Navigation – Plan du site
Thèses récentes

Les discriminations selon l’origine dans l’accès aux soins. Étude en France métropolitaine et en Guyane française

Thèse de santé publique, option sociologie, réalisée à l’Université Paris 11 sous la direction de Didier Fassin et soutenue à l’EHESS, 54 boulevard Raspail, 75 006 Paris, le 12 septembre 2006.
Estelle Carde

Texte intégral

1La discrimination selon l’origine est d’abord appréhendée à travers quatre approches :

  • juridique : la discrimination est définie comme un traitement différentiel, défavorable et illégitime

  • politique : la façon de nommer l’origine en République française détermine les possibilités d’objectivation des discriminations selon l’origine

  • sociologique : la discrimination selon l’origine est le pendant agi d’une perception, celle d’une différence d’origine

  • de santé publique : quand elle est réalisée lors de l’accès aux soins et à un niveau collectif, la discrimination est productrice d’inégalités sociales dans l’accès aux soins.

2La présentation des résultats se décline ensuite en trois parties.

3La première, bibliographique, situe la place faite à l’étranger et au précaire au sein des politiques de l’accès aux soins menées en France depuis une quinzaine d’années. Elle retrace en particulier la progressive exclusion des étrangers en situation irrégulière de la protection sociale.

4Dans les deux parties suivantes sont analysés des entretiens et des observations menés auprès de 175 professionnels de l’accès aux soins, en métropole et en Guyane, de 2001 à 2003.

5Une typologie des processus discriminatoires est d’abord dressée à partir des données recueillies en métropole.

6Dans les deux premiers types, le traitement discriminatoire opéré par un professionnel s’articule à l’altérité qu’il perçoit chez l’usager victime de la discrimination. Le premier type procède par délégitimation : l’altérité de l’usager est un défaut de légitimité qui justifie, selon le professionnel, une restriction de son accès aux soins. Le second type relève de la différenciation : le professionnel perçoit une différence, chez l’usager, qui justifie que ce dernier soit orienté vers un service dérogatoire plutôt que vers le service proposé au « tout venant ».

7Le troisième type correspond à des discriminations indirectes qui affectent préférentiellement les étrangers en situation de précarité et qui sont produites par des dysfonctionnements institutionnels. Il n’y a ni perception d’une altérité, ni intentionnalité, de la part du professionnel qui discrimine.

8Cette typologie est ensuite appliquée à un terrain resserré à un département d’outre-mer, la Guyane. L’analyse de ce terrain révèle l’intérêt, pour l’étude des discriminations, de l’usage par le chercheur des catégories ethniques et raciales utilisées localement, si cependant ces dernières sont croisées avec un ensemble de variables (professionnelles, géographiques et socio-économiques) et si elles sont précisément appréhendées au regard des enjeux identitaires locaux.

9La Guyane s’avère constituer un terrain « propice » aux discriminations selon l’origine. D’abord en effet, l’importance des difficultés économiques, des flux migratoires et des revendications identitaires émanant des diverses communautés guyanaises favorise le déploiement de processus de délégitimation et de différenciation. Ensuite, les difficultés d’adaptation locale du système de soins national génèrent des inégalités géographiques et économiques dans l’accès aux soins qui, parce qu’elles sont stratifiées selon l’origine, sont constitutives de discriminations indirectes dans l’accès aux soins.

10La thèse se conclut par une série de recommandations relatives à la lutte contre les discriminations selon l’origine dans l’accès aux soins.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Estelle Carde, « Les discriminations selon l’origine dans l’accès aux soins. Étude en France métropolitaine et en Guyane française », Bulletin Amades [En ligne], 68 | 2006, mis en ligne le 04 février 2009, consulté le 24 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/amades/358

Haut de page

Auteur

Estelle Carde

Estelle.carde@tele2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals