Navigation – Plan du site

AccueilNuméros33Traditions du patrimoine antiqueDossier Sénèque coordonné par Syl...Alfieri, Sénèque le tragique et l...

Traditions du patrimoine antique
Dossier Sénèque coordonné par Sylvie Humbert-Mougin

Alfieri, Sénèque le tragique et le défi de Mérope

Vincenza Perdichizzi
p. 115-129

Résumés

Quand le jeune Vittorio Alfieri (1749-1803) décide de devenir poète tragique, il se dédie à l’étude des modèles du canon pour s’approprier les outils littéraires nécessaires à sa vocation. La tradition italienne manquant d’un corpus théâtral prestigieux, Alfieri, qui à cette époque ne connaît pas le grec, se tourne vers les tragédies de Sénèque. Il les transcrit, traduit et annote entre 1776 et 1778, après avoir lu le fondamental Théâtre des Grecs du père Brumoy, qui conditionne sa réception. Si le style « mâle » de Sénèque fournit à Alfieri un contre-modèle aux vers « efféminés » de l’opéra métastasien, sa dramaturgie ne manque pas de l’inspirer. Outre l’Agamemnon, ouvertement tiré de la pièce latine homonyme, la Mérope présente une héroïne calquée sur l’Andromaque des Troades, incarnation la plus aboutie des affres de l’amour maternel. C’est donc à travers la réécriture de ce personnage sénéquéen qu’Alfieri défie les deux Mérope de Maffei et de Voltaire, les rivaux contemporains auxquels il se mesure dans l’arène tragique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2023.

Plan

Le style tragique « sublime » de Sénèque
Mérope, « mère-reine »

Aperçu du texte

Le style tragique « sublime » de Sénèque

Dans une lettre à Teresa Regoli Mocenni, la comtesse d’Albany, qui veillait à l’éducation de Vittorino, fils de son amie et filleul d’Alfieri, écrivait : « Quant il voudra lire les théâtres, quand il entendra assez le latin, il faudra commencer par le théâtre grec traduit en latin, et le Latin Sénèque etc. et puis Corneille, Racine, Crébillon, Voltaire, Alfieri et de cette manière il aura une idée du théâtre. Il faudra faire l’extrait de chaque pièce. Voilà comme je dirigerais Vittorio s’il voulait lire avec fruit ». Ainsi traçait-elle un canon de la tragédie classique qui, suivant l’ordre chronologique, sélectionnait les archétypes anciens (sans négliger le « maniéré » Sénèque) et les modernes français (ceux du Grand Siècle et les contemporains) pour aboutir à Vittorio Alfieri. Ce canon coïncidait grosso modo avec les références d’Alfieri lui-même et, qui plus est, le conseil de sélectionner des extraits des pièces correspondait à une pratiqu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincenza Perdichizzi, « Alfieri, Sénèque le tragique et le défi de Mérope »Anabases, 33 | 2021, 115-129 .

Référence électronique

Vincenza Perdichizzi, « Alfieri, Sénèque le tragique et le défi de Mérope »Anabases [En ligne], 33 | 2021, mis en ligne le 10 avril 2023, consulté le 27 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/anabases/11707 ; DOI : https://doi.org/10.4000/anabases.11707

Haut de page

Auteur

Vincenza Perdichizzi

Université de Strasbourg
EA 4376 CHER
Faculté des langues
Le Patio, 22 rue René Descartes
BP 80010 F-67084 Strasbourg cedex
perdichizzi@unistra.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search