Navigation – Plan du site

AccueilNuméros28Traditions du patrimoine antiqueIconographie romaine et influence...

Traditions du patrimoine antique

Iconographie romaine et influence florentine dans La Fuite en Égypte de Nicolas Poussin

Roman Iconography and Florentine Influence in Nicolas Poussin’s “Flight into Egypt”
Thibault Girard
p. 83-109

Résumés

L’acquisition par le musée des Beaux-Arts de Lyon du tableau disparu de Nicolas Poussin, La Fuite en Égypte, (1657) en 2007 a fait grand bruit. La toile, exceptionnel témoignage de l’œuvre tardive de l’artiste, a suscité un grand nombre de commentaires depuis une trentaine d’années – bien que peu d’entre eux se soient intéressés au contenu de l’œuvre. Le motif du sanctuaire rustique, en particulier, attire l’attention. Le propos de cet article est de comprendre le sens que Poussin a attribué à ce motif d’inspiration romaine. Et, par la même occasion, de mettre en lumière une composition hors du commun de l’arrière-plan, à la frontière entre « paysage idéal » et « paysage mythologique ».

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2021.

Plan

Le(s) tableau(x)
Le motif architectural
Romain ou égyptien ?
La composition
Conclusion

Aperçu du texte

Le(s) tableau(x)

Dans un article pénétrant, Anthony Blunt a analysé de façon magistrale les paysages du peintre Nicolas Poussin (1594-1665) sur la fin de sa carrière. On distingue chez Poussin certaines phases dans la composition du paysage, communément désignées sous les termes de « paysage classique », « paysage idéal » et « paysage héroïque », comme chez les Carracci, Friedrich et bien d’autres artistes. A. Blunt ne s’attarde pas sur ces concepts mais relève judicieusement combien les deux derniers termes peuvent s’appliquer dans un sens très littéral aux paysages de Poussin. A. Blunt remarque qu’un changement s’opère autour des années 1658, vis-à-vis de la précision des éléments architecturaux qui composent ses paysages héroïques entre 1648 et 1651. L’artiste se tourne vers des paysages dans lesquels la nature domine. Aux paysages héroïques donc, Poussin préfère, à partir de cette date, des paysages idéaux, librement inspirés de ses lectures antiques. Dans l’intervalle entre ces ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thibault Girard, « Iconographie romaine et influence florentine dans La Fuite en Égypte de Nicolas Poussin »Anabases, 28 | 2018, 83-109.

Référence électronique

Thibault Girard, « Iconographie romaine et influence florentine dans La Fuite en Égypte de Nicolas Poussin »Anabases [En ligne], 28 | 2018, mis en ligne le 09 novembre 2021, consulté le 17 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/anabases/7565 ; DOI : https://doi.org/10.4000/anabases.7565

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search