Navigazione – Piano del sito

HomeNuméros30Archéologie des savoirsDossier – Perpétuer Ovide : aspe...D’un Ovide chrétien à un Ovide bu...

Archéologie des savoirs
Dossier – Perpétuer Ovide : aspects moraux, éditoriaux, linguistiques et culturels (IVe-VIIIe s.)

D’un Ovide chrétien à un Ovide burlesque, du Moyen Âge au Grand Siècle : continuités et changements dans la traduction et dans l’illustration des Métamorphoses perçus à travers deux éditions du xviie siècle

Basil Nelis
p. 143-160

Riassunti

Le xviie siècle français joue un rôle charnière dans l’histoire de la réception verna­culaire des Métamorphoses d’Ovide. Si les vestiges de l’appropriation chrétienne du poète ainsi que les interprétations humanistes sont encore perceptibles au début du siècle, la traduction d’Ovide connaît un changement progressif, notamment avec l’avènement des lectures burlesques et galantes à partir des années 1650. La présentation de deux éditions des Métamorphoses, l’une du début et l’autre du milieu du siècle, servira à exposer les continuités textuelles et picturales qui marquent la réception de ce poème du Moyen Âge et de la Renaissance jusqu’au Grand Siècle et permettra d’illustrer le changement de paradigme que subit la réception d’Ovide au xviie siècle.

Inizio pagina

Questo documento sarà pubblicato online con testo integrale in octobre 2021.

Le xviie siècle marque un tournant important dans la réception des Métamorphoses en France. Un changement de paradigme lié à la traduction d’Ovide prend forme au fil du siècle, dans le cadre duquel on peut distinguer trois phases : les traductions relativement conservatrices des années 1620, les « traductions » burlesques des années 1650 et le courant galant dans le dernier tiers du siècle. Il s’agit, dans cette étude, d’illustrer ce changement de paradigme en se fondant principalement sur deux traductions fort différentes. La première est une édition illustrée de la traduction des Métamorphoses par Nicolas Renouard (1617), qui s’inscrit dans la lignée des interprétations humanistes d’Ovide du xvie siècle ; la seconde, l’Ovide bouffon (1649), est une traduction burlesque (sans illustrations) des cinq premiers livres de ce même poème ovidien par Louis Richer, un auteur dont on ne sait quasiment rien. Ces deux éditions démontrent à quel point la manière de lire, d’interpréter et de tr...

Inizio pagina

Per citare questo articolo

Riferimento cartaceo

Basil Nelis, «D’un Ovide chrétien à un Ovide burlesque, du Moyen Âge au Grand Siècle : continuités et changements dans la traduction et dans l’illustration des Métamorphoses perçus à travers deux éditions du xviie siècle»Anabases, 30 | 2019, 143-160.

Riferimento elettronico

Basil Nelis, «D’un Ovide chrétien à un Ovide burlesque, du Moyen Âge au Grand Siècle : continuités et changements dans la traduction et dans l’illustration des Métamorphoses perçus à travers deux éditions du xviie siècle»Anabases [Online], 30 | 2019, Messo online il 21 octobre 2021, consultato il 21 juin 2021. URL: http://journals.openedition.org/anabases/10008; DOI: https://doi.org/10.4000/anabases.10008

Inizio pagina

Autore

Basil Nelis

Wolfson College
Linton Road
Royaume-Uni, Oxford OX2 6UD
basil.nelis@classics.ox.ac.uk

Inizio pagina

Diritti d'autore

© Anabases

Inizio pagina
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search