Navigation – Plan du site

AccueilNuméros24Comptes-rendusAbdiel Rodríguez Reyes, Pensamien...

Comptes-rendus

Abdiel Rodríguez Reyes, Pensamiento Crítico: Ensayos sobre Filosofía de la Liberación y Decolonialidad

Heraldos Editores, Lima, 2021, 141 pages
Luis Martínez Andrade
Référence(s) :

Heraldos Editores, Lima, 141 pages

Texte intégral

1 Face à la crise civilisationnelle exprimée dans la crise sanitaire et à l’urgence d’un changement de socialisation, il est important de s’intéresser aux projets géopolitiques proposant une alternative radicale à la logique meurtrière de la modernité capitaliste. C’est pourquoi, dans cette période mouvementée, l’ouvrage du philosophe Panaméen Abdiel Rodríguez Reyes s’avère incontournable. Composé de six chapitres et de deux annexes, ce recueil d’essais écrits à partir d’un positionnement critique et décolonial nous offre une analyse non seulement sur le rôle de la Philosophie de la libération dans la construction d’une pensée critique contemporaine mais aussi sur les apports théoriques et politiques du philosophe Enrique Dussel.

2 Ainsi, l’auteur aborde le « moment matériel » de la Philosophie de la libération (Chapitre 1), les protagonistes du tournant décolonial de la pensée latinoaméricaine tels que les sociologues Aníbal Quijano et Ramón Grosfoguel et les philosophes Enrique Dussel et Nelson Maldonado-Torres (Chapitre 2), la blessure coloniale (Chapitre 3), le lien entre l’affirmation de la vie et la communauté (Chapitre 4), la contribution du philosophe d’origine argentin Enrique Dussel au tournant décolonial (Chapitre 5) et l’importance du désigne à partir d’en bas proposé par Arturo Escobar (Chapitre 6). Nous trouvons, dans les annexes, un percutant essai sur la portée du livre Le Capital de Karl Marx et un intéressant interview avec le philosophe Nelson Maldonado-Torres sur la notion de tournant décolonial et les différences géopolitiques entre le postcolonial et le décolonial.

3 Ce livre a le mérite non seulement de retracer la généalogie, à partir de la figure d’Enrique Dussel, du tournant décolonial de la pensée latinoaméricaine mais aussi de prendre à bras-le-corps les querelles géopolitiques (le coup d’État contre Evo Morales en Bolivie, par exemple) des protagonistes du réseau décolonial. Au cours de ces pages, nous observons le compromis et la passion de l’auteur qui, sans se cacher dans la fausse idée de neutralité du chercheur, nous invite à repenser nos concepts et catégories afin de proposer un autre paradigme civilisationnel : la Transmodernité chère à Enrique Dussel.

4 Finalement, nous sommes convaincus que les réflexions faites par Abdiel Rodríguez Reyes, dans le sillage de la Philosophie de la libération, ne laisserons pas les lecteurs et lectrices qui s’intéressent à la transformation de cette société profondément inégale indifférents. Il va sans dire que les réflexions de l’auteur sont inspirées de la longue tradition de luttes socio-politiques animées par des populations afro-indigènes, protagonistes de ce tournant décolonial.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luis Martínez Andrade, « Abdiel Rodríguez Reyes, Pensamiento Crítico: Ensayos sobre Filosofía de la Liberación y Decolonialidad  »Amerika [En ligne], 24 | 2022, mis en ligne le 22 juillet 2022, consulté le 10 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/amerika/16380 ; DOI : https://doi.org/10.4000/amerika.16380

Haut de page

Auteur

Luis Martínez Andrade

Sociólogo. Autor del libro, Écologie et Libération. Critique de la modernité dans la théologie de la libération, Van Dieren, Paris, 2016. Miembro del CriDIS/SMAG, Université Catholique de Louvain

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CELLAM - Centre d’études des langues et littératures anciennes et modernes
  • Latindex - Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search