Navigation – Plan du site

AccueilNuméros34Traditions du patrimoine antiqueLe voyage en Grèce des pensionnai...

Traditions du patrimoine antique

Le voyage en Grèce des pensionnaires de la Villa Médicis au xixe siècle : la perception des monuments antiques entre architecture et archéologie

Marianna Charitonidou
p. 147-165

Résumés

L’article vise à retracer les relations entre les pratiques de l’architecture et les pratiques de l’archéologie, en accordant une importance particulière au rôle joué par les antiquités grecques dans la formation intellectuelle des archéologues et architectes du xixe siècle, d’une part, et à la signification du voyage en Grèce, d’autre part. L’article vise à répondre à la question de la spécificité du voyage en Grèce et de sa relation avec l’idée du « Grand tour » et du « retour en Arcadie » des architectes et peintres. En parallèle, l’article explore les modalités par lesquelles les architectes-pensionnaires de la Villa Médicis à Rome s’approprièrent les découvertes archéologiques concernant les antiquités grecques, et l’impact des échanges des architectes-pensionnaires de la Villa Médicis à Rome avec les membres de l’École française d’Athènes sur leurs vues restaurées de monuments antiques grecs. Une attention particulière est accordée à l’analyse de l’osmose entre architecture et archéologie. La seconde moitié du xixe siècle constitue un moment où les échanges et la collaboration entre archéologues et architectes acquièrent une place dominante, et Athènes est l’endroit par excellence où la rencontre entre ces deux domaines porte ses fruits. Durant toute cette période, les collaborations entre archéologues et architectes travaillant sur des monuments antiques, à Athènes ou ailleurs en Grèce, deviennent très importantes. Ces collaborations ont fourni les fondations pour des ouvrages d’une importance majeure pour leurs deux champs respectifs, mais aussi pour l’histoire de l’art en général.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2023.

Plan

Les premières expéditions des Français en Grèce
La fécondation croisée entre archéologie et architecture
Les peintres néo-grecs et le voyage en Grèce
La découverte de la polychromie des monuments antiques grecs et son impact sur le regard des pensionnaires de la Villa Médicis
Les échanges entre les pensionnaires de la Villa Médicis et les « Athéniens »

Aperçu du texte

La seconde moitié du xixe siècle constitue un moment où les échanges et la collaboration entre archéologues et architectes acquièrent une place dominante, et Athènes est l’endroit par excellence où la rencontre entre ces deux domaines est féconde. Durant toute cette période, les collaborations entre archéologues et architectes travaillant sur des monuments antiques, à Athènes ou ailleurs en Grèce, deviennent très importantes. Pour mieux saisir les échanges entre archéologues et architectes pendant cette période, il faut les replacer dans le contexte du « Grand tour » et du « retour en Arcadie », pour employer l’expression de Christine Peltre. Le « Grand tour » se réfère au voyage éducatif des aristocrates qui émerge vers le milieu du xvie siècle et culmine au cours du xviiie siècle. L’analyse des mutations de la manière dont les peintres et les architectes conçoivent le « Grand tour » nous aidera à mieux comprendre les changements de la conception du « retour en Arcadie ». Le commen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marianna Charitonidou, « Le voyage en Grèce des pensionnaires de la Villa Médicis au xixe siècle : la perception des monuments antiques entre architecture et archéologie »Anabases, 34 | 2021, 147-165.

Référence électronique

Marianna Charitonidou, « Le voyage en Grèce des pensionnaires de la Villa Médicis au xixe siècle : la perception des monuments antiques entre architecture et archéologie »Anabases [En ligne], 34 | 2021, mis en ligne le 29 octobre 2023, consulté le 28 novembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/anabases/12742 ; DOI : https://doi.org/10.4000/anabases.12742

Haut de page

Auteur

Marianna Charitonidou

École d’Ingénieurs-Architectes, École Nationale Polytechnique d’Athènes,
rue 42 Patission, 10682 Athènes, Grèce
charitonidou.marianna.think@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search