Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

La polysémie poétique d’anabase chez Saint-John Perse : évocations, étymologie et botanique

Jocelyne Peigney
p. 11-18

Résumés

Quand le nom « anabase », emprunt savant au grec, est d’un usage rare dans la langue littéraire, Saint-John Perse peut donner l’exemple de la création d’une polysémie qui croise les cheminements linguistiques, la documentation botanique et l’évocation poétique. Titre et hapax, si l’on accepte d’y voir les superpositions auxquelles invite l’écriture de Saint-John Perse, le mot devient annonce de l’aventure de l’œuvre et illustration multiple du monde qu’elle constitue.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2020.

Aperçu du texte

L’idée d’« expédition », de « voyage », vers le passé, vers les autres, vers l’intérieur au sens concret ou abstrait, que le nom « anabase » peut garder des emplois d’ἀνάβασις suscite des usages modernes et symboliques du mot. Mais cet emprunt au grec, hors d’un vocabulaire technique spécialisé, médical, musical ou botanique, a pris le sens d’« expédition militaire » qui vient de lAnabase de Xénophon ; « repris comme titre et nom propre par Saint-John Perse » avec ce sens, il est fort peu utilisé dans les textes littéraires, et souvent senti comme un rappel de l’œuvre antique. Le récit relate l’expédition de Cyrus le Jeune contre son frère Artaxerxès II, Κύρου ἀνάβασις ou Ἀνάβασις, qui le mène jusqu’à Babylone, puis le retour périlleux vers la mer des mercenaires grecs qui s’étaient engagés à ses côtés, après sa mort, sous la conduite de Xénophon. Le Trésor de la Langue Française donne pour exemples de l’emploi d’« anabase » avec le sens d’« expédition militaire » un passage de La ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jocelyne Peigney, « La polysémie poétique d’anabase chez Saint-John Perse : évocations, étymologie et botanique », Anabases, 26 | 2017, 11-18.

Référence électronique

Jocelyne Peigney, « La polysémie poétique d’anabase chez Saint-John Perse : évocations, étymologie et botanique », Anabases [En ligne], 26 | 2017, mis en ligne le 01 novembre 2020, consulté le 16 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/anabases/6183 ; DOI : 10.4000/anabases.6183

Haut de page

Auteur

Jocelyne Peigney

Université François-Rabelais de Tours
3, rue des Tanneurs
F-37 000 Tours CeTHiS EA 6298
jocelyne.peigney@univ-tours.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page