Navigation – Plan du site

AccueilNuméros82Thèses récentesDu médicament informel au médicam...

Thèses récentes

Du médicament informel au médicament libéralisé. Les offres et les usages du médicament pharmaceutique industriel à Cotonou (Bénin)

Thèse pour l’obtention du doctorat d’Anthropologie sociale, EHESS Paris, mars 2010, 421 p. + annexes, sous la direction de Doris Bonnet
Carine Baxerres

Texte intégral

1Résumé — La thèse porte sur le rapport que la société béninoise entretient avec le médicament pharmaceutique industriel, dans le contexte globalisé actuel. Ce rapport est décrit à travers le concept de socialisation du médicament, concept central de la thèse.

2Une fois la problématique et la méthodologie de recherche présentées, la thèse débute par l’investigation du phénomène du marché informel du médicament, particulièrement dynamique dans les pays francophones d’Afrique. Les acteurs de la vente (détaillants et grossistes), de même que leurs clients, les produits distribués ainsi que leurs sources d’approvisionnement sont scrupuleusement interrogés. Le caractère avant tout marchand de ce marché informel, de même que la fonction de distribution pharmaceutique qu’il remplit auprès des habitants de Cotonou sont mis en avant et permettent de déconstruire les images d’ordinaire véhiculées sur ce phénomène.

3Au-delà des médicaments du marché informel, ce sont les usages que les habitants de Cotonou font globalement des médicaments pharmaceutiques industriels qui sont révélateurs de la socialisation du médicament au Bénin. Extrêmement familiers et banalisés, ces objets tendent à être aujourd’hui utilisés au quotidien de manière plus importante que les tisanes à bases de plantes, de racines et d’écorces. Des perceptions spécifiques sont développées par les habitants de Cotonou à leur endroit et l’utilisation qu’ils en font est influencée à la fois par les expériences de soins qu’ils acquièrent dans les centres de santé biomédicale et à la fois par les savoirs qu’ils disent « traditionnels » et se transmettent de génération en génération. Ces influences que l’on peut dire globales et locales s’associent aujourd’hui pour favoriser une consommation importante et quasi-quotidienne de médicaments pharmaceutiques industriels. Celle-ci se pratique bien souvent sur le mode de l’automédication, selon des objectifs de santé spécifiques (curatifs, préventifs, de maintien de la santé) mais dont les modalités sont loin d’être toujours conformes aux recommandations biomédicales.

4Les situations qui viennent d’être présentées sont finalement analysées à travers la description du système pharmaceutique effectivement à l’œuvre au Bénin. Les logiques et modalités de fonctionnement des différents acteurs de la distribution pharmaceutique – publics, privés et informels – qui le composent sont explicitées. La prégnance actuelle, au sein de ce système pharmaceutique, de la valeur marchande du médicament sur sa valeur thérapeutique encadrée par un professionnel de la biomédecine est explicative des situations observées. La description des sources d’approvisionnement en médicaments permet de prolonger cette analyse. Elle conduit, grâce à l’ethnographie précise des modalités d’approvisionnement des acteurs du marché informel du médicament, à la comparaison des sources d’approvisionnement pharmaceutique du Bénin avec celles de ces voisins anglophones (Nigeria, Ghana). Plus globalement, le modèle de distribution pharmaceutique en vigueur dans ces différents pays, qualifié pour le Bénin de « modèle administré » et pour le Nigeria et le Ghana de « modèle libéral », sont mis en relief les uns vis-à-vis des autres.

5Finalement, l’étude fait apparaître que les réalités observées à Cotonou sont opérantes à une échelle plus globale. Elle met en avant l’impact des modes de distribution des médicaments en cours dans un pays sur la consommation pharmaceutique de ses habitants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Carine Baxerres, « Du médicament informel au médicament libéralisé. Les offres et les usages du médicament pharmaceutique industriel à Cotonou (Bénin) »Bulletin Amades [En ligne], 82 | 2010, mis en ligne le 30 octobre 2011, consulté le 24 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/amades/1158 ; DOI : https://doi.org/10.4000/amades.1158

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search