Navigation – Plan du site
Compte-rendus
Sciences sociales

Andrés Reséndez, The Other Slavery : The Uncovered Story of Indian Enslavement in America

Boston, Houghton Mifflin Harcourt, 2016
Yves Laberge
Référence(s) :

Andrés Reséndez, The Other Slavery : The Uncovered Story of Indian Enslavement in America, Boston, Houghton Mifflin Harcourt,2016.

Entrées d’index

Mots-clés :

Amérindiens, esclavage

Géographique :

Chili, États-Unis, Guatemala, Mexique
Haut de page

Texte intégral

  • 1 Sur l'esclavage entre certaines communautés amérindiennes rivales opéré par des tribus victorieuses (...)

1Comme son titre l’indique, ce livre méconnu dans la Francophonie raconte « une autre forme d’esclavage» opprimant non pas des victimes originaires d’Afrique, mais bien des Amérindiens des trois Amériques, en incluant les Caraïbes, et ce, du 16e jusqu’au 19e siècles (p. 10). L’auteur, Andrés Reséndez, est historien et professeur à l’Université de Californie au campus de Davis. Il ne s’agit évidemment pas de la première monographie sur cette question, mais dans ce cas-ci, l’auteur inscrit son étude dans une perspective qui inclut à la fois les affres du colonialisme et les pratiques liées au travail1. En outre, ce livre a reçu en 2017 un prix important aux États-Unis, le « Bancroft Prize in American History and Diplomacy».

2Ouvrage accessible exempt de jargon, The Other Slavery se subdivise en douze chapitres étoffés. Pour en résumer succinctement le propos, Andrés Reséndez considère l’esclavage comme un système complexe et efficace de réseaux imbriqués, capable de mutations en fonction des circonstances et des lois royales interdisant progressivement l’esclavage (voir Chapitre 5). Tout le livre met en évidence les conséquences de l’esclavage pour de nombreuses tribus (par exemple les Utes, les Apaches, les Navajos, les Yaquis), les insurrections et la vie quotidienne (p. 163). La première moitié décrit la mise en place du système esclavagiste autour de 1604 dans des zones correspondant au Chili, aux régions mayas (p. 240) et dans la « Nouvelle-Espagne» (p. 142). Ne dépassant guère le 19e siècle, la dernière partie touche principalement la frontière séparant les États-Unis du Mexique. L’analyse ne manque pas de mettre en évidence les dimensions religieuses qui permettaient de légitimer l’assujettissement des Indiens, par exemple chez les Mormons (p. 268).

  • 2 James Daschuk. La destruction des Indiens des Plaines : maladies, famines organisées et disparition (...)

3Si Andrés Reséndez parle d’une « un autre esclavage», il relate aussi « une autre forme d’émancipation» pour mettre fin à l’esclavage des Amérindiens (Chapitre 12). Le destin des Autochtones n’a pas forcément suivi les mêmes étapes que celui des Africains-Américains. C’est le principal enseignement de ce livre qui n’est pas exempt de défauts et de limites. En se concentrant sur les États-Unis et le Mexique, l’auteur néglige la Nouvelle-France et le Canada (on ne trouve qu’une mention du Canada dans tout ce livre, p. 172). En revanche, certains historiens chevronnés comme James Daschuk ont montré ailleurs l’étendue des ravages causés aux nations autochtones sur le territoire canadien2.

4En lisant The Other Slavery : The Uncovered Story of Indian Enslavement in America, on comprend qu’il existe d’innombrables perspectives mais aussi une infinité de manières de renouveler ou de recentrer le récit de l’histoire des Amériques. On apprécie le portrait d’ensemble proposé par Andrés Reséndez sur ces millions d’Amérindiens réduits à l’état d’esclavage dans les siècles passés, et on appréciera particulièrement son appareil de notes bibliographiques abondantes et précises, surtout pour la partie touchant le territoire du Mexique (note 32, pp. 396 et sq.). Ce livre rigoureux sera spécialement utile aux chercheurs en études autochtones et en anthropologie qui voudraient démontrer qu’il existait dans l’Amérique coloniale diverses formes d’esclavage dont les victimes allaient bien au-delà des ancêtres des Africains-Américains.

51 Sur l’esclavage entre certaines communautés amérindiennes rivales opéré par des tribus victorieuses sur d’autres combattants autochtones durant la Nouvelle-France, voir l’étude fondatrice et substantielle de l’historien québécois Marcel Trudel, L’esclavage au Canada français, histoire et conditions de l’esclavage. Sainte-Foy, Les Presses de l’Université Laval, 1960.

62 James Daschuk. La destruction des Indiens des Plaines : maladies, famines organisées et disparition du mode de vie Autochtone. Trad. de l’anglais par Catherine Ego. Québec, Presses de l’Université Laval, 2015.

Haut de page

Notes

1 Sur l'esclavage entre certaines communautés amérindiennes rivales opéré par des tribus victorieuses sur d'autres combattants autochtones durant la Nouvelle-France, voir l'étude fondatrice et substantielle de l'historien québécois Marcel Trudel, L'esclavage au Canada français, histoire et conditions de l'esclavage. Sainte-Foy, Les Presses de l'Université Laval, 1960.

2 James Daschuk. La destruction des Indiens des Plaines : maladies, famines organisées et disparition du mode de vie Autochtone. Trad. de l'anglais par Catherine Ego. Québec, Presses de l'Université Laval, 2015.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yves Laberge, « Andrés Reséndez, The Other Slavery : The Uncovered Story of Indian Enslavement in America  », Amerika [En ligne], 17 | 2017, mis en ligne le 09 décembre 2017, consulté le 21 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/amerika/8269

Haut de page

Auteur

Yves Laberge

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo ERIMIT - Equipe de recherche interlangues : mémoire, identités, territoires
  • OpenEdition Journals