921

Haut de page

Auteur

Elke Nissen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search