Navigation – Plan du site

AccueilNuméros31Comptes rendusBianca De Divitiis, Fulvio Lenzo ...

Comptes rendus

Bianca De Divitiis, Fulvio Lenzo et Lorenzo Miletti (éds.), Ambrogio Leone’s De Nola, Venice 1514. Humanism and Antiquarian Culture in Renaissance Southern Italy

Clarisse Évrard
Référence(s) :

Bianca De Divitiis, Fulvio Lenzo et Lorenzo Miletti (éds.), Ambrogio Leone’s De Nola, Venice 1514. Humanism and Antiquarian Culture in Renaissance Southern Italy, Leyde et Boston, Brill, 2018, 256 p., 94 € / ISBN 9789004375789.

Texte intégral

1Dans la lignée de Flavio Biondo et de son Italia illustrata de 1474, les huma­nistes consacrent des écrits à vocation archéologique tout au long de la Renaissance, témoignant de l’émergence d’une culture antiquaire. C’est le cas d’Ambrogio Leone (Nola 1458 - Venise 1525) qui a dédié un traité à sa ville natale, le De Nola publié à Venise en 1514. Ce traité n’a fait l’objet d’aucune étude complète, ce à quoi remédie cet ouvrage collectif, fruit des recherches d’un groupe de travail interdisciplinaire et de deux séminaires organisés à Nola et à Venise en 2012.

2En effet, l’ouvrage propose pour la première fois une analyse exhaustive du livre de Leone qui, s’il est peu connu, fut considéré au xvie siècle comme an important advance in European humanistic and antiquarian debates : il le replace ainsi dans son contexte historique, culturel et éditorial, tout en en soulignant l’originalité générique et littéraire. La méthode choisie par les auteurs est tout aussi pertinente : le choix de l’interdisciplinarité permet de souligner l’importance d’une œuvre considérée comme mineure. Aussi le lecteur la découvre-t-il selon des entrées transversales : la bibliographie matérielle du livre, ses sources et modèles, ses références culturelles et artistiques, le rôle des illustrations, le contexte historique, social et anthropologique de sa réalisation. Ce choix permet de rendre compte de l’approche encyclopédique et humaniste du livre en huit études explicitant la complexité et l’originalité de l’œuvre dans toutes ses dimensions, tout en montrant en quoi elle témoigne de la circulation des idées en Europe et de l’importance des relations entre le nord et le sud de l’Italie.

3L’introduction permet de mieux cerner l’auteur et son traité : Leone, médecin évoluant dans le milieu humaniste napolitain, et parti au début du xvie siècle à Venise pour une raison inconnue, fréquente Alde Manuce et son Académie. Il écrit des ouvrages sur la médecine et la philosophie aristotélicienne, à l’exception de sa première publication, le De Nola. Celui-ci est divisé en trois livres, de quinze chapitres environ chacun : une description de la ville antique, celle de la ville contemporaine et, un livre sur les habitants, coutumes et traditions, le tout accompagné de quatre illustrations, en faisant à la fois un livre scientifique et un objet d’art.

4L’étude du De Nola s’articule en huit chapitres qui offrent un parcours inter­disciplinaire. Le premier porte sur l’identité générique complexe du livre, ses sources antiques et sa vocation encomiastique et morale. Antiquité et période contemporaine sont vues dans un continuum caractéristique de l’approche humaniste du traité, ce qui amène ensuite à préciser la méthode suivie par l’antiquaire. Celui-ci parvient à reconstruire la gloire passée de l’antique Nola en s’appuyant sur les sources écrites, les traces archéologiques et les édifices contemporains, preuve de la magnificence commune de la Nola vetus comme de la Nola praesens. Fulvio Lenzo revient quant à lui sur la fonction des quatre gravures de Mocetto, nouveauté éditoriale pour ce type d’ouvrages, qui constituent une mise en image de la méthode et de la pensée de l’antiquaire. D’ailleurs, l’examen des descriptions architecturales de Nola depuis l’Arx aux domus, en passant par la Regia et la cathédrale est un exemple parlant de cette méthode : archéologie et chorographie mises en parallèle avec la topographie sociale servent ici un discours de célébration de la noblesse locale, la splendeur architecturale passée et présente étant le reflet de celle de ces nobles habitants. Après une ouverture sur Leone et les arts de son temps, les deux derniers chapitres portent sur le livre III du De Nola. Ainsi, Giuliana Vitale démontre notamment comment le traité s’appuie sur un propos scientifique éclairant l’histoire politique et socio-économique pour fixer la mémoire de la ville, le document devenant monument à la gloire de la dignitas des habitants. Cette visée est renforcée par l’analyse des rites et fêtes de Nola qui permettent à nouveau de créer un parallèle entre Antiquité et présent au service d’un discours patriotique. Une notice bibliographique de l’édition de 1514 parachève l’ensemble qui est complété par de nombreuses annexes comportant des extraits du De Nola, des illustrations, une bibliographie et un index.

5Les auteurs proposent donc un ouvrage clair et complet, permettant de découvrir un traité qui est ainsi réévalué à l’aune de l’importance qu’il a eue, véritable jalon dans la culture humaniste et antiquaire de la Renaissance et prouvent en même temps la fécondité de ce type d’approche interdisciplinaire pour les spécialistes de la période, dans la lignée des réflexions initiées lors du colloque L’étude la Renaissance nunc et cras en 2001.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clarisse Évrard, « Bianca De Divitiis, Fulvio Lenzo et Lorenzo Miletti (éds.), Ambrogio Leone’s De Nola, Venice 1514. Humanism and Antiquarian Culture in Renaissance Southern Italy »Anabases [En ligne], 31 | 2020, mis en ligne le 27 juin 2020, consulté le 26 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/anabases/10933 ; DOI : https://doi.org/10.4000/anabases.10933

Haut de page

Auteur

Clarisse Évrard

Université de Lille - École du Louvre
clarisse.evrard@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page
  • Logo Université Toulouse Jean-Jaurès
  • Logo Patrimoine, Littérature, Histoire
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search