Skip to navigation – Site map
Archéologie des savoirs

L’histoire de Philippidès d’Hérodote à Lucien. Une incursion dans l’atelier du mythe

Nicolas Siron
p. 109-131

Abstracts

The legend of Philippides is now well-known: he would have been sent to Athens in order to announce the victory at Marathon and he would have collapsed after delivering his news. This version is narrated by Lucian of Samosata in the 2nd century ad. But in the 5th century bc, Herodotus speaks about Philippides as a hemerodromos asking for help in Sparta before the battle. Between those two narrations, several authors took over the theme of the messenger and softly altered the former versions according to their own discursive strategy. The story appears as a myth, because it is widespread and it tunes the codes and the specific interests of each source. Thanks to this historic depth, all the new presentations of this episode enable us to enter the workshop of the myth when it is taking shape.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on April 2021.

Outline

Au commencement était le discours d’Hérodote
Les enjeux de la narration hérodotéenne
Le temps des premiers changements
La mort du soldat connue grâce à Plutarque
Miscellanées lucaniesques
Conclusion

First lines

Dans Les Enfants d’Olympie, Alain Arvin-Bérod reprend la légende à l’origine de la création du marathon pour les Jeux olympiques d’Athènes en 1896 : « C’est la première compétition de ce type. Elle s’inspire de la fameuse course de Philippidès, soldat venu de Marathon annoncer à Athènes dans un dernier soupir la victoire sur les Perses. Jamais l’exploit n’avait été reproduit. » Lucien de Samosate raconte en effet qu’en 490 avant Jésus-Christ, Philippidès est envoyé par le stratège Miltiade pour annoncer la victoire des Athéniens dans la plaine de Marathon, au nord-est de l’Attique, sur les Perses menés par Datis, le général du Grand Roi Darius Ier. Pour arriver au plus vite, il court tout le long du trajet et s’effondre en annonçant la victoire. Pourtant, Hérodote, l’un des premiers auteurs à retracer les guerres médiques, ne mentionne pas ce messager, ou plutôt le situe à un autre moment de l’histoire : dans l’Enquête, Philippidès, ou Pheidippidès selon les manuscrits, est celui qu...

Top of page

References

Bibliographical reference

Nicolas Siron, « L’histoire de Philippidès d’Hérodote à Lucien. Une incursion dans l’atelier du mythe », Anabases, 27 | 2018, 109-131.

Electronic reference

Nicolas Siron, « L’histoire de Philippidès d’Hérodote à Lucien. Une incursion dans l’atelier du mythe », Anabases [Online], 27 | 2018, Online since 01 April 2021, connection on 18 September 2019. URL : http://journals.openedition.org/anabases/6955 ; DOI : 10.4000/anabases.6955

Top of page

About the author

Nicolas Siron

Docteur de l’Université Paris 1, Laboratoire ANHIMA
Professeur au Collège Christine de Pisan d’Aulnay-sous-Bois
18, rue Lucien Sampaix 75010 PARIS
sironicolas@hotmail.fr

Top of page

Copyright

© Anabases

Top of page