Navigation – Plan du site

AccueilVolumesVol. 24, n° 2Textes invitésExplorer les formations comodales...

Textes invités

Explorer les formations comodales en langues

Explore hybrid-flexible or HyFlex language training
Sophie Othman

Résumés

Cet article s'attache à faire un point sur ce que la comodalité peut apporter aux formations en langues et à esquisser quelques lignes directrices essentielles à son succès. En décrivant les spécificités des formations comodales, il insiste sur quelques points-clés : primauté de la réflexion didactique et pédagogique ; définition des modalités de scénarisation, d'encadrement et d'évaluation ; planification rigoureuse permettant, avant tout, de favoriser l'interaction apprenant/enseignant ou entre pairs. Il est nécessaire de réussir à gérer simultanément les deux modes présentiel et distanciel, de favoriser l'interaction et la collaboration entre les participants, d'équilibrer les activités d'apprentissage et d'optimiser le recours aux ressources et aux supports prévus. Quelques scénarios mis en œuvre dans divers contextes serviront d'exemples.

Haut de page

Texte intégral

1. Introduction

1La formation en ligne prend une place grandissante dans le paysage de l'enseignement-apprentissage aujourd'hui. De plus en plus d'enseignants, d'ingénieurs pédagogiques ou d'équipes pédagogiques expérimentent de nouvelles modalités, ce qui favorise l'émergence de nouvelles pratiques pédagogiques.

2La comodalité, qui implique un enseignement simultané en mode distanciel et présentiel, tend à se répandre et il semble opportun de faire un point sur ce qu'elle peut apporter aux formations en langues et d'esquisser quelques lignes directrices essentielles à son succès.

3Plusieurs questions surgissent d'emblée.

  • Comment concevoir une formation comodale et gérer plusieurs modalités de présence simultanément ?

  • Comment créer une cohésion de groupe entre les participants dans les deux modes ?

  • Comment créer des situations d'interaction réalistes et motivantes et favoriser des interactions spontanées ?

  • Comment rendre l'enseignement comodal interactif ?

2. Qu'est-ce que l'enseignement comodal ?

4La comodalité combine enseignement en présentiel et en ligne de façon simultanée, synchrone et également asynchrone. Elle peut être définie comme un

système de formation où coexistent de façon simultanée les modes de formation en présentiel et à distance, ce qui permet à l'étudiant de choisir sur une base hebdomadaire le mode diffusion qui lui convient, en fonction de ses besoins ou de ses préférences (Politique de la formation à distance de l'université Laval, 2016).

5On peut également décider de suivre le cours de façon synchrone ou asynchrone. En effet, les séances restent disponibles et accessibles en ligne. Dans cette configuration ce sont les étudiant.e.s qui décident quel mode leur convient le mieux d'une séance à l'autre, présentiel ou à distance, synchrone ou asynchrone.

2.1. Comodalité et bimodalité

6On distingue la comodalité de la bimodalité dans la mesure ou le dispositif comodal propose non pas deux mais trois modalités.

  • Deux modalités synchrones : en présentiel et en ligne (en classe virtuelle).

  • Une modalité asynchrone : le replay de la classe virtuelle et/ou une plateforme de formation en ligne (Veyret, 2021 ; Alliance française de Paris et d'Espagne, 2021).

7Compte tenu du fait que l'interaction est un objectif majeur de l'enseignement-apprentissage des langues, l'enregistrement de la classe virtuelle n'aura pas toujours une plus-value pédagogique pour les apprenants. En conséquence, la mise à disposition d'une plateforme de formation en ligne peut apporter une valeur ajoutée à cette modalité asynchrone dans le cadre d'un cours de langue.

2.2. Différence avec la formation hybride

8Un cours comodal, HyFlex pour hybrid-flexible en anglais (Beatty, 2020) n'est pas synonyme d'un cours hybride : à la différence d'une formation hybride, où le mode de diffusion est imposé par l'enseignant chaque semaine, dans la formation comodale, c'est l'étudiant qui décide quel mode lui convient d'une semaine à l'autre (en classe, à distance synchrone, à distance asynchrone). Ainsi, chaque étudiant peut décider de son propre parcours (Université Laval, 2021).

9Le tableau suivant peut servir de résumé et permettre la comparaison entre ces deux modes de diffusion.

Tableau 1 – Cours comodal et cours hybride.

Cours comodal

Cours hybride

Choix de l'étudiant

Choix de l'enseignant

Gestion simultanée d'un groupe en présentiel et en ligne

Articulation entre présentiel et distanciel et choix du meilleur mode de diffusion du contenu

Encadrement des étudiants dans les deux modes simultanément

Encadrement des étudiants dans les deux modes séparément (synchrone et asynchrone)

Évaluation proposée en présentiel et en distanciel simultanément

Évaluation réalisée soit en présentiel, soit en distanciel

10Un cours hybride se caractérise notamment par une alternance d'activités proposée par l'enseignant à l'ensemble des étudiants (en présence ou à distance synchrone et asynchrone). Un cours comodal se distingue par une conception guidée par une expérience simultanée des activités en face à face et des activités synchrones au choix des étudiants. De plus l'enregistrement de la séance, l'accès au matériel de cours et les productions permettent de revivre le cours à distance en asynchrone (Vangrunderbeeck, 2020a).

2.3. Visualisation d'un environnement comodal

Figure 1 – Exemple de formation comodale.

Figure 1 – Exemple de formation comodale.

11Je signalerai que, après avoir expérimenté cette comodalité (voir la figure 1), j'espère que les institutions pourront donner également la possibilité à l'enseignant de choisir la modalité de diffusion en fonction de ses préférences ou de ses possibilités, comme le suggère la figure 2.

Figure 2– Formation comodale avec enseignant distant.

Figure 2– Formation comodale avec enseignant distant.

3. Principes fondamentaux et défis de la formation comodale

3.1. Quatre piliers fondamentaux

12Brian Beatty (2019) a établi quatre piliers fondamentaux qui constituent une base solide et cohérente pour la formation comodale.
Donner le choix à l'apprenant
Donner la possibilité à l'apprenant de choisir la modalité de diffusion de la formation en fonction de ses besoins et préférences sans avoir à l'annoncer à l'avance ou à justifier son choix.
Équivalence des activités
Quelle que soit la modalité, les activités d'apports, d'apprentissage et d'évaluation doivent être conçues pour permettre à l'apprenant d'atteindre les objectifs pédagogiques de la formation.
Réutilisation du matériel
Toutes les ressources conçues pour la formation sont accessibles à tous les apprenants. Les classes virtuelles sont systématiquement enregistrées et les autres ressources médiatiques sont mises à disposition de manière asynchrone.
Accessibilité
Afin d'assurer un accès optimal aux ressources de la formation et aux outils utilisés, les normes d'accessibilité doivent être respectées afin d'obtenir une pratique pédagogique inclusive.

3.2. Défis pédagogiques

13La comodalité oblige l'enseignant à penser à ne faire qu'un groupe interactif des deux "classes" séparées dans l'espace (en présentiel et en ligne). Ce défi pédagogique doit être relevé. Pour cela, il est nécessaire de/d'

  • adapter son matériel et son scénario pédagogique ;

  • penser les ingrédients de base d'une formation en ligne, activités pédagogiques, ressources, outils de communication, chronologie ;

  • maîtriser les outils, les fonctionnalités et les manipulations techniques ;

  • enrichir ses techniques d'animation et ses pratiques pédagogiques en présentiel et en ligne ;

  • accorder une attention égale aux deux groupes, en présentiel et en ligne (Maltese, 2020).

3.3. Équipements nécessaires

14La comodalité implique également de disposer de salles aménagées pour l'enregistrement avec des équipements fixes ou mobiles :

  • ordinateur connecté ;

  • enceinte, haut-parleurs ;

  • vidéoprojecteur ou TBI ;

  • caméra, webcam, micros ;

  • outil de visio-formation (Glowbl, Teams, Zoom, Cisco...) ;

  • plateforme LMS (Moodle, Google classroom, Claroline...).

15Un entraînement pratique et une prise en main des outils et des différentes fonctionnalités préalables au cours comodal permettront d'éviter les mauvaises surprises.

4. Scénarisation et accompagnement d'une formation comodale

16La scénarisation et l'animation d'une formation comodale nécessitent une planification rigoureuse qui doit permettre, avant tout, de favoriser l'interaction apprenant/enseignant ou entre pairs. La démarche de scénarisation correspond à une succession de phases distinctes, à situer entre l'ingénierie de formation et l'ingénierie pédagogique. Le scénario indique le descriptif du déroulement d'une unité/séquence pédagogique. Il précise les objectifs visés, les ressources humaines et matérielles et les outils mis à disposition, les modalités et critères d'évaluation, le public, les pré-requis, les activités et tâches proposées ainsi que les rôles que jouent les différents acteurs dans leur réalisation (dont l'accompagnement).

17Dans une formation comodale, le scénario pédagogique indiquera quelles activités sont réalisées simultanément en présentiel et à distance, à quel moment et dans quel format les ressources pédagogiques sont mises à disposition et quels sont les outils impliqués (Rhéaume, 2020).

18La formalisation du scénario de formation comodale est primordiale. Voici un exemple de tableau synoptique.

Tableau 2 – Planification d'une séance de formation comodale.

Objectifs

Activités d'enseignement-apprentissage

Manipulations

Enseignant

Apprenants

Matériel requis

Indiquer ce que l'enseignant fait avant et pendant la séance

En présentiel

Indiquer ce que l'apprenant doit réaliser avant et pendant la séance

À distance (syncrhone)

Indiquer ce que l'apprenant en ligne doit réaliser avant et pendant la séance

- Outil de visioformation

Zoom, Cisco, Glowbl, Teams…

- Outil de diffusion

Moodle, Google classroom…

- Outil d'édition

Mentimeter, Kahoot

Learning Apps, Socrative, Wooclap, Padlet, Genial.ly…

19Différents outils numériques permettent de médiatiser le contenu, d'introduire de l'interactivité et de diversifier les activités. Ils permettent d'accéder au contenu sous plusieurs formats (lien html, code QR ou pdf).
Mentimeter : outil en ligne qui permet de créer différents types de questions telles que QCM et questions ouvertes.
Kahoot : plateforme gratuite d'apprentissage pour créer des quiz à choix multiple.
Learning Apps : application qui propose des modules interactifs qui peuvent être utilisés tels quels ou modifiés. Les utilisateurs peuvent aussi créer de nouveaux modules.
Socrative : application qui permet le suivi et l'évaluation de l'apprentissage avec des questionnaires en ligne.
Wooclap : plateforme qui permet de créer des activités interactives, les étudiants peuvent participer à ces activités avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur.
Padlet : mur collaboratif permettant le partage de textes, d'images, de vidéos, etc., payant au-delà de cinq murs.
Genial.ly : outil de création de contenus interactifs et collaboratifs qui peuvent être diffusés en ligne ou téléchargés.

5. Exemples de formations comodales

20J'ai pratiqué la comodalité au sein d'un master FLE (français langue étrangère) depuis 2016 avec des étudiants de première année de master (quatrième année universitaire). Quand la crise sanitaire a obligé les étudiants étrangers à rester chez eux, il a semblé naturel de maintenir cette comodalité. Au sein d'un module intitulé "Outils et dispositifs numériques au service du FLE", les participants apprennent, dans un premier temps, à analyser et synthétiser des dispositifs et des ressources en ligne afin d'identifier les aspects didactiques et techno-pédagogiques et d'en faire une synthèse.

21J'ai tenu à donner la même tâche au groupe en présentiel et aux participants en ligne. La consigne était la même : identifier les types d'activités interactives sur des sites d'enseignement-apprentissage de langue en ligne comme TV5 Monde ou RFI Savoirs, par exemple.

Tableau 3 – Déroulé de la séquence d'analyse des activités sur des sites.

Activité

En présentiel

En ligne synchrone

En ligne asynchrone

Consulter des sites communiqués par l'enseignant

Les étudiants analysent les sites et préparent des questions à poser

Dans le forum, les étudiants travaillent ensemble à l'élaboration d'une grille d'analyse commune

Présenter le dispositif en équipe de trois (certains membres sont à distance, d'autres en présentiel)

Chaque équipe résume un dispositif et répond aux questions des autres étudiants

22Cette activité a permis de mettre en évidence les spécificités de différents types d'activités et de les comparer à ce que l'on trouve sur format papier dans les manuels et, ainsi, de découvrir les caractéristiques du multimédia.

23Le fait de bien maîtriser les différentes fonctionnalités de l'outil de classe virtuelle m'a permis de partager mon écran et de faire la démonstration (étape par étape) des différentes ressources présentées. La fonctionnalité de partage d'écran est fondamentale car elle permet de projeter tout type de document en présentiel et en ligne simultanément.

24On peut créer une séquence comodale toute autre, par exemple dans le cadre d'un cours de langue, et ce dès le niveau A1-A2. Ci-dessous un exemple pour l'objectif langagier "Exprimer son point de vue".

25Tableau 4 – Planification des activités pour l'objectif "Exprimer son point de vue".

Activité

En présentiel

En ligne synchrone

En ligne asynchrone

Visionner une vidéo autour d'une thématique

Tous les apprenants regardent la capsule vidéo

Dans le forum les apprenants peuvent élaborer un glossaire commun autour d'un thème

Échanger sur la vidéo à partir de questions préparées

L'enseignant anime l'échange sur la vidéo

Les apprenants interagissent en direct ou par clavardage avec les étudiants en présentiel

6. Animation d'une formation comodale

26L'animation d'un cours comodal implique une préparation minutieuse en amont, il faut scénariser le cours, et chronométrer les différentes activités pédagogiques. Bien animer une classe comodale revient à alterner phases d'exposition courtes et phases de participation de manière à garder les apprenants actifs et impliqués (Vangrunderbeeck, 2020b). L'enseignant devra tout particulièrement faire preuve de clarté et de dynamisme, tout en exploitant les fonctionnalités de l'application de classe virtuelle pour créer l'échange entre les participants en présentiel et en ligne. J'insisterai sur l'importance de prévoir une interaction entre les apprenants. Cette interaction consistera, a minima, en la proposition d'un contact entre les participants, elle peut aller jusqu'à l'élaboration collaborative de tâches avec des pairs – de la même formation ou extérieurs à celle-ci. Il convient de créer une cohésion de groupe et de solliciter les apprenants en posant des questions tout en distribuant la parole équitablement entre présentiel et à distance. Intégrer des outils numériques tels que ceux cités ci-dessus, permet d'impliquer les participants et de favoriser les interactions et le travail collaboratif ou coopératif (Collin, et al., 2016).

7. Étude de cas

7.1. Une étude exploratoire

27J'ai mené une première étude de cas exploratoire au sein du master FLE. Dix-huit volontaires ont répondu à un questionnaire visant à identifier :

  • les appréciations des étudiants sur la formation comodale ;

  • les facteurs qui influencent le choix d'un étudiant de suivre un cours comodal ;

  • le mode (présentiel ou distanciel) que les étudiants choisissent selon le type de formation offerte et les stratégies d'enseignement déployées ;

  • les tâches favorisant la collaboration entre les deux groupes.

7.2. Premiers éléments relevés

28Après un premier dépouillement de ce questionnaire, quelques tendances s'observent (étant entendu que le nombre de retours ne permet pas, à ce stade, de tirer de conclusions définitives).

7.2.1. La formation comodale est appréciée des étudiants

29Le format comodal est grandement apprécié par les étudiant.es ; 14 étudiants sur 18 se disent satisfaits du format, 13 affirment être d'accord avec l'idée d'avoir plus de cours en format comodal dans leur parcours universitaire.

30Trois raisons sont évoquées pour expliquer le choix du comodal :

  • flexibilité du cours et liberté de choisir la modalité de diffusion de la formation en fonction de ses besoins et/ou de ses préférences ;

  • accessibilité du contenu sous plusieurs formats ;

  • accessibilité du cours malgré la distance géographique.

31On notera que les deux derniers arguments évoqués par les participants ne relèvent pas de la formation comodale spécifiquement mais de la formation en ligne en général. Les étudiants perçoivent la triple modalité, présentielle, en ligne synchrone et en ligne asynchrone, comme un atout et un moyen d'accroître leur accès au contenu des cours.

32D'après eux, le comodal permet de/d'

  • suivre le cours malgré les restrictions ;

  • avoir le choix entre le présentiel et à distance selon la situation (flexibilité) ;

  • gagner du temps en évitant les déplacements et les inconvénients de l'éloignement pour les apprenants résidant dans d'autres villes ;

  • éviter les contacts avec d'autres personnes (surtout pendant le contexte épidémique).

33Il convient de noter quelques difficultés, notamment sur le plan technique. Le problème le plus couramment rencontré impliquait des difficultés techniques avec l'outil de diffusion synchrone de la classe virtuelle.

34La difficulté d'adapter l'enseignement au format comodal a été également soulevée à plusieurs reprises par les étudiants. Malgré tout, leur opinion reste fortement favorable.

7.2.2. Les étudiants préfèrent le distanciel par rapport au présentiel

35À propos du mode choisi, les étudiant·es choisissent majoritairement la formation à distance (suivre le cours à distance en direct ou en différé). En effet, 11 étudiants sur 18 favorisent le mode à distance par rapport au mode présentiel. Cela pourra sembler surprenant par rapport au discours récurrent habituel et à la croyance en la nécessité de proximité avec l'enseignant (la présence en classe est incontournable pour réussir).

36Mais on se rappellera que, par rapport à la formation hybride, plusieurs chercheurs (voir par exemple, Nissen, 2019 ; Gobeil-Proulx, 2019) mentionnent la préférence pour le distanciel asynchrone en raison du fait qu'il permet de donner du temps. Du temps pour réfléchir et pour revenir sur ce qui a été fait, pour réécouter un document sonore plusieurs fois, l'arrêter si besoin, chercher un mot dans le dictionnaire, commencer une activité et la terminer plus tard, lorsqu'on a, à nouveau, un laps de temps libre.

37Les réponses évoquées ici vont dans le même sens. Même si l'expérience en ligne synchrone présente des difficultés techniques, les étudiants optent généralement pour le cours en ligne. Notons enfin que sept étudiants ont souligné qu'un cours comodal qui se décline en trois offres équivalentes, c'est-à-dire la présence, la distance synchrone et la distance asynchrone leur convient dans la mesure où la partie asynchrone peut donner la possibilité d'aller à son rythme et de revenir sur des éléments phares du cours.

38Il m'a paru également intéressant de remarquer que, malgré la liberté de choix qu'offre le format comodal pour choisir le mode de diffusion, les étudiants tendent à se familiariser avec une modalité et à la conserver tout au long de la session. Cette donnée peut rassurer les enseignants qui craignent d'avoir une salle vide face à eux.

7.2.3. Le choix du mode varie par rapport à la compétence et l'activité travaillées

39Pour certains étudiants, le distanciel est préférable pour certaines activités ou compétences, et l'autre mode, de manière complémentaire, pour d'autres. Certaines compétences, en revanche, peuvent être appréciées dans les deux modes à la fois. À titre d'exemple, cinq étudiants soulignent que la compréhension de l'oral est à travailler d'abord en présentiel où on se concentre sur la méthodologie de la compréhension. Puis, il est bon de la faire suivre par des activités d'entraînement à distance.

40Certains soulignent que l'interaction orale est préférable en présentiel pour prendre en compte les aspects socio-affectifs et/ou créer des liens sociaux et occuper l'espace de différentes manières. Il est facile de se déplacer pour changer de personne avec qui interagir (par exemple, pour des jeux de rôle ou des enquêtes orales), ou bien d'interagir dans différentes configurations (en grand groupe, tous s'adressant à tous, en circulant dans la salle, en petit groupe, etc.). Les apprenants interagissent alors sans avoir à recourir à un outil. Parfois, la pratique de l'oral est pourtant préférée en ligne. C'est le cas lorsqu'on juge qu'un enregistrement doit pouvoir se réécouter ou encore être évalué de manière assez fine, ou bien si on veut le réutiliser dans le cadre d'une production orale qui sera diffusée à un public large.

41Certaines activités comme le "brainstorming" sur les mots et expressions connus pour un thème donné semblent plus faciles à travailler en présentiel. Pourtant les étudiants peuvent élaborer un glossaire commun sur un thème à distance, à partir d'un ensemble de documents, mis à disposition, ou bien cherchés par les apprenants.

7. Conclusion

42J'espère avoir montré, dans cet article, les points de repère saillants et les lignes directrices d'une formation comodale. La formation comodale est à l'ordre du jour. Pour ne pas être une fausse solution miracle, à la mode un temps et vite considérée comme "dépassée" par une autre mode (on pourra penser aux Moocs, il y a eu bon nombre d'autres exemples ces dernières décennies), elle devra s'appuyer sur des acteurs formés aux outils techniques mais surtout capables de construire des scénarios cohérents. Là est toujours le cœur du problème, la qualité didactique et pédagogique.

Haut de page

Bibliographie

Alliance française de Paris et d'Espagne. (2021). Guide de la comodalité appliquée au cours de langue. https://view.genial.ly/6065cda2ccc9790cde59dc88

Beatty, B. J. (2019). Hybrid-Flexible Course Design: Implementing student-directed hybrid classes. EdTech Books. https://edtechbooks.org/hyflex

Beatty, B. J. (2020, May 26). Can HyFlex Options Support Students in the Midst of Uncertainty? EDUCause Review. https://er.educause.edu/blogs/2020/5/can-hyflex-options-support-students-in-the-midst-of-uncertainty

Collin, S., Calonne, O., Peters, M., Lefrançois, D., & Saint-Jean, C. (2016). Inclusion d'étudiants à distance dans un cours universitaire en présentiel : Perceptions et adaptations des enseignants et des étudiants dans un dispositif de bimodalité simultanée. Distances et médiations des savoirs. http://journals.openedition.org/dms/1577

Genially (2015). [Créer des contenus interactifs]. https://genial.ly/fr/

Gobeil-Proulx, J. (2019). La perspective étudiante sur la formation comodale, ou hybride flexible. Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire, 16(1), 56-67. https://www.ritpu.ca/fr/articles/view/351
DOI : https://doi.org/10.18162/ritpu-2019-v16n1-04

Kahoot (n.d.) [plate-forme d'apprentissage ludique]. https://kahoot.com/fr/

Learning apps (n.d.) [Créateur d'exercices en ligne]. https://learningapps.org/

Maltese, R. (2020, October 13). 5 Tips for Delivering Better Hyflex Teaching Classes. Kaltura [Powering Any Video Experience]. https://corp.kaltura.com/blog/5-tips-for-delivering-better-hyflex-teaching-classes/

Mentimeter (2012). Audience Engagement Platform. https://www.mentimeter.com/

Nissen, E. (2019). Formation hybride en langues – Articuler présentiel et distanciel. Didier. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01941203

Padlet (n.d.) [Mur virtuel]. https://fr.padlet.com/dashboard

RFI Savoirs (n.d.). [Les clés pour comprendre le monde en français]. https://savoirs.rfi.fr/

Rhéaume, C. (2020, février 25). La formation comodale pour répondre aux besoins de tous les étudiants – Un exemple de conception universelle de l'apprentissage. eductive [Ressources numériques et pratiques pédagogiques inspirantes]. https://www.profweb.ca/publications/articles/la-formation-comodale-pour-repondre-aux-besoins-de-tous-les-etudiants-un-exemple-de-conception-universelle-de-l-apprentissage

Socrative (2011). [Créateur de quizz en ligne avec réponses en temps réel]. https://www.socrative.com/

TV5 Monde (n.d.). [Chaîne de télévision généraliste francophone internationale]. http://www.tv5monde.com/

Université Laval. (2016). Politique de la formation à distance. https://www.ulaval.ca/sites/default/files/notre-universite/direction-gouv/Documents%20officiels/Politiques/Politique_formation_a_distance.pdf

Université Laval. (2021). Enseigner en formule comodale – Guide pratique. https://www.enseigner.ulaval.ca/sites/default/files/guide_enseignement_comodal_juillet_2021.pdf

Vangrunderbeeck, P. (2020a, décembre 17). Des pistes pour préparer et animer un cours comodal. Louvain Learning Lab. https://www.louvainlearninglab.blog/pistes-preparer-animer-enseignement-comodal/

Vangrunderbeeck, P. (2020b, décembre 17). Concevoir un enseignement comodal, quelle différence avec un dispositif hybride ? https://www.louvainlearninglab.blog/differences-comodal-hybride/

Veyret, M. (2021, avril 1). La bimodalité : retours d'expérience. Bretagne éducative [Une mise en réseau des initiatives pédagogiques en Bretagne]. https://www.bretagne-educative.net/article1768.html

Wooclap (n.d.) [Rendez vos cours ludiques et interactifs]. https://www.wooclap.com/fr/

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 – Exemple de formation comodale.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5824/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 244k
Titre Figure 2– Formation comodale avec enseignant distant.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5824/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 203k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sophie Othman, « Explorer les formations comodales en langues »Alsic [En ligne], Vol. 24, n° 2 | 2021, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/alsic/5824 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsic.5824

Haut de page

Auteur

Sophie Othman

Sophie Othman est maître de conférences au Centre de linguistique appliquée de l'université de Franche-Comté. Elle est membre du laboratoire Elliadd (éditions, langages, littératures, informatique, arts, didactiques, discours) et membre associée du laboratoire Lidilem de l'université Grenoble Alpes. Après une thèse sur l'intégration des Tic dans la formation des enseignants, elle a participé au pilotage de différents projets numériques nationaux, européens et internationaux. Elle s'intéresse aujourd'hui aux modalités d'encadrement et de scénarisation pédagogique dans les dispositifs de formation en ligne.
Courriel : sophie.othman@univ-fcomte.fr
Toile : http://elliadd.univ-fcomte.fr/fiches/othmansophie
Adresse : CLA, 6 rue Gabriel Plançon 25000 Besançon, France.

Articles du même auteur

Haut de page
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search