Skip to navigation – Site map

HomeNuméros33Traditions du patrimoine antiqueDossier Sénèque coordonné par Syl...Le modèle de Sénèque et la dramat...

Traditions du patrimoine antique
Dossier Sénèque coordonné par Sylvie Humbert-Mougin

Le modèle de Sénèque et la dramaturgie de la fureur dans le théâtre allemand des Lumières : Gotter et Klinger

Sylvie Le Moël
p. 97-113

Abstracts

German Enlightenment drama promoted an increasingly literary approach to the stage, at the expense of the performance per se. The representation of mixed characters, rather than monstrous figures, was encouraged. While Lessing did engage with Seneca in his critique of classicism, it was not until the 1770s that the Sturm und Drang movement espoused an anti-Aristotelian form of playwriting, launching a return to drama inspired from Seneca. Based on two rewritings of Medea, Gotter’s melodrama and Klinger’s first tragedy on the subject, both drawing mainly from Seneca’s text instead of Euripides’s, this article examines the anthropological and aesthetic issues that this productive form of reception raises: first, by studying the paradoxical combination of modern psychology with the Seneca-inspired parameters of furor and nefas; second, by highlighting the importance of nonverbal language.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on April 2023.

Outline

Médée grecque et Médée romaine
Traces sénéquiennes dans le réagencement de la fable par Gotter et Klinger
La question du caractère monstrueux
Représenter le nefas ?
Une remythisation sous le signe du spectaculaire
« L’éloquence du corps »

First lines

On considère généralement que le théâtre allemand du xviiie siècle est porté par la conviction de détenir une mission tout à la fois éthique, sociale et esthétique : celle-ci se déploie tout d’abord à partir du projet d’éducation civique et morale de la Frühaufklärung qui amène Johann Christoph Gottsched à concevoir la scène comme une « chaire profane » et trouve un accomplissement ultime dans l’utopie schillérienne de l’éducation esthétique de l’humanité par le théâtre. Pour Schiller, les mécanismes psychiques et esthétiques de la représentation conçue comme un jeu entraînent le spectateur à l’exercice de la liberté et préfigurent l’avènement d’une société nouvelle d’individus-citoyens, affranchis de l’asservissement aux despotismes politiques et religieux et de la crainte de la mort. Si la dimension anthropologique de ce programme élargit considérablement la mission éducative assignée au théâtre par les générations antérieures des Lumières allemandes, Schiller n’en reste pas moins...

Top of page

References

Bibliographical reference

Sylvie Le Moël, “Le modèle de Sénèque et la dramaturgie de la fureur dans le théâtre allemand des Lumières : Gotter et Klinger”Anabases, 33 | 2021, 97-113.

Electronic reference

Sylvie Le Moël, “Le modèle de Sénèque et la dramaturgie de la fureur dans le théâtre allemand des Lumières : Gotter et Klinger”Anabases [Online], 33 | 2021, Online since 10 April 2023, connection on 30 November 2021. URL: http://journals.openedition.org/anabases/11697; DOI: https://doi.org/10.4000/anabases.11697

Top of page

About the author

Sylvie Le Moël

UR 3556 REIGENN
Sorbonne Université
Centre universitaire Malesherbes
108 Bd Malesherbes
75 850 Paris Cedex 17
sylvie.lemoel@sorbonne-universite.fr

Top of page

Copyright

© Anabases

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search