Navigation – Plan du site

AccueilNuméros76Thèses récentesSida et minorités postcoloniales....

Thèses récentes

Sida et minorités postcoloniales. Histoire sociale, usages et enjeux de la cible « Migrants » dans les politiques du sida en France

Thèse pour l’obtention du doctorat d’anthropologie sociale et ethnologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, préparée sous la direction de M. Jean-Pierre Dozon, 446p ages
Sandrine Musso

Texte intégral

Résumé de la thèse

1Cette thèse présente et discute la manière dont le problème du sida s’est posé en France dans le cas particulier des populations migrantes ou issues de l’immigration, ainsi que les réactions, mobilisations, politiques publiques, actions associatives que cette maladie a suscité en regard de ces populations. L’objet de la thèse se situe au carrefour de l’anthropologie politique de la santé et de la socio-anthropologie de l’immigration. Ce travail entend démontrer que l’étude des enjeux et controverses entre acteurs (institutionnels et associatifs) visant à promouvoir l’émergence d’une cible, celle des « migrants/étrangers », dans les politiques du sida en France, constitue un domaine exemplaire et avant-gardiste des évolutions contemporaines du traitement social de la « question immigrée » sur le territoire national.

2Trois axes sont successivement présentés. Le premier a trait aux diverses échelles de contextualisation de la problématique et de l’objet de la recherche, par l’exercice d’un « détour » à la fois éthique, historique et spatial au regard de la question traitée. Le second se consacre à l’émergence et la légitimation progressive de la cible des « Migrants » dans les politiques publiques, l’épidémiologie du sida, et les programmes des associations de lutte contre le sida. Le troisième axe traite de  la manière dont le sida constitue un révélateur social de la redéfinition des frontières de l’altérité, aux « bords » comme à l’intérieur, de la société française contemporaine. Elle présente, par l’évocation  de l’histoire des mobilisations relatives à la « cause de l’étranger malade », les réponses juridiques et plus globalement sociales à l’épidémie et les récits de personnes affectées ou malades, les marges rendues visibles aux frontières du droit commun et d’une histoire officielle de l’épidémie.

3Ce travail est issu d’enquêtes de terrain multi-sites, et promeut une démarche réflexive et impliquée. Il propose une mise en perspective sur la responsabilité de l’anthropologue face aux  enjeux  politiques  d’une demande sociale, dans un contexte propice à la « culturalisation » de l’exclusion.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sandrine Musso, « Sida et minorités postcoloniales. Histoire sociale, usages et enjeux de la cible « Migrants » dans les politiques du sida en France »Bulletin Amades [En ligne], 76 | 2009, mis en ligne le 29 novembre 2009, consulté le 27 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/amades/672 ; DOI : https://doi.org/10.4000/amades.672

Haut de page

Auteur

Sandrine Musso

sandrinemusso@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search