Navigation – Plan du site

AccueilNuméros29Historiographie et identités cult...L’Antiquité dans la peinture en F...

Historiographie et identités culturelles

L’Antiquité dans la peinture en France, 1791-1880 : une analyse quantitative à travers les Salons et les Prix de Rome

Antiquity in French Painting 1791-1880: A Quantitative Vision Through the ‘Salon’ and the ‘Prix de Rome’
Mireille Lacave-Allemand et Michel Lacave
p. 37-70

Résumés

La réception et la transposition de sujets tirés de l’Antiquité païenne sont analysées à travers une étude quantitative des peintures exposées au Salon de Paris, fondée sur un corpus de 5000 personnages construit en utilisant la base de données du Musée d’Orsay. Elle est accompagnée d’un travail comparatif sur les sujets proposés et retenus pour le Grand Prix de Rome. Les moyennes par Salon des peintures à thèmes antiques révèlent trois phases : croissance jusqu’aux années 1820 (mais déclin relatif), très bas niveau sous la Monarchie de Juillet, forte reprise sous le Second Empire. La seconde phase peut s’expliquer par l’entreprise du Musée de l’Histoire de France à Versailles, voulue par Louis-Philippe, qui a privilégié la peinture d’histoire (de France) et a fait sentir ses conséquences sur le marché. Les personnages représentés viennent d’abord d’Ovide, puis de Virgile, et loin derrière d’Homère et Plutarque. La part d’Ovide (et d’Apulée et Longus) s’accroît sous le Second Empire. Les scènes ‘nobles’ dominent le Prix de Rome, inspirées par Homère et Plutarque.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2021.

Plan

Sources et méthodologie
L’Antiquité au Salon : peintres « antiquisants » et peintures à thèmes antiques
Dieux, héros et mortels. Les personnages représentés
Les dieux
Le Dodékathéôn
Les autres dieux
Le petit peuple mythologique
Héros et personnages mythologiques et littéraires
Univers historique
à la poursuite des sources littéraires antiques
Prix de Rome de Peinture versus Salon : un décalage culturel
L’Antiquité dans les sujets des Prix de Rome de Peinture
Dieux, héros et mortels dans les sujets
Les sources littéraires des sujets
Conclusion

Aperçu du texte

Deux moments de réutilisation, réinterprétation, « transposition » de l’Antiquité grecque et romaine marquent la période 1791-1880 : le néo-classicisme de David dès la fin du xviiie siècle, avec en particulier Le serment des Horaces (1785), puis Les Sabines (1796-1799) ; le courant néo-grec formé dans la seconde moitié des années 1840 dans l’atelier de Charles Gleyre et illustré notamment par Gérôme avec ses Jeunes grecs faisant combattre des coqs (1846). À propos du premier moment, on peut rappeler que certains élèves de l’atelier de David sont allés jusqu’à former le groupe des « Primitifs » ou « Barbus » poussant très loin le culte des Grecs. Recherches et études sur ces courants ont donné lieu à une abondante bibliographie. Deux articles récents ont abordé la question de la réception en traitant du tournant néo-grec, l’un consacré à Jean-Léon Gérôme, l’autre au « passé gréco-romain dans la peinture européenne de la seconde moitié du xixe siècle ». La naissance et le développemen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mireille Lacave-Allemand et Michel Lacave, « L’Antiquité dans la peinture en France, 1791-1880 : une analyse quantitative à travers les Salons et les Prix de Rome »Anabases, 29 | 2019, 37-70.

Référence électronique

Mireille Lacave-Allemand et Michel Lacave, « L’Antiquité dans la peinture en France, 1791-1880 : une analyse quantitative à travers les Salons et les Prix de Rome »Anabases [En ligne], 29 | 2019, mis en ligne le 14 avril 2021, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/anabases/8546 ; DOI : https://doi.org/10.4000/anabases.8546

Haut de page

Auteurs

Mireille Lacave-Allemand

Mireille Lacave Allemand
Historienne de l’art
mireille.lacave@sfr.fr

Michel Lacave

Professeur agrégé des Facultés de Droit
(Droit romain et Histoire du Droit)
michel.lacave@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search