Navigation – Plan du site

AccueilVolumesVol. 25, n° 2Points de vue, échanges"Es ist vieles getan, es bleibt v...

Points de vue, échanges

"Es ist vieles getan, es bleibt vieles zu tun." – Production assistée par corpus d'un discours de fin d'année en cursus LEA allemand

"Es ist vieles getan, es bleibt vieles zu tun."A method for teaching German learners to use a specialised corpus to write an end-of-year talk
Eva Schaeffer-Lacroix

Résumés

Cet article "Es ist vieles getan, es bleibt vieles zu tun." ("Nous avons accompli beaucoup de choses, il reste encore beaucoup à accomplir".) présente une démarche méthodologique pour intégrer un corpus numérique dans un scénario d'enseignement-apprentissage de l'allemand. Conçu pour un public d'apprenant|e|s en deuxième année de LEA (langues étrangères appliquées), spécialité management et gestion, ce scénario vise la production individuelle d'un discours tel que ceux que les dirigeant|e|s d'entreprise adressent en fin d'année à leur employé|e|s pour faire le bilan, évoquer des évolutions futures et pour les féliciter et les encourager. Les lecteurs et lectrices y trouveront un éventail d'activités d'exploration de corpus et d'observation de la langue, motivées par les caractéristiques discursives des discours de fin d'année et les besoins d'apprentissage de germanistes de niveau B1/B2.

Haut de page

Texte intégral

1. Introduction

  • 1 Un corpus réflexif contient des textes représentant un genre textuel identifiable (Mayaffre, 2002).

1Idéalement, la scénarisation des corpus numériques va de pair avec la construction de situations d'apprentissage que les apprenant|e|s perçoivent comme pertinentes ; ils ou elles doivent pouvoir y adhérer. Tout le dispositif doit être pensé pour qu'une démarche de recherche personnelle soit favorisée, pour que la soif de savoir soit aiguisée et pour que l'apprenant|e puisse trouver de quoi la satisfaire, en bénéficiant de l'aide d'autres personnes quand cela s'avère nécessaire. La méthode du kibbitzing proposée par Johns (1997), une variante du data-driven learning (Jablonkai et al., 2020 ; Pérez-Paredes, 2022), en est un exemple probant : elle prévoit l'intégration d'activités d'observation de la langue à partir d'un corpus réflexif1 dans un projet de production écrite individuelle guidée. L'idée de se servir des apports de la rhétorique pour enseigner la production écrite en anglais est développée dans Larsson et al. (2021). Dans cet article, je m'inspire de ces deux méthodes en les appliquant à un contexte d'apprentissage de l'allemand à l'université française, plus précisément à un public inscrit en deuxième année de licence LEA (langues étrangères appliquées).

2Un scénario d'enseignement-apprentissage des langues est un objet complexe, fortement lié au contexte institutionnel et situationnel. Celui dont des éléments sont présentés par la suite a été conçu pour des germanistes suivant un cursus à dominante management et gestion. Il peut être adapté à d'autres publics et d'autres langues : on choisira alors, parmi les pistes proposées, celles qui conviennent. Il semble aussi possible de s'en inspirer pour créer ses propres activités d'enseignement-apprentissage.

2. Scénario Jahresabschlussrede

3Le scénario Jahresabschlussrede (Discours de fin d'année) est dédié à la production assistée par corpus du script d'un discours dans lequel un|e chef|fe d'entreprise dresse le bilan annuel devant ses collaborateurs et collaboratrices. L'ébauche présentée au tableau 1 peut convenir à un public inscrit en deuxième année de licence LEA. Elle s'appuie sur un corpus prêt à l'emploi, mis à disposition sur Ortolang (Sens Texte Informatique Histoire – EA 4509 (STIH), 2022). Ortolang (outils et ressources pour un traitement optimisé de la langue) (2015) est un site français qui permet de stocker et de documenter des corpus et d'autres données (lexiques, dictionnaires) et qui offre des services autour de la langue. Pour la mise en corpus, j'ai choisi TXM, une plateforme qui fonctionne avec des composants modulaires et open-source (Heiden et al., 2010). La section 4 présente TXM de façon plus détaillée.

Tableau 1 – Synopsis du scénario Jahresabschlussrede.

Nom du scénario

Jahresabschlussrede

Niveau de compétence visé

B2

Volume horaire

6 heures

Système de gestion de corpus

TXM

Corpus

BusiReden

Ressources

Textes du domaine de la communication économique

Tâche principale

Production du script d'un discours de bilan de fin d'année d'un|e chef|fe d'entreprise

Compétences linguistiques visées

Temps et modes verbaux, prépositions, adjectifs, formules (semi-)figées

Compétences culturelles visées

Les répertoires de discours institués et les entreprises allemandes

4Les discours que les étudiant|e|s sont invité|e|s à produire s'inspireront de ceux qui font partie du corpus BusiReden (voir section 3). L'exemple suivant est attribué à l'entreprise Henkel.

Unser Leitbild

Wir stellen uns den wirtschaftlichen und ökologischen Herausforderungen des neuen Jahrtausends. Wir wollen Henkel auf Dauer zu einem internationalen Spitzenunternehmen machen. Daran orientieren wir unser Handeln. Wir nutzen angewandte Chemie und intelligenten Service, um das Leben der Menschen leichter, sicherer und besser zu machen. Wir wollen unseren Kunden helfen, ihre eigenen Ergebnisse zu verbessern und die an sie gestellten Anforderungen zu meistern. Wir leben den Wandel und wollen auf unsere Leistungen stolz sein können.

(Notre vision

Nous relevons les défis économiques et écologiques du nouveau millénaire. Nous voulons faire de Henkel une entreprise internationale de premier plan sur le long terme. C'est dans cette optique que nous orientons nos actions. Nous utilisons la chimie appliquée et un service intelligent pour rendre la vie des gens plus facile, plus sûre et meilleure. Nous voulons aider nos clients à améliorer leurs propres résultats et à maitriser les exigences qui leur sont imposées. Nous incarnons le changement et aspirons à être fiers de nos réalisations2.)

5La lecture attentive de plusieurs discours de ce type par les étudiant|e|s sera complétée par une consultation du corpus BusiReden. Cette méthode est susceptible de les aider à se rendre compte des caractéristiques textuelles et linguistiques de ce genre textuel, mises à jour par des outils de statistique textuelle (voir la distinction entre "close reading" et "distant reading" proposée par Moretti, 2013). De plus, l'exploration de corpus peut donner aux "apprentis chercheurs" (Boch et al., 2017) l'occasion de réfléchir sur la langue et de comparer leurs formulations avec celles d'expert|e|s du domaine (Charles, 2019).

3. Corpus BusiReden

6Le corpus BusiReden contient le script de 20 discours prononcés par les dirigeant|e|s de 15 entreprises entre 1978 et 1999. Il est une version aménagée du corpus BusiOld (House, 2011). Ce dernier provient de l'archive HZSK repository de l'université de Hambourg (Allemagne). Il est accessible via CLARIN Service Provider Federation et peut être utilisé dans le cadre de l'enseignement et de la recherche. Les métadonnées présentées au tableau 2 s'appuient sur les informations fournies par Juliane House, propriétaire des données du corpus BusiOld. Elles sont complétées par les modifications que j'ai apportées afin d'obtenir le corpus BusiReden (voir la section 3).

Tableau 2 – Métadonnées de BusiOld et de BusiReden.

  • 3 Le terme de "token" utilisé pour les comptages désigne une forme dans le corpus. Le comptage des to (...)

Gestionnaires de BusiOld

Nicole Baumgarten, Juliane House, Julia Probst (université de Hambourg, Allemagne)

Description

Corpus de 20 textes en langue allemande relevant du discours "communication d'entreprise", genres textuels : lettres commerciales, lettres d'actionnaires et autoreprésentations

Langue

Allemand

Période de publication des textes source

1978-1999

Licence

HZSK-ACA (licence universitaire, restreinte à un usage non commercial)

Gestionnaire de BusiReden

Eva Schaeffer-Lacroix

Taille de BusiReden

13.469 tokens3 (ponctuation incluse)

Format des données

Fichier XML créé par Eva Schaeffer-Lacroix, regroupant les données de BusiOld

Annotations

  • Balise XML ajoutée : <company name="xxx">, renseignant sur le nom de l'entreprise ayant fourni le discours

  • Classes des mots annotées à l'aide du TreeTagger

Licence

CC BY-NC-SA (Attribution – Pas d'utilisation commerciale – Partage dans les mêmes conditions)

7J'ai rassemblé les textes fournis par Juliane House dans un seul fichier XML, et j'ai structuré les données à l'aide d'une balise renseignant sur le nom de l'entreprise à laquelle est attribué le discours : <company name="Henkel">. Cet ajout permet d'analyser chaque discours de fin d'année séparément ou regroupé avec d'autres. Si l'on dispose de deux textes pour une même entreprise, la mention "text1", "text2" complète son nom : <company name="Allianz text1">.

4. Outil d'exploration de corpus TXM

8Le fichier XML ainsi qu'un fichier CSV renseignant sur les métadonnées du fichier ont été implémentés dans TXM (Heiden et al., 2010), une plateforme logicielle open source qui offre une grande variété d'analyses textométriques (pour le procédé appliqué, voir Schaeffer-Lacroix, 2018). Lors de l'import, les formes ont été automatiquement annotées au niveau des classes de mots par le TreeTagger (Schmid, 1994). Les erreurs constatées (par exemple celles concernant les noms communs à étiqueter comme noms propres) ont été rectifiées manuellement à l'aide de l'extension URS disponible sur TXM (Decorde et al., 2019).

5. Le discours comme genre textuel

9Le discours, dans le sens du terme latin oratio ou du terme allemand Rede, est un genre textuel fortement marqué par des conventions. L'étude des spécificités des discours dans le corpus BusiReden gagne à s'inspirer des apports des anciennes rhétoriques qui "mobilisent et transmettent à la fois un répertoire des pratiques discursives institutionnelles, une encyclopédie des formes et une bibliothèque des exemples" (Noille, 2014). Les termes "forme" et "exemple" peuvent être transposés dans le monde des corpus, en prenant garde de distinguer entre la définition de "forme" en rhétorique et en linguistique de corpus : en linguistique, ce terme correspond à "token" tandis qu'en rhétorique, il désigne une figure de pensée ayant une assise matérielle identifiable. La figure de pensée a des traits en commun avec ce que les linguistes de corpus appellent pattern, terme que l'on peut traduire par "patron lexico-syntaxique" (Yan Rui, 2014). Il recouvre des unités figées ou semi-figées de sens dépassant la taille d'un mot (voir la section 6.1.2).

10En rhétorique, un exemple est une réalisation type d'un genre textuel. On peut considérer qu'un corpus réflexif (Mayaffre, 2002) est composé de tels objets et que sa consultation permet d'en détecter les traits constitutifs. Pour observer le genre textuel "discours de fin d'année" à l'aide du corpus BusiReden, une première analyse de la macrostructure (approche top-down, voir Charles, 2007), à savoir l'observation des caractéristiques linguistiques des discours en partant de leurs sections textuelles caractéristiques (Adam, 2012), sera suivie d'une analyse de la microstructure, par exemple l'observation de la fréquence d'une forme ou d'une classe de mots et les phénomènes de collocation ou de cooccurrence (approche bottom-up, voir Charles, 2007).

6. Activités sur corpus

6.1. Macrostructure

11Dans cette section, le corpus BusiRede est abordé de façon top-down, à l'aide des savoirs dont on dispose sur le genre textuel "discours oral". J'ai choisi comme point de départ de l'analyse des caractéristiques des discours de fin d'année dans BusiReden les genres oratoires suivants définis par Aristote, cités dans (Duteil-Mougel, 2005) :

  1. le genre délibératif (discours portant sur l'avenir, destiné à prendre des décisions) ;

  2. le genre judiciaire (pour convaincre, en se référant à des faits passés) ;

  3. le genre épidictique (pour louer ou blâmer).

12Ces genres servent de ligne directrice pour les activités d'exploration de corpus proposées ci-dessous.

6.1.1. Types, temps et modes verbaux

13Il semble pertinent de proposer aux apprenant|e|s d'inventer un discours dans lequel un ou deux des trois genres oratoires mentionnés supra dominent. En fonction de leur choix, ils ou elles exploreront les formes verbales qui situent l'action dans le passé, dans le présent ou dans le futur.

14Dans un premier temps, on s'intéressera à tous les verbes dans le corpus BusiReden afin de voir dans quelle mesure les discours s'inscrivent dans un de ces genres oratoires. Dans le graphique 1, l'indication "Auxiliaires" désigne les verbes auxiliaires, "Modaux" les verbes de modalité et "Verbes" les autres verbes.

Graphique 1 – Répartition des verbes.

Graphique 1 – Répartition des verbes.

15La répartition obtenue par la recherche de tous les verbes dans le corpus BusiReden permet d'observer deux faits : dans ce corpus, les verbes de modalité sont peu fréquents par rapport aux verbes principaux (terme recouvrant ici les verbes qui ne sont pas des verbes de modalité ni des auxiliaires). De plus, on constate les limites de la façon dont le TreeTagger traite les temps et modes composés : les participes II, par exemple "akzeptiert" (accepté), sont étiquetés de façon isolée et déconnectés de leur auxiliaire, ce qui fait que l'on ne sait pas d'emblée s'ils font partie d'un groupe verbal au passé composé, au plus-que-parfait ou d'un groupe à la voix passive ; la même situation vaut pour les formes à l'infinitif dont la valeur ne peut être interprétée qu'en contexte. Pour une analyse précise des temps et modes composés, le recours au RFTagger est recommandé (RFTagger Java Interface, n.d.). Il est implémenté dans le système de gestion et d'exploration de corpus Sketch Engine (Kilgarriff et al., n.d.).

Passé

Tableau 3 – Les verbes au prétérit dans BusiReden.

  • 4 Les traductions sont indicatives ; elles peuvent varier selon le contexte.

Forme verbale

Fréquence absolue

Traduction de l'infinitif du verbe4

kam|kamen

8

venir

lag|lagen

8

se situer

stieg|stiegen

8

monter

erzielte|erzielten

5

obtenir

führte|führten

5

mener

sorgte|sorgten

5

faire en sorte que

stand|standen

4

se trouver, être (à disposition de)

betrug|betrugen

3

s'élever à (un montant)

erreichte|erreichten

3

atteindre

verzeichnete

3

enregistrer, afficher (un gain)

zeigte|zeigten

3

montrer

16Les verbes principaux au prétérit se distinguent par leur grande variété. Seulement 11 des 78 verbes différents apparaissent au moins trois fois dans le corpus BusiReden (voir Tableau 3). Il peut être utile de faire créer aux apprenant|e|s (de façon individuelle ou collaborative) un glossaire bilingue allemand-français à partir de la liste des verbes au prétérit et de leur proposer de s'en servir pour varier les verbes dans le discours.

Présent

17Les verbes principaux au présent sont 2,38 fois plus fréquents que ceux au prétérit. Ils sont aussi moins variés. Au début de la liste de fréquence absolue représentée au graphique 2 figurent les verbes suivants, ayant une fréquence entre 12 et 8 : "bieten" (offrir), "stehen" (être debout, se trouver), "bleiben" (rester), "gelten" (valoir] et "stellen" (poser).

Graphique 2 – Verbes au présent (fréquence 3<).

Graphique 2 – Verbes au présent (fréquence 3<).

18Une exploration des partenaires collocatifs de ces verbes à l'aide de la fonction "Cooccurrences" renseigne sur le lien étroit entre ces verbes et d'autres éléments dans le corpus, par exemple entre "bieten" (offrir) et "Lösungen" (des solutions) : "Wir bieten unseren Kunden komplette Lösungen" (Nous offrons des solutions complètes à nos clients).

Futur

19En allemand, le futur peut être formé à l'aide d'un verbe conjugué au présent, associé à un adverbe de temps, par exemple "weiterhin" (aussi dans le futur) et "wieder" (de nouveau). Les occurrences de ce type sont toutefois rares dans BusiReden.

20La formation du futur à l'aide du verbe auxiliaire "werden" (devenir) suivi de l'infinitif est, quant à elle, bien représentée dans le corpus. Les 13 extraits du tableau 4 peuvent servir pour alimenter le discours produit par les apprenant|e|s. On y trouve des promesses faites par l'entreprise et des références aux objectifs, surtout dans le domaine de la croissance, de la consolidation des résultats et de l'innovation. Les traductions ont été faites à l'aide de DeepL. On notera que cet outil a opté trois fois pour l'emploi du futur proche.

Tableau 4 – Le futur formé à l'aide de l'auxiliaire werden (devenir).

Occurrences

Traduction

Schlagen Sie die Zeitung auf, und Sie werden viele Meldungen über Unternehmen finden

Ouvrez le journal et vous trouverez de nombreuses informations sur les entreprises.

Sie werden möglicherweise fragen

Vous vous demanderez peut-être

Dieser bewährte Geschäftsansatz wird uns helfen

Cette approche commerciale éprouvée va nous aider.

Und sie wird wieder nachhaltig Werte schaffen

Et elle créera à nouveau des valeurs durables

Der Axel Springer Verlag wird diese Chancen nutzen

L'Axel Springer Verlag va saisir ces opportunités.

In gemeinsamer Anstrengung werden wir darin fortfahren

Dans un effort commun, nous continuerons dans cette voie

Die Blue Capital wird weiter neue, spannende Trends aufspüren

Blue Capital continuera à détecter de nouvelles tendances passionnantes

dass wir (...) das Ergebnis erneut werden steigern können.

nous (...) pourrons à nouveau augmenter le résultat.

Wir werden unsere Politik des ertragsorientierten Wachstums konsequent fortsetzen

Nous poursuivrons résolument notre politique de croissance axée sur le rendement.

wir werden uns neue, noch ehrgeizigere Ziele setzen

nous nous fixerons de nouveaux objectifs encore plus ambitieux.

Wir haben viel vor und werden unsere Aktionäre nicht enttäuschen

Nous avons de grands projets et nous ne décevrons pas nos actionnaires.

Für das weitere Wachstum werden diese Märkte einen wichtigen Beitrag leisten

Ces marchés apporteront une contribution importante à la poursuite de la croissance.

Mit unserer eigenen lnnovationskraft (…) werden wir diese Aktivitäten weiter forcieren

Avec notre propre force d'innovation (...), nous allons continuer à accélérer ces activités

Verbes de modalité

21Dans BusiReden, tous les verbes de modalité allemands sont représentés sauf "dürfen" (avoir le droit). Leur fréquence absolue est inégale : "können" (pouvoir) est en tête (69 occurrences), suivi de "wollen" (vouloir) (19 occurrences) et de "müssen" (devoir) (10 occurrences). Les verbes de modalité "sollen" (être obligé) et "mögen" (aimer, aimer faire) ne sont utilisés que quatre fois dans le corpus.

Graphique 3 – Distribution des verbes de modalité dans BusiReden.

Graphique 3 – Distribution des verbes de modalité dans BusiReden.

22Au niveau du sens (et pour certain|e|s apprenant|e|s aussi au niveau des formes), l'apprentissage des verbes de modalité est un défi à relever par les germanistes de niveau B1/B2. Leur observation en contexte peut être éclairante, comme l'illustrent les emplois de "müssen" au tableau 5.

Tableau 5 – Lemme "müssen" (devoir).

Tableau 5 – Lemme "müssen" (devoir).

23Dans les lignes 2 à 8 du tableau 5, le sens de "müssen" correspond à un sens proche de celui du verbe français "devoir", plus précisément à une action dirigée par des impératifs ressentis ou présentés comme inéluctables, comme en ligne 5.

Wollen sie im Wettbewerb bestehen, müssen sie global denken und handeln.

(S'ils souhaitent rester compétitifs, ils n'ont d'autre choix que de penser et agir de façon globale.)

La première ligne représente un sens différent. Elle contient la forme négative "muss nicht".

Größe muss nicht zu Schwerfälligkeit (…) führen.

(La grande taille (d'une l'entreprise) ne mène pas forcément à son immobilité).

24Dans ce contexte, la formule "muss nicht" relativise le degré de probabilité qu'une action se réalise. Il semble nécessaire d'avertir les apprenant|e|s du fait que son sens ne correspond pas à celui de la formule anglaise structurellement similaire "must not", qui exprime une interdiction (ne pas avoir le droit). Des nuances de sens comparables peuvent être observées pour d'autres verbes de modalité allemands. L'emploi du verbe "mögen" (bien aimer, aimer faire) peut contribuer à exprimer un faible degré de certitude du locuteur ou de la locutrice par rapport au contenu d'un énoncé.

Es mag angesichts des schwierigen Umfelds noch etwas dauern, bis wir zu der alten Stärke zurückkehren.

(Compte tenu du contexte difficile, il nous faudra peut-être encore un peu de temps avant de retrouver notre force d'antan.)

Dans la citation suivante, le verbe "wollen" (vouloir) renforce l'effet de prise de distance par rapport au sens de l'énoncé.

Es will fast scheinen, als bestimme alle zehn Jahre eine neue Konstellation das Schicksal Ihres Unternehmens.

(Il semblerait presque que tous les dix ans, une nouvelle constellation détermine le destin de votre entreprise.)

6.1.2. Les ngrams pour identifier des énoncés types

25(Noille, 2014, p. 2) propose de lister "des énoncés types, à utiliser selon les divers cas possibles répertoriés et selon le moment dans le discours". Il semble pertinent d'en repérer dans le corpus à l'aide d'une liste de ngrams, donc de suites de mots récurrentes. Le tableau 6 présente les ngrams dans BusiReden composés de suites de trois à six mots. La liste a été manuellement réduite afin d'enlever les occurrences qui ne correspondent pas au critère de formule (semi-)figée.

Tableau 6 – ngrams (3-6).

ngrams

Fréquence absolue

Traduction

nach wie vor

5

encore aujourd'hui

Mit freundlichen Grüßen

5

Avec mes saluations cordiales

in diesem Jahr

4

cette année

für unsere Kunden

4

pour nos clients

an dieser Stelle

4

à cet endroit, à ce stade

Zum ersten Mal

4

pour la première fois

Sehr geehrte Damen und Herren

4

Mesdames et Messieurs

Mitarbeiterinnen und Mitarbeitern

4

collaboratrices et collaborateurs

auf dem Weg zur Nummer Eins weltweit

3

en route vers le numéro un mondial

zum Nutzen unserer

3

au profit de notre

nicht erreicht werden

3

ne seront pas atteints/n'ont pas pu être atteints

in der Vergangenheit

3

dans le passé

in Höhe von

3

à hauteur de

im letzten Jahr

3

l'année dernière

im ersten Halbjahr

3

pendant le premier semestre

im Zusammenhang mit

3

en relation avec, en rapport avec

im Vergleich zum

3

comparé au

gegenüber dem Vorjahr

3

par rapport à l'année précédente

für das gesamte Geschäftsjahr

3

pour l'exercice complet

Vorsitzender des Vorstands

3

président du comité de direction

Unser Ziel ist es

3

Notre but est

USA und Europa

3

Les USA et l'Europe

Sehr geehrte Aktionärinnen und Aktionäre

3

Mesdames et Messieurs les actionnaires

Prozent unseres Umsatzes

3

pourcentage de notre chiffre d'affaire

26Le repérage des ngrams permet d'élaborer les catégories discursives suivantes, inspirées des genres oratoires d'Aristote : références au temps (passé ou avenir), aux résultats de l'entreprise et à ses objectifs. On peut faire classer par les étudiant|e|s les ngrams dans l'une de ces catégories (Tableau 7) et ensuite les encourager à s'en servir pour alimenter leur discours.

Tableau 7 – Catégories discursives dans BusiReden.

Catégorie

Exemple

Traduction

Salutation au début du discours

Sehr geehrte Damen und Herren

Mesdames et Messieurs

Salutation à la fin du discours

Mit freundlichen Grüßen

Avec mes salutations cordiales

Événements passés

in der Vergangenheit

dans le passé

Événements actuels

in diesem Jahr

cette année

Perspectives

auf dem Weg zur Nummer Eins weltweit

en route vers le numéro un mondial

Comparaisons

gegenüber dem Vorjahr

par rapport à l'année précédente

Résultats de l'entreprise

Prozent unseres Umsatzes

pourcentage de notre chiffre d'affaire

Objectifs de l'entreprise

Unser Ziel ist es

Notre but est

6.2. Microstructure

27Dans cette section, le corpus BusiReden est exploré de façon bottom-up : l'observation des données fournit des indices matériels pour décrire et faire comprendre les caractéristiques des discours de fin d'année. L'analyse de la fréquence absolue des étiquettes TreeTagger sera complétée par une analyse portant sur les spécificités lexicales des discours dans le corpus.

6.2.1. Fréquence absolue des étiquettes TreeTagger

Tableau 8 – Fréquence des classes de mots.

Tableau 8 – Fréquence des classes de mots.

28La recherche des étiquettes des classes de mots les plus fréquentes dans le corpus BusiReden place les noms communs, les articles, les prépositions et les adjectifs en pole position.

Adjectifs

29La gestion des terminaisons des groupes nominaux contenant un adjectif fait partie des besoins d'apprentissage des germanistes jusqu'à un niveau avancé. L'exploration du corpus peut aider les apprenant|e|s à progresser dans ce domaine en leur donnant l'occasion de réfléchir sur la langue. Du point de vue du sens, les adjectifs peuvent s'inscrire dans le genre épidictique des discours et servir à "louer ou blâmer" (voir la section 6.1). Dans BusiReden, de nombreux adjectifs contribuent à présenter les entreprises et/ou leur personnel sous un jour positif, comme dans cet exemple trouvé dans le discours de ExxonMobil (mise en gras par moi).

Unsere Mitarbeiter haben gerade in dieser Phase des Wandels außergewöhnliche Leistungen erbracht.

(Nos collaborateurs ont réalisé des performances exceptionnelles tout particulièrement durant cette phase de changement.)

Des critiques ou autocritiques sont plus rares et ont tendance à être expliquées par des phénomènes extérieurs, comme dans l'exemple suivant (entreprise SÜDZUCKER).

Auch waren einmalige Sondereinflüsse, wie das zeitweise das Konsumverhalten lähmende und Exporte behindernde Dioxin- Problem sowie die Auswirkungen des Erdbebens in der Türkei, zu verkraften.

(Il a également fallu faire face à des facteurs exceptionnels uniques, comme le problème de la dioxine, qui a temporairement paralysé la consommation et entravé les exportations, ainsi que les conséquences du tremblement de terre en Turquie.)

Prépositions

30Parmi les classes de mots les plus fréquentes dans BusiReden, ce sont les prépositions qui représentent le défi le plus important en termes d'apprentissage de l'allemand au niveau B1/B2 (Weber, 2020, p. 1), non seulement au niveau de la gestion des terminaisons des éléments déclinables du groupe prépositionnel dont elles font partie, mais aussi au niveau du sens. Parmi les 45 prépositions, on trouve 12 hapax, c'est-à-dire des formes qui n'apparaissent qu'une seule fois dans le corpus.

Tableau 9 – Prépositions (hapax).

Prépositions

Traduction

zugunsten

en faveur de

während

pendant

pro

par

jenseits

au-delà de

inklusive

y compris

hinsichtlich

en ce qui concerne

entsprechend

selon

entlang

le long

außerhalb

en dehors de

anstelle

à la place de

ab

à partir de

31En l'occurrence, les hapax sont intéressants en termes d'apprentissage de l'allemand, niveau avancé. Huit d'entre eux sont suivis du génitif postposé, un cas dont la maîtrise est un indice de niveau très avancé en allemand langue étrangère (Diehl et al., 2000, p. 245). Les trois autres prépositions de cette liste font partie d'une construction ayant un caractère semi-figé. Ces constructions peuvent avoir un intérêt pour la rédaction des discours de fin d'année par les scripteurs novices : "pro Stück" (par pièce), "inklusive Nachwuchskräfte" (la relève incluse), "ab Seite 32" (à partir de la page 32).

Conjonctions de coordination et pronoms personnels

32Les conjonctions de coordination et les pronoms personnels ne sont a priori pas susceptibles de poser problème à des apprenant|e|s d'allemand de niveau B1/B2. Toutefois, il semble défendable d'informer les étudiant|e|s des fréquences élevées et des caractéristiques particulières de ces faits linguistiques dans les discours de fin d'année afin de les inciter à les intégrer de façon délibérée et consciente dans leurs textes.

Conjonctions de coordination

Graphique 4 – Distribution des trois conjonctions de coordination les plus fréquentes dans BusiReden.

Graphique 4 – Distribution des trois conjonctions de coordination les plus fréquentes dans BusiReden.

33Le graphique 4 atteste de la présence des formes "und" (et), "sowie" (ainsi que) et "oder" (ou) dans le corpus. Elles peuvent faire partie de formules à vocation inclusive qui juxtaposent des noms désignant des personnes dans le premier discours de Hapimag (mise en gras par moi).

Dass das Hapimag-Schiff der bewegten See auf Kurs geblieben ist, verdanken wir vielen. Ihnen allen, die sich den anstehenden Herausforderungen engagiert, professionell und zukunftsgerichtet gestellt haben, möchten wir deshalb danken: den Hapimag Mitarbeiterinnen und Mitarbeitern, dem neuen Management Team, dem Verwaltungsrat und all unseren Partnerinnen und Partnern.

(Si le navire Hapimag a pu garder le cap sur cette mer agitée, nous le devons à de nombreuses personnes. Nous tenons donc à remercier tous ceux qui ont relevé les défis qui se présentaient à eux avec engagement, professionnalisme et dans une perspective d'avenir : les collaboratrices et collaborateurs de Hapimag, la nouvelle équipe de direction, le conseil d'administration et tous nos partenaires.)

Pronoms personnels

Tableau 10 – Pronoms personnels (Index).

Tableau 10 – Pronoms personnels (Index).

34Les lemmes "wir" ("nous") et "Sie" ("vous" forme de politesse) se placent en tête de la liste des pronoms personnels dans BusiReden ; elles représentent plus de deux tiers des occurrences obtenues au total. L'inclusion explicite du public pendant le discours qui lui est adressé peut être interprétée comme le reflet d'une volonté de fédérer les membres de l'entreprise (voir le terme de "Wir-Gefühl" utilisé dans le milieu de l'entreprise5, que l'on peut traduire par "le sentiment d'appartenance"). L'omniprésence de "wir" ("nous", fonction sujet) et "uns" ("nous", fonction COD) caractérise d'ailleurs fortement le discours de l'entreprise Henkel reproduit en section 2.

6.2.2. Spécificités lexicales des discours des entreprises

35Afin de savoir dans quelle mesure les discours de fin d'année se ressemblent entre eux (en quelque sorte, afin de pouvoir répondre à la question : "Existe-t-il un discours type ?"), j'ai créé une partition dont les sous-parties correspondent aux 20 discours. Cette fonctionnalité de TXM permet d'analyser chaque texte de façon isolée et de contraster les caractéristiques avec celles de l'ensemble des données du corpus.

36Le graphique 5 offre une vue d'ensemble de la fréquence pondérée (voir la définition infra) des pronoms personnels dans les 20 textes du corpus. Le score correspondant au premier texte apparaît à l'extrémité gauche, celui du dernier à l'extrémité droite du graphique 5. À part les deux valeurs extrêmes, cette fréquence semble comparable dans les discours de BusiReden : les valeurs se situent majoritairement dans la limite du seuil de banalité, signalé par les deux lignes rouges dans le graphique 5.

Graphique 5 – Présence des pronoms personnels dans les différents discours.

Graphique 5 – Présence des pronoms personnels dans les différents discours.

37Le tableau 11 présente en détail les fréquences absolues des formes associées à la classe de mots "pronom personnel" (étiquette PPER) pour les deux entreprises pour lesquelles des valeurs extrêmes ont été constatées. "T" veut dire "taille du texte", l'indice indique la fréquence pondérée : on y apprend dans quelle mesure une classe de mots est sur- ou sous-représentée dans un des discours du corpus par rapport à l'ensemble des données.

Tableau 11 – Spécificités des pronoms personnels (étiquette PPER) dans les discours de deux entreprises.

Allianz text1

Allianz text2

Hapimag text1

Hapimag text2

T 945

Indice

T 1276

Indice

T 1823

Indice

T 1823

Indice

37

2,3

75

11,6

19

-0,9

9

-11,8

38On peut constater que le discours Allianz text2 contient une proportion de pronoms personnels plus importante (indice : 11,6) que les autres discours, notamment le deuxième texte de l'entreprise Hapimag (indice : -11,8). Ces caractéristiques extrêmes ne s'appliquent toutefois pas aux autres textes de ces deux entreprises, ce qui permet de constater une certaine régularité dans le domaine de l'emploi des pronoms personnels dans les discours de fin d'année.

7. Mise en œuvre du scénario BusiReden

39Cette section présente des éléments du scénario BusiReden qui ont été testés en janvier 2022 avec quatre étudiant|e|s inscrit|e|s en master 1 MEEF, parcours allemand, à l'Inspé de Paris. Des moments de démonstration par l'enseignante alternent avec des moments d'exploration libre ou guidée pour ensuite mener à la production d'un discours par les étudiant|e|s. Les activités proposées peuvent également convenir pour un public de LEA. Il faudra toutefois prévoir, pour ce public, une phase d'accompagnement plus intense lors du moment de production individuelle d'un discours de fin d'année.

7.1. Présentation du corpus BusiReden sur Ortolang

  • Regarder ensemble la description du corpus

  • Parcourir le dossier

  • Afficher le fichier busireden.xml et expliquer des étiquettes xml dans le code source.

Figure 1 – Composantes du dossier BusiReden sur Ortolang.

Figure 1 – Composantes du dossier BusiReden sur Ortolang.

7.2. Observation collaborative du genre textuel "discours"

40Pour exécuter cette activité, un éditeur de texte collaboratif en ligne est utilisé (Framapad, Framasoft, n.d.).

41Consignes

    • 6 Voir la section 2 pour l'original allemand de ce discours et sa traduction en français.

    Lisez ce discours de l'entreprise Henkel6. Quelles sont ses caractéristiques ? Qu'est-ce qui le distingue d'autres genres textuels proches (philosophie de l'entreprise, rapport d'activités, discours de départ en retraite, etc.) ?

  • Quels éléments des trois genres de discours d'Aristote (Duteil-Mougel, 2005) retrouvez-vous dans le discours de l'entreprise Henkel ?
    a) le genre délibératif (discours portant sur l'avenir, destiné à prendre des décisions) ;
    b) le genre judiciaire (pour convaincre, en se référant à des faits passés) ;
    c) le genre épidictique (pour louer ou blâmer).

  • Quels phénomènes ou faits linguistiques pourrait-on rechercher dans le corpus BusiReden pour savoir quelles tendances – a), b) ou c) – se reflètent dans les discours de fin d'année ?

7.3. Fonctionnalités de base de TXM

7.3.1. Démonstration technique

  • Propriétés : nombre de tokens

  • Édition : étiquettes sous forme de pop-ups

  • Lexique : formes et étiquettes

  • Concordance : classements, paramétrages, retour au texte complet

42Lors de cette phase de travail, une fiche présentant les étiquettes du TreeTagger7 (DWDS–Digitales Wörterbuch der deutschen Sprache. Das Wortauskunftssystem zur deutschen Sprache in Geschichte und Gegenwart, n.d.) est distribuée aux étudiant|e|s.

7.3.2. Phase d'expérimentation libre

7.3.3. Démonstration technique

  • Création d'une partition nommée "Firmen" (Entreprises), fonction "Simple – Structure : company (entreprise) – Propriété : name (nom)

  • Affichage des dimensions des différents discours (leur taille en termes de token)

  • Observation des spécificités du corpus à l'exemple des pronoms personnels (étiquette "PPER")

7.3.4. Phase d'expérimentation libre

7.3.5. Démonstration technique

43Exploration d'un phénomène ou fait linguistique :

  • Adjectifs

  • Prépositions

  • Temps

  • Modes

  • ngrams

7.3.6. Exploration d'un fait linguistique en binômes

7.4. Traitement des questions qui ont émergé pendant la phase d'exploration

44Un des binômes a souhaité se renseigner sur les débuts de discours, qui relèvent de la phraséologie. La requête TXM "geehrte|Liebe|Meine" (honorés, honorées|Chers, chères|Mes) fournit neuf formules différentes.

Tableau 12 – Formules de début de discours.

  • 8 Traduction littérale : "bien honoré|e|".

Meine Damen und Herren

Mesdames et Messieurs

Liebe Aktionärinnen und Aktionäre

Chères actionnaires

Sehr geehrte8 Aktionäre

Chers actionnaires

Sehr geehrte Damen und Herren

Chères Mesdames, chers Messieurs

Sehr geehrte Investoren

Chers investisseurs

Sehr geehrte Damen und Herren, liebe Freunde von Esso und Mobil

Mesdames et Messieurs, chers amis d'Esso et de Mobil

Sehr geehrte Aktionärinnen und Aktionäre, sehr geehrte Damen und Herren

Chères actionnaires, Mesdames et Messieurs

Sehr geehrte Damen und Herren Aktionäre

Mesdames et Messieurs les actionnaires

Sehr geehrte Damen und Herren

Chères Mesdames, chers Messieurs

45On peut constater une variété plus grande en allemand qu'en français en ce qui concerne l'élément précédant le nom ou les noms désignant l'auditoire. En français oral, la distinction entre la forme féminine et masculine de l'adjectif "cher" n'est pas audible, et "actionnaire" est un nom épicène (sa forme ne varie pas selon le genre). J'ai choisi la forme féminine pour traduire "cher" dans les deux exemples de ce tableau afin de la distinguer des formules utilisant uniquement la forme masculine.

7.5. Rédaction d'un discours

46Après avoir pris en main quelques fonctionnalités de TXM et après avoir librement exploré le corpus BusiReden, les deux binômes, composés d'une personne francophone et d'une personne germanophone, ont été invités à rédiger un discours. Voici le discours produit par Lena et Lilly.

Sehr geehrte Aktionäre und Aktionärinnen, sehr geehrte Damen und Herren, Das letzte Geschäftsjahr übertraf die bei dem vorigen Jahresabschluss formulierten Erwartungen bei weitem. Dank dem vollen Einsatz unserer Mitarbeiter*innen konnten wir Gewinne verzeichnen und zählen heute zu den aktivsten und nachhaltigsten Firmen Deutschlands. Unsere vergangenen und aktuellen Erfolge ermöglichen uns, den zukünftigen Herausforderungen entspannt entgegenzusehen. Wir scheuen uns nicht, auch im kommenden Jahr ehrgeizige Ziele zu verfolgen. Um diese zu erreichen müssen wir weiterhin an einem Strang ziehen. Im Namen des Vorstands danke ich allen, die sich unsere wichtige Aufgabe widmen, für ihr Engagement.

Mit freundlichen Grüßen

(Chers actionnaires, Mesdames et Messieurs, le dernier exercice a dépassé de loin les attentes formulées lors de la clôture annuelle précédente. Grâce à l'engagement total de nos collaborateur*e*s, nous avons enregistré des bénéfices et comptons aujourd'hui parmi les entreprises les plus actives et les plus durables d'Allemagne. Nos succès passés et présents nous permettent d'envisager les défis futurs avec sérénité. Nous poursuivrons avec audace des objectifs ambitieux pour l'année à venir. Pour les atteindre, nous devons continuer à faire corps. Au nom du conseil d'administration, je remercie toutes les personnes qui se consacrent à notre importante mission pour leur engagement.

Avec mes meilleures salutations)

47Du point de vue de la langue, ce texte est presque parfait ; il manque une virgule et des terminaisons requises par le datif féminin dans "unsere wichtige Aufgabe" (notre tâche importante). Ce discours contient plusieurs formules pertinentes dont celle utilisée tout au début. Il se termine par la formule "Mit freundlichen Grüßen" (Avec mes meilleures salutations). On peut trouver que ce type de formule convient davantage à une fin de lettre qu'à une fin de discours oral. Toutefois, trois des vingt discours du corpus se terminent ainsi. Par ailleurs, il est remarquable que les étudiant|e|s utilisent le symbole "*" afin d'indiquer que le mot "Mitarbeiter*innen" doit être prononcée de façon inclusive. Elles se sont donc approprié les données du corpus tout en réactualisant le genre textuel qui y est représenté.

8. Perspectives

48Cet article a cherché à mettre en évidence que l'intégration d'un corpus réflexif dans un scénario peut contribuer à circonscrire les spécificités discursives d'un genre textuel pratiqué en entreprise, le discours de fin d'année, et à fournir des pistes pour l'enseignement-apprentissage de la production d'un tel texte en langue étrangère. Certes, certaines requêtes appliquées au corpus BusiReden risquent de ne pas aboutir en raison du nombre restreint des tokens, et il serait intéressant d'y ajouter d'autres discours ; toutefois, en explorant un corpus de petite taille, les apprenant|e|s ne sont pas noyés dans une masse d'informations et ils accèdent rapidement à l'essentiel des informations nécessaires pour formuler un discours de fin d'année. On peut aussi trouver que les données ne sont pas suffisamment actuelles. Une solution serait de récolter soi-même des discours plus récents et de créer son propre corpus.

49D'autres pistes linguistiques et pédagogiques peuvent être explorées : au niveau de l'analyse linguistique du genre textuel, il peut être fructueux de comparer les données du corpus BusiReden à celles du corpus Politische Reden, accessible sur le DWDS (Barbaresi, 2019). De plus, on peut choisir d'insérer l'activité de production écrite dans un cadre plus large en invitant les étudiant|e|s à faire connaissance avec une entreprise en particulier : ils ou elles consulteront, de façon individuelle, le site de cette entreprise ou s'adresseront à son service de communication pour obtenir des documents et renseignements supplémentaires, par exemple les bilans de fin d'année (Jahresabschlussberichte), pouvant alimenter le discours qu'ils ou elles auront à rédiger et peut-être même à enregistrer dans le cadre du cours de langue étrangère.

Haut de page

Bibliographie

Adam, J.-M. (2012). Discursivité, généricité et textualité. Distinguer pour penser la complexité des faits de discours. Recherches, 1(56), 9‑27. https://revue-recherches.fr/wp-content/uploads/2014/06/009-027-Adam.pdf

Barbaresi, A. (2019). German Political Speeches Corpus [Data set]. Zenodo. https://zenodo.org/record/3611246#.YjTLkjXjKM8

Boch, F., Grossmann, F., & Rinck, F. (2017). Chapitre 5. Écrire en tant qu'apprenti chercheur. In C. Frier (Éd.), Écrire dans l'enseignement supérieur – Des apports de la recherche aux outils pédagogiques (p. 211‑247). UGA Éditions. http://books.openedition.org/ugaeditions/1454

Busireden, voir Sens Texte Informatique Histoire

Charles, M. (2007). Reconciling top-down and bottom-up approaches to graduate writing : Using a corpus to teach rhetorical functions. Journal of English for Academic Purposes, 6(4), 289‑302. https://www.academia.edu/8674358/Reconciling_top_down_and_bottom_up_approaches_to_graduate_writing_Using_a_corpus_to_teach_rhetorical_functions

Charles, M. (2019). Do-it-yourself corpora for LSP: Demystifying the process and illustrating the practice. Journal of Teaching English for Specific and Academic Purposes, 6(2). 217-224. https://scriptamanent.sdutsj.edus.si/ScriptaManent/article/view/285/195

Decorde, M., Guillot-Barbance, C., Heiden, S., Landragin, F., Lavrentiev, A., Mélanie-Becque, F., Oberlé, B., Pincemin, B., Quignard, M., Rebasti, F., Rousier-Vercruyssen, L., & Tmart, Z. (2019). Annotation URS (Unité-Relation-Schéma) version 1.0 (S. Heiden, Éd.). https://www.lattice.cnrs.fr/democrat/files/txm-manual-urs-extension-v1.0.pdf

Deepl (2017). [Service de traduction automatique]. https://www.deepl.com/translator

Diehl, E., Christen, H., Leuenberger, S., Pelvat, & Studer, T. (2000). Grammatikunterricht, alles für der Katz? Untersuchungen zum Zweitsprachenerwerb Deutsch. Niemeyer.

Duteil-Mougel, C. (2005). Introduction à la rhétorique Ch. II. Texto! http://www.revue-texto.net/Reperes/Themes/Duteil/Duteil_Rhetorique1.html

DWDS – Digitales Wörterbuch der deutschen Sprache. Das Wortauskunftssystem zur deutschen Sprache in Geschichte und Gegenwart. (n. d.). Berlin-Brandenburgischen Akademie der Wissenschaften,. https://www.dwds.de/

Framasoft (n.d.). Framapad [Éditeur de texte collaboratif]. https://framapad.org/

Heiden, S., Magué, J.-P., & Pincemin, B. (2010). TXM : Une plateforme logicielle open-source pour la textométrie – conception et développement. Proceedings of the 10th International Conference Journées d'Analyse statistique des Données Textuelles, 2(3), 1021‑1032. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00549779/document

House, J. (2011). Covert translation: Business Communication (new). Version 0.2. Archived in the Hamburger Zentrum für Sprachkorpora. https://corpora.uni-hamburg.de/hzsk/en/islandora/object/text-corpus%3Actwirtalt-0.2

Jablonkai, R., Forti, L., Abad Castelló, M., Salengros Iguenane, I., Schaeffer-Lacroix, E., & Vyatkina, N. (2020). Data-driven learning for languages other than English : The cases of French, German, Italian, and Spanish. In K.-M. Frederiksen, S. Larsen, L. Bradley, & S. Thouësny (Éds.), CALL for widening participation : Short papers from EUROCALL 2020 (1ère éd., p. 132‑137). Research-publishing.net.

Johns, T. (1997). Kibbitzing one-to-ones. Web version of notes for presentation at BALEAP. BALEAP meeting on Academic Writing, 1997-11-29. University of Reading.

Kilgarriff, A., Rychlý, P., & Pomikálek, J. (n.d.). Sketch Engine | language corpus management and query system. Lexical Computing. https://www.sketchengine.eu/

Larsson, T., Paquot, M., & Biber, D. (2021). Chapter 9. On the importance of register in learner writing : A multi-dimensional approach. In E. Seoane & D. Biber (Éds.), Studies in Corpus Linguistics (Vol. 103, p. 235‑258). John Benjamins Publishing Company.

Mayaffre, D. (2002). Les corpus réflexifs : entre architextualité et hypertextualité. Corpus, 1. http://journals.openedition.org/corpus/11

Moretti, F. (2013). Distant reading. Verso. https://www.versobooks.com/books/1421-distant-reading

Noille, C. (2014). Les genres du discours dans l'ancienne rhétorique : listes, schémas et mode d'emploi, avec un exemple (le discours de Germanicus). Exercices de rhétorique, 3. http://journals.openedition.org/rhetorique/337

Ortolang (2015). Open Resources and TOols for LANGuage. [Infrastructure en réseau offrant un réservoir de données (corpus, lexiques, dictionnaires, etc.) et d'outils sur la langue et son traitement]. https://www.ortolang.fr/

Pérez-Paredes, P. (2022). A systematic review of the uses and spread of corpora and data-driven learning in CALL research during 2011-2015. Computer Assisted Language Learning, 35(1‑2), 36-61. https://www.repository.cam.ac.uk/handle/1810/299122

Politische Reden [Corpus]. https://www.dwds.de/d/korpora/politische_reden

RFTagger Java Interface. (n.d.). http://sifnos.sfs.uni-tuebingen.de/resource/A4/rftj/

Schaeffer-Lacroix, E. (2018). Préparer un corpus pour TXM. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01676053

Schaeffer-Lacroix, E. (2019). Corpus et didactique de l'allemand – La langue à bras-le-corps. Lambert-Lucas. http://www.lambert-lucas.com/livre/corpus-et-didactique-de-lallemand/

Schmid, H. (1994). Probabilistic Part-of-Speech Tagging Using Decision Trees. Proceedings of the International Conference on New Methods in Language Processing. International Conference on New Methods in Language Processing, Manchester, UK. http://www.cis.uni-muenchen.de/~schmid/tools/TreeTagger/data/tree-tagger1.pdf

Sens Texte Informatique Histoire – EA 4509 (STIH) (Éd.). (2022). BusiReden [Corpus]. ORTOLANG (Open Resources and TOols for LANGuage) - www.ortolang.fr, v1, https://hdl.handle.net/11403/korpora/v1

TXM (2014) [plateforme combinant des techniques pour l'analyse de corpus de textes structurés et annotés]. https://txm.gitpages.huma-num.fr/textometrie/Pr%C3%A9sentation/

Weber, T. (2020). Präpositionen und Deutsch als Fremdsprache: Quantitative Fallstudien im Lernerkorpus MERLIN [Thèse]. Universität Mannheim]. https://madoc.bib.uni-mannheim.de/54296

Yan Rui. (2014). Modélisation des patrons lexico-syntaxiques dans le corpus Scientext : Exemple des verbes d'opinion. Colloque international des étudiants chercheurs en DIdactique des langues et en Linguistique. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01252355

Haut de page

Notes

1 Un corpus réflexif contient des textes représentant un genre textuel identifiable (Mayaffre, 2002).

2 Les exemples cités dans cet article sont traduits avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) + post-édition.

3 Le terme de "token" utilisé pour les comptages désigne une forme dans le corpus. Le comptage des tokens se distingue de celui des types, qui se restreint aux lemmes identifiés dans un corpus, c'est-à-dire aux formes pouvant servir d'entrée de dictionnaire. TXM indique systématiquement le nombre de tokens, compris comme l'inventaire des formes lexicales et des signes de ponctuation.

4 Les traductions sont indicatives ; elles peuvent varier selon le contexte.

5 https://www.experto.de/businesstipps/so-gestalten-sie-eine-jahresabschluss-rede-die-ihre-mitarbeiter-beruehrt.html

6 Voir la section 2 pour l'original allemand de ce discours et sa traduction en français.

7 https://www.dwds.de/d/korpussuche#pos

8 Traduction littérale : "bien honoré|e|".

Haut de page

Table des illustrations

Titre Graphique 1 – Répartition des verbes.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-1.png
Fichier image/png, 34k
Titre Graphique 2 – Verbes au présent (fréquence 3<).
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-2.png
Fichier image/png, 28k
Titre Graphique 3 – Distribution des verbes de modalité dans BusiReden.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-3.png
Fichier image/png, 32k
Titre Tableau 5 – Lemme "müssen" (devoir).
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-4.png
Fichier image/png, 26k
Titre Tableau 8 – Fréquence des classes de mots.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-5.png
Fichier image/png, 8,8k
Titre Graphique 4 – Distribution des trois conjonctions de coordination les plus fréquentes dans BusiReden.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-6.png
Fichier image/png, 105k
Titre Tableau 10 – Pronoms personnels (Index).
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-7.png
Fichier image/png, 5,6k
Titre Graphique 5 – Présence des pronoms personnels dans les différents discours.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-8.png
Fichier image/png, 42k
Titre Figure 1 – Composantes du dossier BusiReden sur Ortolang.
URL http://journals.openedition.org/alsic/docannexe/image/5900/img-9.png
Fichier image/png, 11k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eva Schaeffer-Lacroix, « "Es ist vieles getan, es bleibt vieles zu tun." – Production assistée par corpus d'un discours de fin d'année en cursus LEA allemand »Alsic [En ligne], Vol. 25, n° 2 | 2022, mis en ligne le 15 mars 2022, consulté le 13 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/alsic/5900 ; DOI : https://doi.org/10.4000/alsic.5900

Haut de page

Auteur

Eva Schaeffer-Lacroix

Eva Schaeffer-Lacroix est maîtresse de conférences HDR en études germaniques à Sorbonne Université – Inspé de Paris. Ses recherches portent sur les corpus numériques (usages pédagogiques et analyse de discours), la production écrite, la réflexion sur la langue, la traduction audiovisuelle et l'audiodescription.
Affiliation : Sorbonne Université – Inspé de Paris.
Courriel : elacroix@inspe-paris.fr
Toile : http://didaktik.hautetfort.com
Orcid : https://orcid.org/0000-0002-6260-9095
CV Hal : https://cv.archives-ouvertes.fr/eva-schaeffer-lacroix
Adresse : laboratoire STIH (Sens Texte Informatique Histoire), E3 Linguistique computationnelle, maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, France.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search